Allée Achille Lignon

Quai Achille Lignon

Situation

  • L'allée Achille Lignon débute à la jonction du pont Poincaré et de l'avenue de Stalingrad, sous le pont de chemin de fer, face au boulevard Laurent Bonnevay à Villeurbanne. Elle se termine au sud au niveau de la place Leclerc, du pont Churchill et se prolonge par l'avenue de Grande Bretagne.

  • La chaussée est réservée aux bus. Les piétons ont la leur entre celle ci et les constructions qui se trouvent à l'ouest coté Rhône. Les cyclistes ont le choix entre subir la frayeur des passages de bus et provoquer celle des piétons.

  • Entre chaque immeuble, des allées permettent de rejoindre la cité internationale. Une rangée, puis une double rangée d'arbres est plantée tout du long avec des bancs qui permettent de s'arrêter contempler le parc et le passage des bus dont les arrêts sont carrelés d'une belle pierre blanche.

  • Coté parc, on longe les arbres et les pelouses, derrière les grilles, qui sont ouvertes par trois portails, Feyssine et deux pour la roseraie.

Architecture

  • Sitôt sorti de sous les rails, on se trouve face à l'impressionnante soucoupe de la salle 3000 avec tous ses volets métalliques, elle surplombe un jardin arboré muni de bancs et trempe dans un bassin. On passe sous des passages couverts pour atteindre la place de la cité.

  • On longe ensuite un premier groupe des grands immeubles oranges de la cité, ils sont recouverts de leur seconde peau, une structure métallique couverte de vitres qui finit en arrondi au-dessus des toits. On en est séparé par une sorte de douve bien profonde à laquelle de larges escaliers donnent accès et que l'on peut franchir par une série de passerelles. Ces immeubles abritent le centre des congrès.

  • Le seul bâtiment de la foire de Lyon qui a été conservé pour construire la cité internationale sert au musée d'art contemporain ouvert en 1995, c'est un grand quadrilatère de béton blanc à lignes verticales avec des portes à arcades et une avancée occupée par un petit personnage noir qui nous nargue depuis son toit. Lors de l'exposition Combas de 2012, l'artiste a peint un immense personnage sur la façade.

  • L'alignement reprend, les douves oubliées sont remplacées par des pelouses, les couvertures vitrées sont en parties ouvertes sur les huit étages de balcons des immeubles de logement.

  • Après le jardin de la cité, un énorme cube aux contreforts verticaux abrite les bureaux de Interpol.

  • Après Interpol, il n'y a plus de constructions, mais une large pelouse entourée d'arbres coté Rhône, elle est prisée par les bronzeurs en été et se rétrécit progressivement vers le sud jusqu'à disparaître à la jonction avec le quai de Gaulle alors que l'allée piétonne se termine sous les platanes.

Dédicace

  • Charles Achille Lignon est né le 22 février 1854 à Saint Jean de Védas, il est mort le 9 décembre 1936 à Lyon.

  • Achille Lignon a été un des créateurs de la foire de Lyon et son premier directeur jusqu'à sa mort.

  • Cette foire a connu ses premières éditions dans des installations provisoires en centre ville avant la construction du palais de la foire ici en 1918.

Histoire

  • La première digue de la Tête d'Or fut entreprise en 1757. Elle servait à protéger la rive gauche des inondations, mais aussi à fixer le lit du Rhône dont on avait peur qu'il s'éloigne de la ville et qu'il la laisse au bord d'un marais insalubre.

  • Au 19e siècle, une crue du Rhône avait créé une île au large du bois de la Tête d'Or, une auberge avait été construite qui y mettait une joyeuse animation tous les dimanches.

  • Les digues du Grand Champ et de la Tête d'Or ont précédé l'établissement du quai. Les 25 et 26 août 1852, elles ont été emportées par une crue du Rhône.

  • Le 31 mai 1856, c'est la rupture de la digue de la Tête d'Or qui a donné le signal de la catastrophe sur la rive gauche après deux jours de pluie et de crues.

  • La digue a été renforcée pour protéger la ville de Lyon suite aux inondations de 1856 qui avaient à nouveau détruit la digue et 1200 maisons en rive gauche.

  • Le quai a été réalisé en 1859 en creusant le lac du parc de la Tête d'Or, puis réalisé de façon insubmersible dans les années qui suivirent.

  • En 1917 c'est ici qu'on a commencé à construire les bâtiments de la foire de Lyon qui est repartie à Eurexpo en 1984. Chaque année la foire attire quelques centaines de milliers de personnes dont parfois le président de la république, de Alexandre Millerand en 1921 à Valery Giscard d'Estaing dans les années 1970.

  • Le palais des congrès a été la plus belle salle de cinéma de Lyon avec 1200 places et le plus grand écran de la ville.

  • En 1994, on a créé une chaussée en contrebas et le quai Achille Lignon est devenue une allée. C'est à cette époque qu'on entreprit de construire la cité internationale.

  • En 2007, le chantier est en voie d'achèvement avec les aménagements des espaces verts. En 2009, des micocouliers ont commencé à remplacer les platanes de l'allée Lignon.

Art et associations

  • Le musée d'art contemporain organise des expositions temporaires; comme de juste dans une cité internationale, les artistes le sont aussi, les derniers venaient du Japon.

  • La ville a un temps cherché à en faire une allée des poètes, on peut en lire quelques vers gravés dans un banc et une dalle du sol.

Commerces et services

  • Hormis le café du musée et les deux stations vélo V, les commerces sont dans l'allée intérieure.

  • Depuis 1989 et son inauguration par le président Mitterrand, Interpol organise les enquêtes policières internationales des 190 pays membres.

Janvier 2007

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Allée Achille Lignon

Allée Achille Lignon

L'allée Achille Lignon débute à la jonction du pont Poincaré et de l'avenue de Stalingrad, sous le pont de chemin de fer, face au boulevard Laurent Bonnevay à Villeurbanne. Elle se termine au sud au niveau de la place Leclerc, du pont Churchill et se prolonge par l'avenue de Grande Bretagne.

29 autres entrées dans la même catégorie :