Passerelle de l'Homme de la Roche

Passerelle de l'Homme de la Roche

Situation

  • La passerelle de l'Homme de la Roche permet aux piétons de passer du quai Pierre Scize dans le 5e au quai saint Vincent dans le 1er.

  • Elle se trouve dans le défilé de Pierre Scize à l'endroit où les deux collines sont les plus proches.

Architecture

  • C'est une passerelle métallique à l'architecture étrange, fine et légère. La charpente métallique se trouve au dessus, elle dispose d'un plancher de bois et elle est peinte en vieux rose.

  • Cette passerelle était préfabriquée, elle est descendue par la Saône jusqu'à sa destination définitive.

  • Juste en amont on peut voir les culées de l'ancien pont. Sur la rive droite, la plaque du constructeur et la plaque commémorative sont toujours là.

Dédicace

  • La passerelle de l'Homme de la Roche rend hommage à la statue d'un homme qui a été construite dans la grotte qui se trouve sur la rive droite. Une plaque indique que l'homme en question serait Jean Kleberger dit le bon Allemand, bienfaiteur de la ville de Lyon.

Histoire

  • Le lieu, en contrebas des collines de Fourvière et de la Croix Rousse a fait l'objet des plus grands fantasmes d'ingénieurs. On trouve de nombreux dessins de projets grandioses visant à réunir les deux collines. Le CAUE a édité un livre, un pont entre deux collines retraçant tous les projets.

  • En 1910, on construisit un petit pont. Ce pont était si insignifiant que les allemands l'oublièrent en 1944.

  • Une autre version indique que c'est Joseph Laval qui a profité de la pluie battante qui tombait le 2 septembre 1944 pour aller désamorcer la dynamite.

  • Comme il était intact, c'est par ce pont que la première division française libre est rentrée dans Lyon le 3 septembre 1944 pour libérer la ville. Une plaque installée en rive droite le rappelle.

  • Il a été détruit pour fragilité et remplacé par cette passerelle piétonne posée entre les deux rives en 1989.

Mai 2004

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Note 
27/05/2018

Passerelle de l'Homme de la Roche

J'ai bien connu Joseph Laval, ami de mon père. Il a effectivement désamorcé la mine qui devait détruire le pont. C'était un "casse-cou", qui a risqué sa vie pour contribuer à chasser l'ennemi, et il connaissait son affaire, ayant fait son service militaire dans le génie. Il était discret et n'en parlait guère lui-même. Donc ne parlez pas d'une "autre version" ! Chauvy, historien parfois peu scrupuleux, a dit n'importe quoi à son propos. Il y a un témoin encore vivant, centenaire à la tête parfaitement claire, ami intime de mon père et de Joseph Laval : c'est André Giraud, habitant St-Genis-Laval, témoin contemporain de l'héroïsme de Joseph Laval, qui pourra donc le mieux vous en parler. Adressez-vous à l'association ASPAL (Patrimoine Saint-Genois), afin de pouvoir l'interviewer, si vous le désirez.

Donnez votre avis !

Donnez votre avis

Passerelle de l'Homme de la Roche

Passerelle de l'Homme de la Roche

La passerelle de l'Homme de la Roche permet aux piétons de passer du quai Pierre Scize dans le 5e au quai saint Vincent dans le 1er.

5 autres entrées dans la même catégorie :