Allée Adolphe Lafont

Allée Adolphe Lafont

Situation

  • L'allée Adolphe Lafont commence rue Laennec, face à la rue Thomas Blanchet, elle ressort rue Paradin, par les escaliers de la station de métro Laennec.

Architecture

  • Deux escaliers passent aux pieds de deux flancs d'immeubles à bandes de balcons de la rue Laennec, ils entourent un jardin de buissons puis continuent avec les buissons sur les cotés. Une rampe monte en pente douce au milieu, elle contourne ensuite l'immeuble du coté est pour arriver au niveau du replat.

  • L'allée s'élargit en place avec un grand porche vers la rue de Laprade. Les immeubles sont hauts, huit étages, en partie couverts de briquettes avec de curieux toits ronds. Coté est, deux cubes d'immeubles se prolongent en arrondi ouvert sur des escaliers qui mènent à la montée Chaussagne, ils laissent la place à un jardin planté de bouleaux avec des jeux d'enfants.

  • Au nord, l'allée butte face à la station de métro Laennec, les portes sont au niveau, avec la rue Paradin qui passe au dessus. La station est construite en briquettes oranges avec de grandes vitres dans des avancées.

Dédicace

  • Adolphe Lafont est né le 22 mars 1870 au 36 rue de la Charité à Lyon, il est mort le 13 juin 1952. Il est honoré comme industriel.

  • Son grand père, Louis Lafont avait ouvert un magasin 25 grande rue de la Guillotière, il avait eu l'idée de fabriquer une tenue spéciale pour les charpentiers. En 2014, on peut lire des panneaux indiquant que Lafont a inventé la salopette il y a 170 ans.

  • Adolphe Lafont a développé la société pour en faire la principale affaire de confection de tenues de travail en France, y mettant notamment au point le velours côtelé et la poche mètre. Il y a toujours une usine Lafont à Villefranche.

  • L'usine Lafont se trouvait 146 grande rue de Monplaisir, depuis rue des Frères Lumière sur un terrain de un hectare qui allait jusqu'à la rue des Alouettes, elle a fermé en 1990.

  • Si on en croit le site d'où viennent ces informations, sa femme Pauline mérite autant la dédicace pour sa participation à l'entreprise, pour ses activités associatives et pour la maison et les jardins qu'elle a laissé à Villeurbanne.

  • Le frère de Adolphe, Ernest Lafont a été ministre de la santé et des sports.

  • Il y avait déjà eu une rue Lafont, elle est devenue rue Joseph Serlin, elle honorait Mathieu de Lafont, administrateur des hospices et échevin de Lyon en 1691.

Histoire

  • L'allée a été ouverte autour de l'an 2000, en accompagnement de la ligne de métro D.

Commerces et services

  • On y trouve une résidence universitaire, un kebab et la station de métro ainsi qu'un square avec des jeux pour enfants.

    Avril 2009

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Allée Adolphe Lafont

Allée Adolphe Lafont

L'allée Adolphe Lafont commence rue Laennec, face à la rue Thomas Blanchet, elle ressort rue Paradin, par les escaliers de la station de métro Laennec.

29 autres entrées dans la même catégorie :