Jardin Général Charles Delestraint

Square Général Delestraint





Situation


  • C'est le jardin du préfet, destiné à dégager sa vue sur Lyon, presque face à la préfecture de l'autre coté du cours de la Liberté. Il est limité à l'ouest par le quai Augagneur, au nord par la rue de Bonnel et au sud par la rue Pravaz.


Architecture


  • C'est un vaste carré clos par de petites barrières vertes ouvertes par quatre petits portillons placés au milieu de chaque coté.

  • Son plan est d'une parfaite symétrie, quatre allées de terre dessinent un plan en croix autour d'une place centrale. Seule concession, Sadi Carnot à sa statue dans un angle.

  • Chaque angle est un carré de pelouse avec un grand marronnier, des buissons et de petits arbres. Autre fantaisie, trois d'entre eux donnent des fleurs roses, le dernier des blanches.

  • On a rajouté récemment des arbres d'alignement pour donner de l'ombre aux nombreux bancs.

  • Au sud et au nord, la vue est limitée par les façades cossues de la fin du 19e siècle, à l'est sur celle richement décorée de la préfecture, et à l'ouest sur le quai Jules Courmont et sur Fourvière, le tout à travers les arbres.


Dédicace


  • Charles Delestraint est né le 12 mars 1879 à Biache Saint Vaast. Il a fait une carrière de militaire jusqu'au grade de général. Il a participé à la guerre de 1914, puis commandé à de Gaulle. Par la suite, ce dernier l'a nommé à la tête de l'armée secrète que Delestraint a dirigée en partie depuis Lyon.

  • Une plaque a été posée au 4 avenue Leclerc, lieu où il résida jusqu'à son arrestation.

  • Il a été arrêté le 9 juin 1943 et a été déporté au camp de Struthof puis à Dachau où il a été tué le 19 avril 1945. Il est enterré au Panthéon.


Histoire


  • Situé sur la berge du Rhône, ce terrain a été utilisé comme port pour le déchargement du bois et des pierres.

  • Chaque premier dimanche de mai, la compagnie des Archers allait aux Broteaux, près du futur square Delestraint animer une fête populaire où il fallait abattre un oiseau d'une flèche.

  • Au 19e siècle, une fonderie s'est installée ici ainsi que des ateliers de transformation du bois.

  • La trésorerie générale a occupé les bâtiments qui ont été écroulés lors du déménagement de cette dernière rue de la Charité.

  • La place a été créée au milieu du 20e siècle par expropriations pour dégager la vue de la préfecture.

  • La préfecture a le projet d'y implanter un parking pour ses agents, projet contesté au moment où la ville cherche à limiter l'utilisation excessive de l'automobile.


Art et associations


  • C'est le lieu idéal pour organiser une leçon sur les points cardinaux.


Commerces et services


  • Quelques petites balançoires sont destinées aux enfants.




Mai 2008

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Jardin Général Charles Delestraint

Jardin Général Charles Delestraint

C'est le jardin du préfet, destiné à dégager sa vue sur Lyon, presque face à la préfecture de l'autre coté du cours de la Liberté. Il est limité à l'ouest par le quai Augagneur, au nord par la rue de Bonnel et au sud par la rue Pravaz.

30 autres entrées dans la même catégorie :