Théâtres Romains

Théâtres Romains

Situation

  • Le site des Théâtres a deux entrées principales en bas rue de l’Antiquaille avec une entrée parallèle par le jardin Romain.

  • Il y a une entrée en haut à l’angle de la rue Cléberg et de la rue Roger Radisson.

  • Une autre allée part en haut vers le sud pour ressortir dans le parc de la Visitation. Vers 2015, cette partie boisée a été dégagée et équipée de cheminements.

  • Ils offrent une large vue en direction de l’est, sur l’Antiquaille et tout l’est Lyonnais.

Architecture

  • Le grand théâtre au nord et l’odéon au sud sont bâtis sur le même principe, un demi-cercle de gradins de petites pierres carrées regardent en direction d’un demi cercle plat, la scène, faite de dalles de beau marbre coloré. Un long plancher suit les scènes.

  • En contrebas de l’Odéon, il y a une pelouse, sur les murs d’en dessous, on peut voir des traces de peinture.

  • Après le plancher du grand théâtre, il y a un alignement de colonnes en belle pierre marbrée.

  • Le terrain est limité au nord par le musée, devant, on y a entreposé des pierres gravées, souvent à vocation funéraire, on peut y voir les fameuses ascia, sorte de hache gravée. A part l’entrée en haut qui est plus visible, le musée est une longue bande de béton qui sinue le long de la colline dans le talus avec deux grands hublots qui regardent les théâtres.

  • Des voies romaines faites de larges dalles arrondies parcourent le terrain, entre quelques murs monumentaux.

  • Vers le haut, il y a un grand espace construit avec des passages entre les murs, ce sont les vestiges d’un palais dit de Cybèle.

  • On peut voir de petites entrées de souterrains, c’étaient les débouchés des aqueducs et les entrées des conduits qui menaient aux réservoirs d’eau.

  • En direction de la Visitation, on passe dans un bois avec une grande maison ancienne mais qui n’a rien d’antique.

Dédicace

  • Elle honore nos deux Théâtres Romains.

Histoire

  • Le grand théâtre a été construit sous Auguste, il a été agrandi sous Adrien le portant à dix mille places, il a servi pendant tout l’empire et a été abandonné progressivement avec Lugdunum.

  • L’Odéon est plus récent, sa scène, aux marbres importés de toute la méditerranée date des second et troisièmes siècles. Des petits panneaux retracent cet historique en donnant des détails archéologiques, l’intérieur du musée en donne un tableau plus complet en élargissant à toute la civilisation gallo romaine.

  • Le terrain est ensuite tombé à l’abandon, définitivement quand les aqueducs n’ont plus pu être réparés. Il a progressivement été repris comme terrain agricole, puis au 19e siècle, les particuliers et les monastères qui l’ont possédé y ont trouvé des vestiges antiques avant que l’on prenne la décision de dégager les théâtres en 1933.

Art et associations

  • Tous les étés depuis 1946, le théâtre accueille des représentations, théâtrales bien sur, mais aussi musicales et d’autres arts. Ces dernières années, elles sont rassemblées sous le nom de nuits de Fourvière.

  • Le musée gallo romain a été ouvert en 1975, il retrace l’histoire de Lugdunum, expose de nombreuses sculptures et mosaïques de l’époque antique. On peut y voir aussi une maquette reconstituant le mécanisme des installations théâtrales.

Septembre 2008

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Théâtres Romains

Théâtres Romains

  • Le site des Théâtres a deux entrées principales en bas rue de l’Antiquaille avec une entrée parallèle par le jardin Romain.

  • Il y a une entrée en haut à l’angle de la rue Cléberg et de la rue Roger Radisson.

  • Une autre allée part en haut vers le sud pour ressortir dans le parc de la Visitation. Vers 2015, cette partie boisée a été dégagée et équipée de cheminements.

1 autre entrée dans la même catégorie :