Parc de la Garde

Parc de la Garde





Situation


  • L'entrée principale se fait au sud, le long de la rue des Aqueducs, entre les rues Locard et de la Garde.

  • A l'ouest, on suit la rue de la Garde jusqu'à buter sur l'ancien mur d'enceinte de la propriété.

  • Au nord, un pont permet de rejoindre une allée le long de la voie verte de Champvert, plusieurs allées en partent pour rejoindre les résidences et l'avenue Barthélemy Buyer ainsi que la voie Verte à son extrémité ouest.

  • A l'est, une allée longe une voie goudronnée qui dessert les immeubles de résidences des rues Buyer et Locard.


Architecture


  • Le parc se compose d'une partie haute et plane, faite d'une pelouse ceinturée d'une allée de graviers. Elle est plantée d'une belle variété d'arbres dont de grands pins et prolongée d'une sorte de prairie moins entretenue.

  • Coté nord, des allées descendent dans un vaste bois sombre et humide apprécié des oiseaux. Nonobstant les immeubles qui apparaissent toujours, l'endroit est étonnamment sauvage pour un parc urbain.

  • Vers le bas, on trouve une grande allée qui le traverse d'ouest en est avec quelques vestiges d'anciennes constructions.

  • Une allée descend vers le nord enjambant le beau pont de pierres de l'ancienne voie de chemin de fer de Vaugneray qui passe en contrebas. Une autre allée longe cette voie coté sud en bordure du jardin des grands immeubles de la rue Barthélemy Buyer.

  • Le plus bel arbre se trouve coté ouest, avant la descente de l'allée de ceinture, un impressionnant marronnier dont le tronc énorme se ramifie en un gigantesque bouquet de branches. C'est le plus gros arbre que je connaisse à Lyon.


Dédicace


  • Le parc tient son nom de la rue qui le borde.


Histoire


  • Le parc de la Garde a été récemment ouvert au public avec des réunions cherchant à l'aménager pendant l'année 2006.

  • Il remplace des grandes propriétés.


Commerces et services


  • Trois bancs sont installés sur la partie haute.

  • Lors d'un passage de 2015, on l'avait équipé de jeux d'enfants, d'un jeu de piste à la recherche du cèdre de l'Atlas, du Marronnier d'Inde et du laurier du Caucase, trois arbres remarquables dont les feuilles et les fleurs ont été gravées par Marc Pedoux sur des pierres coupées.

  • Ce jeu fait partie d'un groupe de six œuvres d'art visant à faire connaître la vie de la nature.

  • La ville a construit un nichoir à insectes et fait creuser des mares.



Octobre 2007


Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Parc de la Garde

Parc de la Garde

L'entrée principale se fait au sud, le long de la rue des Aqueducs, entre les rues Locard et de la Garde.

28 autres entrées dans la même catégorie :