Belvédère Henri de Lubac

 

Belvédère Cardinal Henri de Lubac

Situation

  • Le belvédère de Lubac se trouve dans l'enceinte de l'Antiquaille, à la rupture de pente est, le long de la rue Marion et face aux escaliers de l'esplanade Saint Pothin.

  • Un cheminement permet de contourner le restaurant et rejoindre la rue Marion ou continuer vers la promenade du bois de l'Antiquaille.

Architecture

  • Deux bancs permettent de regarder un double mur aveugle au dessus duquel dépassent les lampes de la terrasse du restaurant.

  • Un muret dominant le Chemin Neuf permet de s'accouder pour apprécier la vue sur la presqu'île et tout l'est Lyonnais sur un demi cercle allant de la Croix Rousse au Confluent.

Dédicace

  • Henri de Lubac est né le 20 février 1896 à Cambrai, il est mort le 4 septembre 1991 à Paris.

  • Il est venu à Lyon une première fois faire ses études au lycée Saint Marc.

  • Il est devenu Jésuite et est revenu à Lyon en 1929 enseigner à la faculté catholique.

  • Pendant la guerre il a participé à la résistance en étant à l'origine des cahiers du témoignage chrétien et aux sources chrétiennes.

  • Il est ensuite devenu théologien, écrivant plusieurs ouvrages dont le surnaturel qui le fit quitter Lyon, interdit d'enseignement.

  • Il a de nouveau influé sur la vie de l'église en continuant à publier et en participant au concile Vatican II puis a été nommé Cardinal.

  • Il a inspiré de nombreux ouvrages.

Histoire

  • Les oeuvres d'art sont datées de 2010, le belvédère a été aménagé à cette époque.

Art et associations

  • Etienne Viard y a implanté des plaques de fer rouillé dit acier corten.

Commerces et services

  • Le cheminement passe au dos du restaurant Tête d'Oie, le bar à vin Phosphore ouvre de ce coté.

Mars 2012

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Belvédère Henri de Lubac

Belvédère Henri de Lubac

Le belvédère de Lubac se trouve dans l'enceinte de l'Antiquaille, à la rupture de pente est, le long de la rue Marion et face aux escaliers de l'esplanade Saint Pothin.