Parc de la Tête d'Or

Le plus beau parc de Lyon et bien au delà...

 

La roseraie du parc

Les animaux du parc

Les arbres du parc

Les cours d'eau du parc

Les feuilles du parc   

Les fleurs du parc

Ile du Mahatma Gandhi  

Ile du souvenir

Les statues du parc  

 

Parc de la Tête d'Or

Situation

  • Le parc de la Tête d'Or forme un triangle dont la pointe est au nord. A l'ouest, il suit la courbe du Rhône, à l'est il est bordé par le cours Stalingrad, au sud par le boulevard des Belges, puis par l'avenue Verguin.

Architecture

  • Le parc est arboré, percé d'un beau lac avec quelques grandes pelouses.

  • La plupart des allées sont goudronnées mais certaines sont en terre battue.

  • Comme il s'agit d'un parc, les constructions ne sont pas trop nombreuses, le restaurant, des locaux techniques, l'orangerie. Les autres sont spécialisées, serres, cages des animaux.

Dédicace

  • Le parc a été construit sur un domaine qui s'appelait déjà la Tête d'Or.

  • La légende voudrait qu'une tête de christ en or y soit enterrée.

Histoire

  • L'historique est affiché sur le grand plan qui se trouve à l'entrée. On y apprend que le maire et préfet Vaïsse en a décidé la création en 1856, que les travaux dont le creusement du lac ont demandé cinq ans sous la direction de Denis Bühler.

  • Dès l'origine, le jardin botanique y a été installé, enrichi d'une section tropicale avec la construction des serres entre 1860 et 1880.

  • Le zoo a été implanté en 1858 avec les daims dont les descendants sont toujours les habitants du parc aux daims.

  • La pirogue du parc était exposée depuis 1862, elle date du cinquième siècle, elle avait été trouvée en amont sur le Rhône et y est retournée en 2007 pour illustrer le musée du haut Rhône.

  • Deux expositions universelles ont eu lieu au parc, en 1872 et en 1894. La maison de Guignol a été construite comme une magnanerie pour montrer l'élevage des vers à soie aux visiteurs de l'exposition.

  • Le chalet du parc a commencé à servir ses clients vers 1900. Cent ans après, il compte Bill Clinton, président des Etats Unis et Raymond Barre, ancien maire de Lyon parmi ses clients.

  • L'immatriculation obligatoire des voitures y a commencé en 1900, l'idée a été jugée bonne et a été généralisée à la ville de Lyon, puis à la France.

  • Au début du 20e siècle, les étudiants en topographie s'entraînaient à dresser les plans sur l'île du vélodrome.

  • La roseraie, inaugurée en 1964 par Grace Kelly et la Bégum a vu passer des générations de couples en tenues de mariés. En 2004, les couples de 1964 ont été invités à venir se faire photographier pour célébrer les quarante ans de cette institution lyonnaise.

  • En mai 1981, les étudiants libanais ont fait installer un monument en remerciement à la ville de Lyon.

  • Le 2 octobre 2007, les représentants de la ville et ceux de la communauté indienne de Lyon se sont rendus au parc pour attribuer l'île des Trois Ponts au Mahatma Gandhi.

Art et associations

  • La société lyonnaise d'horticulture fondée en 1844 y a son siège.

  • Dans une nouvelle, Florence Seyvos y décrit la danse incessante et immuable de l'éléphant du zoo.

Commerces et services

  • Il y a plusieurs kiosques qui servent à boire, le chalet du parc est un restaurant réputé.

  • Des commerces louent de quoi se déplacer de façon amusante, barques, pédalos, petites voitures, poneys, places dans le petit train.

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Parc de la Tête d'Or

Parc de la Tête d'Or

Le parc de la Tête d'Or forme un triangle dont la pointe est au nord. A l'ouest, il suit la courbe du Rhône, à l'est il est bordé par le cours Stalingrad, au sud par le boulevard des Belges, puis par l'avenue Verguin.

28 autres entrées dans la même catégorie :