Jardin de la Visitation

Parc de la Visitation

Situation

  • Le jardin de la Visitation possède une entrée principale 23 rue Roger Radisson, il a une entrée secondaire au sud, montée du Télégraphe, face au groupe scolaire.

  • L’ouverture annexe au bout d’une allée arrive sur les théâtres romains et attire de nombreux touristes, on y entend des langues qui ne parvenaient pas jusqu’ici précédemment. Cette allée s'appelle désormais Munacius Plancus, ce qui promet de nouveaux touristes.

Architecture

  • La première allée arrive à un bâtiment en longueur avec une colonnade qui couvre un vaste préau avec un étage en dessus.

  • Il fait face à un large jardin qui commence par un bosquet, puis une pelouse divisée en quatre par des allées autour d’un massif de fleurs rond puis trois larges rangées d’arbres laissent la place à des aires de goudron souple avec des jeux à glisser à sauter et à se balancer.

  • Cette partie est limitée au sud par un mur de pierres, il faut venir s’y accouder pour bénéficier d’une immense vue sur les crêtes des monts du Lyonnais, le bourg et l’église de Saint Irénée, sur les balmes de Vienne et sur le confluent. L’entrée sud débouche au milieu, elle est assez spectaculaire, passant en escalier au milieu d’une casemate voûtée en pierres.

  • Elle est limitée à l’est par le bâtiment principal, fait de pierres dorées, avec des encadrements de pierre blanche. C’est surtout la partie qui semble la chapelle qui est belle avec des croix, une ouverture en étoile, des colonnettes et de belles ferronneries de porte. Une triple allée de tilleuls avec des bouleaux aux extrémités lui fait face.

  • L’allée principale lui passe au nord, le long d’une grande façade, deux étages plus monotones malgré les fenêtres de différents types. De l’autre coté, elle est bordée de buissons et d’une curieuse rangée de cairns bicolores qui dissimulent une zone technique.

  • Une allée goudronnée avec des marronniers fait face à la façade ouest qui se distingue surtout par sa porte de bois aux motifs en étoile.

  • Il y a ensuite un grand pré de trèfle et de pissenlits bordé de jeunes arbres. Trois bancs et une barrière de fer permettent de s’y asseoir.

  • L’allée continue vers l’est, elle dessert deux portails puis se termine sur le portail qui arrive au site archéologique des théâtres romains.

Dédicace

  • Ce domaine a d’abord été occupé par un couvent de la Visitation.

  • Cet ordre a été très puissant à Lyon et y a laissé de nombreux bâtiments remarquables, leur second monastère a été implanté en 1615 et le fondateur François de Salles est venu y mourir là où se trouve actuellement sa rue. L’ordre a fait construire le couvent Sainte Marie au Chaînes quai Saint Vincent qui est devenu l’école des Beaux Arts sous le nom des Subsistances et a été propriétaire de l’Antiquaille.

Histoire

  • Le terrain a fait partie de la ville de Lugdunum aux temps antiques.

  • Le couvent de la Visitation a été construit de 1854 à 1858 par Pierre Bossan.

  • La ville de Lyon a repris le monastère au départ des sœurs en 1968 puis l’a cédé aux hospices civils jusqu’en 2008 avant une nouvelle utilisation.

  • En 2015, la rénovation a commencé avec le projet d'un hôtel et de l'implantation du service des espaces verts de la ville, ce dernier a été abandonné car des fouilles ont révélé la présence de vestiges romains.

Art et associations

  • Les nuits sonores y ont organisé leur sieste musicale 2008.

  • En juillet 2015, le Centre imaginaire y a organisé ses troisièmes rencontres marionnettes.

Commerces et services

  • Les archives centrales des HCL ont quitté le grand bâtiment en 2008 pour rejoindre les archives municipales. Depuis 2015, c'est devenu un hôtel et un restaurant ouvert au public. J'y ai croisé des artistes se produisant aux Nuits de Fourvière. On peut voir une série de photos de Lyon sur le mur du parking.

Septembre 2008

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Jardin de la Visitation

Jardin de la Visitation

  • Le jardin de la Visitation possède une entrée principale 23 rue Roger Radisson, il a une entrée secondaire au sud, montée du Télégraphe, face au groupe scolaire.

  • L’ouverture annexe au bout d’une allée arrive sur les théâtres romains et attire de nombreux touristes, on y entend des langues qui ne parvenaient pas jusqu’ici précédemment. Cette allée s'appelle désormais Munacius Plancus, ce qui promet de nouveaux touristes.

30 autres entrées dans la même catégorie :