Nouvelles entrées

  • Les Subsistances
    Les Subsistances

    Les Subsistances se trouvent sur le quai Saint Vincent en bord de Saône.

  • Cheval de Bronze
    Cheval de Bronze

    Il occupe le centre le la place Bellecour et dans une certaine mesure le...

  • Palais Saint Jean
    Palais Saint Jean

    Le palais Saint Jean se trouve à l'angle du quai Romain Rolland et de...

  • Musées Gadagne
    Musées Gadagne

    Le musée Gadagne se trouve dans le Vieux Lyon, à la jonction de la rue...

  • Musée d'art contemporain
    Musée d'art contemporain

    Le musée d'art contemporain se trouve dans la cité internationale, la...

Déjà vus

Impasse Cathelin

Impasse Cathelin

Situation

  • L'impasse Catelin vient en prolongement de la rue de l'abbaye d'Ainay, elle se termine rue Sainte Hélène, près de la place Vollon.

  • Ce n'est une impasse que pour la dizaine de voitures à qui elle sert de parking, il suffit de descendre trois marches pour atteindre le niveau de la rue de l'abbaye.

Architecture

  • Coté ouest, c'est un long immeuble de pierres, sobre, à trois étages.

  • Coté est, un long mur percé de portails cache les locaux modernes surmontés d'une étrange série de colonnes du lycée Saint Marc derrière une cour.

  • Le n°5 a une belle porte sur un pavillon d'entrée.

Dédicace

  • Félix Cathelin né le 5 mai 1834 à Lyon était un soyeux directeur de la maison Bonnet. Félix Cathelin a été maire de Mably jusqu'en 1896.

  • Comme on trouve aussi l'orthographe Catelin, cela permet de se souvenir de Catelin qui était un architecte qui a construit les grands moulins de Lyon, quai Rambaud en 1828. C'est lui qui est honoré ici, ayant eu une maison dans l'impasse.

  • Pierre Cathelin est mort en combat aérien le 2 mai 1918.

Histoire

  • La rue Catelin a passé tout le moyen âge et l'ancien régime dans l'enceinte de l'abbaye d'Ainay.

  • Elle a été tracée et urbanisée dans les premières années du 19e siècle.

  • En août 1944, la milice lyonnaise avait un local au n°5. La milice avait aménagé une geôle, c'est ici que les sept juifs amenés ici en vengeance de l'assassinat de Henriot ont passé la nuit du 29 juin 1944 avant d'être fusillés à Rillieux. Le chef de la milice pour les dix départements de la région, Paul Touvier y est resté quelque temps après la libération avant de s'enfuir et d'être condamné à mort par contumace au tribunal de Lyon. Il n'a été arrêté que des décennies plus tard pour être à nouveau condamné en 1994.

Art et associations

  • L'art s'expose dans la galerie de l'impasse.

Commerces et services

  • Le collège Jean Monnet donne sur la rue alors que le lycée Saint Marc le fait sur la rue Sainte Hélène.

  • Un architecte est aussi installé ici.

Septembre 2006

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Impasse Cathelin

Impasse Cathelin

L'impasse Catelin ou Cathelin vient en prolongement de la rue de l'abbaye d'Ainay, elle se termine rue Sainte Hélène, près de la place Vollon.

30 autres entrées dans la même catégorie :