Esplanade Saint Pothin

Esplanade Saint Pothin

Situation

  • L'esplanade Saint Pothin se trouve dans l'enceinte de l'Antiquaille, en esplanade sud de l'ancien couvent.

  • On y arrive par la montée du Cardo, l'allée du Champ de Colle et par deux escaliers au sud et à l'est depuis la rue Marion.

Architecture

  • Coté nord, c'est un long bâtiment de deux étages plus mansardes surmonté d'un clocheton avec une croix. Les fenêtres sont arquées de même que le premier niveau que le restaurant a décoré d'oies.

  • La première partie de l'esplanade est pavée, à l'ombre de deux rangées de platanes. D'autres jeunes arbres les ont rejoint. Trois bancs et la terrasse du restaurant permettent de venir profiter de la tranquillité des lieux.

  • La troisième bande est laissée en gravier pour parquer les voitures. En 2017, elle avait été remplacée par une pelouse. Mais les voitures ne s'avouent pas vaincues si facilement, elle était marquée de profondes ornières. En 2020, elle avait été rendue à la promenade.

  • Un muret termine l'esplanade, ouvrant la vue sur trois cotés, avec la plaine lyonnaise à l'est, le chemin Neuf, l'église et le lycée Saint Just au sud, le lycée Jean Moulin et l'odéon à l'ouest.

Dédicace

  • Saint Pothin est le fondateur de l'église lyonnaise, premier de nos évêques.

  • Il est venu de Smyrne vers l'an 150, envoyé par Saint Polycarpe, disciple de Saint Jean.

  • En 177, nonagénaire, il fut parmi les chrétiens martyrisés.

  • Un caveau porte son nom sous l'ancien cloître du couvent, la mère supérieure l'a découvert puis fait décorer après un songe qui l'avait fait placer ici la sépulture de Saint Pothin. Un projet vise à en faire un musée de la chrétienté. Il a ouvert un peu plus au nord dans le cloître de l'Antiquaille sous le nom de ECCLY.

  • Il est aussi honoré par une église place Edgar Quinet.

Histoire

  • L'esplanade est née avec la construction du bâtiment du couvent.

  • Son existence récente est arrivée vers 2010 avec le nouvel aménagement sur site de l'Antiquaille.

  • Le 30 janvier 2020 on a posé une plaque commémorant le nom de 75 enfants juifs séquestrés à l'Antiquaille en 1944 avant d'être déportés.

Commerces et services

  • Le couvent est devenu la résidence d'étudiants Meygret. Une plaque rappelle Jean Meygret, résistant, membre du réseau Combat, mort pour la France, le 25 février 1945 au camp de Dora.

  • Tête d'Oie y a ouvert un second restaurant d'inspiration italienne, Testa d'Oca. Le restaurant gastronomique est tout proche, rue Marion. En 2020, tout le couvent semblait dévolu aux étudiants.

Mars 2012 et juin 2020

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Esplanade Saint Pothin

Esplanade Saint Pothin

  • L'esplanade Saint Pothin se trouve dans l'enceinte de l'Antiquaille, en esplanade sud de l'ancien couvent.

  • On y arrive par la montée du Cardo, l'allée du Champ de Colle et par deux escaliers au sud et à l'est depuis la rue Marion.

12 autres entrées dans la même catégorie :