Route de Genas

Route de Genas

Situation

  • La route de Genas commence après la rue Girié, en prolongement de la rue du Dauphiné. Seul le coté sud appartient à Lyon, sur le trottoir nord, on est à Villeurbanne. Elle sort de Lyon après la place Kimmerling pour faire la limite entre Bron et Villeurbanne. Les bus C9 y circulent.

  • La route de Genas est la plus longue des rues de Montchat avec ses 3860 mètres, elle est un peu sinueuse et tordue.

  • La circulation se fait vers Lyon après la place de la Reconnaissance, dans les deux sens avant.

  • En continuant quelques centaines de mètres à Bron, on trouve un joli alignement de maisons de bord de route dont l’une porte une tête de mouton. En revanche, si on veut rejoindre les communes de Chassieu après les Sept Chemins, puis Genas, il faut d’abord passer sous le pont du périphérique puis le long des tours de l’Isère.

Architecture

  • Les trois premières maisons sont anciennes, elles font face à la rue Frédéric Mistral. Elles font un et deux étages, elles sont isolées entre elles par un entrepôt d’alimentation et une allée ouverte sur une cour.

  • Ensuite, c’est un alignement d’immeubles autour de six étages auxquels les balcons donnent leur relief. Ils s’étagent sur toute la seconde moitié du 20e siècle et celui qui suit la rue Penet est en construction.

  • La grosse maison du 18, trois étages sur entresol est assez jolie par son volume et ses balcons de fer bleu. Une seconde maison à balcons de ferronnerie du début du 20e siècle fait l’angle de la rue Cyrano aux 54 et 56.

  • L’unité se rompt après l’impasse Victor Hugo, une vieille annexe de maison fait l’angle au 66 dans un jardin, une autre, jolie avec ses deux volumes, mais cachée par un entrepôt commercial fait l’angle de l’impasse du Sablon, elle est collée à deux petits immeubles anciens puis le HLM du 88 fait l’angle avec la rue et la place de la Reconnaissance, il se remarque par ses formes triangulaires.

  • On traverse la place de la Reconnaissance avec une petite maison de pierre de garde barrière et une longue plate bande entame la séparation avec le cours Richard Vitton avant un premier immeuble à toit et fenêtres rondes auquel une courbe à l’horizontale permet de rejoindre l’immeuble suivant. Deux curieux bâtiments bas et étroits aux 94 et 96 compensent le triangle.

  • Après la rue Louis, l’équilibre se fait entre des maisons de route en alignement à un étage ou même sans étage au 144 et des immeubles dont le 164 en construction. Celle du 128 a une enseigne du Cep Vermeil représentant une sorte de Gnafron tenant sa bouteille.

  • La porte de l’immeuble après la rue Camille est curieuse, cachée dans l’angle derrière un sas.

  • Deux maisons anciennes encadrent la rue de l’Eglise, elles font deux étages, la première a son angle creusé d’une coquille avec Sainte Marie, elle est datée 186., celle d’en face au 156 a une niche avec un chat et un joli blason malheureusement martelé.

  • Au 188, une porte à l’enseigne du sphinx ouvre sur un jardin. Le 20, récent a une structure en écaille et des appuis de fenêtres colorés.

  • Après un immeuble arrondi autour d’une cours, les derniers bâtiments sont des ateliers.

  • Le coté villeurbannais est beaucoup plus décousu à cause d’un alignement visant à lui faire gagner une dizaine de mètres de largeur. Les maisons anciennes sont saillantes, les immeubles sont très hauts, la place reprise a été attribuée au stationnement en épi. Il y a aussi quelques maisons individuelles et des ateliers industriels.

Dédicace

  • Genas est une commune de 11 000 habitants à laquelle mène cette route après une quinzaine de kilomètres.

  • Elle est aussi la route départementale 29.

Histoire

  • Depuis très longtemps un chemin mène à Genas, au 18e siècle la route était bien tracée. Au 19e siècle, il y avait des maisons le long de la route. Depuis la seconde moitié du 20e siècle, les immeubles la transforment peu à peu en rue.

  • Une plaque conserve la mémoire de Laurent Girard, mort en déportation le 10 mai 1945 à l’âge de 20 ans.

Art et associations

  • Les compagnons du bâtiment sont installés au 99 sur Villeurbanne.

  • Il y a un club de danse loisir.

Commerces et services

  • On y trouve un restaurant, un bar, un traiteur.

  • Un hôtel, trois magasins de meubles, trois artisans dont un tapissier, une agence immobilière, une papeterie, un atelier de couture.

  • Un coiffeur, un institut de beauté, un médecin.

  • Un garage auto, un loueur de voitures sans permis, un magasin d’informatique. et six sociétés.

Juillet 2008

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Route de Genas

Route de Genas

La route de Genas commence après la rue Girié, en prolongement de la rue du Dauphiné. Seul le coté sud appartient à Lyon, sur le trottoir nord, on est à Villeurbanne. Elle sort de Lyon après la place Kimmerling pour faire la limite entre Bron et Villeurbanne. Les bus C9 y circulent.

1 autre entrée dans la même catégorie :