Jardin Girard Desargues

Jardin Archéologique Girard Desargues

Situation

  • Le jardin Desargues, dans le cinquième, est limité au sud par le flanc de la cathédrale, au nord par la rue de la Bombarde et le palais de justice, à l'ouest par la rue Mandelot et à l'est par la rue des Estrées.

Architecture

  • Faute de cône, il forme un rectangle.

  • Ce ne sont que des ruines des édifices religieux Sainte Croix et Saint Etienne.

  • Parmi les éléments conservés, on peut voir le cercle du baptistère sous une protection qui le cache, une arche de l'église Sainte Croix, seule partie élevée ainsi que le mur du chevet.

  • Coté Saône on peut voir les bases du mur d'enceinte du cloître Saint Jean en contrebas avec les nombreuses inscriptions latines reprises de monuments antiques.

  • La nuit, on peut admirer la belle rose du vitrail de Saint Jean.

Dédicace

  • Gérard Desargues est né le 21 février ou le 2 mars 1591 à Lyon, il a été baptisé à Sainte Croix, la où se trouve son jardin, il est mort à Lyon en octobre 1661.

  • Il fut géomètre, fondateur de la géométrie projective, mathématicien, spécialiste du cône, architecte, laissant son nom à un théorème et à une configuration, faisant avancer la connaissance de la perspective.

  • Il vivait rue des Trois Maries, il avait construit la maison la plus spectaculaire du pont de Saône et participé à celle de l'hôtel de ville.

  • Marcel Chaboud lui a consacré un ouvrage, Girard Desargues, bourgeois de Lyon, mathématicien et architecte, édité par Aléas, quai Lassagne.

  • Un colloque lui a été consacré en 1991, ce qui a été l'occasion d'attribuer son nom au jardin.

  • Desargues avait déjà eu une rue au voisinage de la rue Moncey.

  • La bande dessinée qui a repris le nom de rues de Lyon en a fait le héros de son numéro 34 de novembre 2017.

Histoire

  • Le terrain a été occupé dès le quatrième siècle par les annexes de la cathédrale, le baptistère Saint Etienne, sur lequel on a ensuite construit une église et l'église Sainte Croix.

  • Les deux édifices ont été vendus à la révolution puis englobés dans des constructions.

  • En 1960, le palais de justice a racheté les immeubles pour s'agrandir.

  • En 1972, on a commencé les fouilles qui allaient mettre à jour le site actuel et la fameuse arche ainsi que les vestiges plus discrets du ch??ur de Sainte Croix et du baptistère.

Art et associations

  • Certains viennent y jouer de la musique.

Commerces et services

  • Le jardin possède de nombreux bancs, murets et pelouses qui servent aux repas des touristes, des lycéens et travailleurs du quartier.

  • La partie nord sous les marronniers est aménagée avec des jeux d'enfants.

  • Plusieurs panneaux expliquent l'historique des lieux.

Avril 2007

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Jardin Girard Desargues

Jardin Girard Desargues

Le jardin archéologique Girard Desargues, dans le cinquième, est limité au sud par le flanc de la cathédrale, au nord par la rue de la Bombarde et le palais de justice, à l'ouest par la rue Mandelot et à l'est par la rue des Estrées.

30 autres entrées dans la même catégorie :