Berges du Rhône

Le Rhône entre dans Lyon en passant sous le pont Poincaré. Agrandir l'image

 

Berges du Rhône

Situation

  • Les berges du Rhône suivent toute la rive gauche du fleuve du parc de la Tête d'Or au parc de Gerland qui les prolonge jusqu'au sud de la ville où on est bloqué par le port Edouard Herriot.

  • En amont, elles se prolongent le long du quai Charles de Gaulle puis on peut remonter très loin, au moins jusqu'au pont de Jons, à la séparation du canal de Jonage et de celui de Miribel.

  • En aval, il y a aussi des chemins le long du Rhône, sur les iles jusqu'à Vernaison, mais ils sont presque impossibles à rejoindre depuis Lyon, coincés entre le port industriel et les autoroutes.

  • La situation devrait évoluer, il y a un projet visant à relier le Léman à l'embouchure par des chemins. Quelques lettres tracées indiquent la distance parcourue par le fleuve. En amont du pont Gallieni, on se trouve à 500 kilomètres de la source, au glacier du Rhône à la Furkapass et à 310 kilomètres de l'embouchure de port Saint Louis.

Architecture

  • Sur la partie principale, et surtout sur la partie urbaine, c'est un double cheminement, une bande à disposition des piétons, la seconde destinée aux vélos, un peu plus haut que le niveau du sol avec un mur de pierres haut de quelques mètres pour protéger la ville des inondations du Rhône. Chaque élargissement est mis à profit pour créer une ambiance différente et pour y placer des équipement que je détaille de pont en pont avec des photos sur chaque partie.

Dédicace

  • C'est leur situation qui est reconnue. Elles sont divisées en huit parties qui portent un nom descriptif, brétillod, ripisylve, iles jardins, prairie, terrasse, estacade, port et galerie botanique. L'explication se trouve sur plusieurs panneaux posés sur la partie haute des quais.

  • Il y avait eu un premier parc des Berges du Rhône en amont du pont Pasteur, il a été englobé dans les Berges.

  • On a demandé aux étrangers vivant à Lyon et venant des principaux pays européens de distinguer une de leurs compatriotes. Des plaques bleues avec un portrait et une biographie, dans notre langue, dans la sienne et dans celle de Shakespeare sont placées le long des berges.

  • Des travaux sont en cours en retrait du quai du Canada, un panneau près du pont Pasteur les appelle jardin des Berges et jardin des Quatre Rives.

Histoire

  • Les berges ont d'abord été partie prenante de chacun des quais du Rhône, c'est en 2007 qu'elles ont été inaugurées devenant une entité à part entière après quelques années d'aménagement et de travaux. Chaque pont porte sa date de construction principale.

  • Elles sont aussitôt devenues l'une des promenades les plus courues de Lyon.

Art et associations

  • Certains bateaux proposent des concerts et des soirées musicales.

  • Les clubs de ski nautique ont leur ponton d'embarquement.

  • Les nombreux équipements et l'absence du croisement en ont fait le rendez vous des sportifs, coureurs et cyclistes sur la totalité du parcours.

Commerces et services

  • Plusieurs péniches sont amarrées comme bar restaurant. L'une d'entre elles, la Passagère qui était déjà en place avant les travaux a embarqué un jour un passager clandestin bien encombrant, un camion du chantier a glissé à bord, manquant de la faire couler.

Les ambiances des Berges du Rhône

Du pont Churchill au pont de Lattre le brétillod

Du pont de Lattre au pont Morand la ripisylve amont 

Du pont Morand à la Passerelle du Collège les iles jardins

De la passerelle du Collège au pont Lafayette, la suite des iles jardins 

Du pont Lafayette au pont Wilson, la prairie

Du pont Wilson au pont de la Guillotière, les terrasses de la Guillotière

Du pont de la Guillotière au pont de l'Université, l'estacade

Du pont de l'Université au pont Gallieni, le port de l'Université

Du pont Gallieni au viaduc SNCF, le sud du port

Du viaduc au quai du Canada, la galerie botanique   

En amont, les Berges continuent jusqu'au pont Poincaré et sont reliées à l'allée Lignon et au parc de la Tête d'Or, en aval, elles s'élargissent par le parc des Berges du Rhône et continuent jusqu'au parc de Gerland par le quai du Canada.

Du pont Poincaré au pont Churchill, le brétillod 

Le parc de la Tête d'Or

L'allée Achille Lignon

Le quai du Canada

Parc des Berges du Rhône

Parc de Gerland          


 

Juin 2010

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Berges du Rhône

Berges du Rhône

Les berges du Rhône suivent toute la rive gauche du fleuve du parc de la Tête d'Or au parc de Gerland qui les prolonge jusqu'au sud de la ville où on est bloqué par le port Edouard Herriot.

30 autres entrées dans la même catégorie :