Cours Richard Vitton

Cours Richard Vitton

Situation

  • Le cours Richard Vitton double la route de Genas par le sud, il commence au niveau de la ligne de tram, après la jonction entre la rue Saint Isidore et la rue Balzac de Villeurbanne. La partie rue débute vraiment après la place de la Reconnaissance et la séparation avec la route de Genas. Il se termine avec Lyon place Kimmerling en rejoignant la route de Genas ainsi que la rue Ferdinand Buisson.

  • Les voitures circulent vers l’est avec les bus 99.

  • La première partie est très animée par les commerces, particulièrement autour de la place Ronde.

Architecture

  • La première partie est partagée avec la route de Genas, un alignement de trois maisons anciennes coincées entre les immeubles des rues Saint Isidore et Bonnand occupent le coté sud.

  • La séparation avec la route de Genas se fait par un square très allongé en deux parties et un immeuble dont le toit en vague vient s’appuyer sur un second qui va jusqu’à la rue Louis.

  • A partir de la place de la Reconnaissance, le cours est parfaitement rectiligne entre deux alignements, de maisons anciennes à un ou deux étages et d’immeubles plus récents qui montent jusqu’à cinq.

  • Au 20, une impasse dessert plusieurs maisons de part et d’autre.

  • Le croisement avec la rue Louis se fait avec des angles coupés, celui de la place Ronde par un rond point. Le PMU qui borde la place est décoré avec une petite fresque aux chevaux au galop.

  • La maison du 80bis et 82 est entièrement couverte de vigne vierge.

  • Le croisement avec le boulevard Pinel forme une place ouverte au sud par l’arrivée du cours du docteur Long. Il n’y a plus de pas de portes commerciaux après le boulevard, seulement quelques entrées d’ateliers ce qui rend la fin moins agréable.

Dédicace

  • Comme dix sept rues du quartier sont dédiées à la famille Richard Vitton, on ne pouvait faire moins que de donner le nom de cours à une de ses artères.

  • Ce cours rappelle donc la mémoire de Jean Louis François (1804 1874) et Louise Françoise Richard Vitton. Le couple possédait le château de Montchat, une plaque commémorative a été posée en 1958 pour les remercier d'avoir donné des terrains pour fonder le lotissement qui a donné naissance au quartier de Montchat. La famille a ensuite conservé le château et un parc de dix sept hectares jusqu’en 1920.

  • Lors du cent cinquantième anniversaire du quartier, Alain Richard Vitton a prononcé un discours sur les membres de sa famille et sur les rues du quartier de Montchat qui découlent en grande partie de la décision de ses ancêtres. Une partie des informations sur le cours et les rues liées sont reprises de ce discours.

  • En 1934, la puissance de cette famille avait dû diminuer un peu, puisque la rue Amélie, du nom de la belle fille a été débaptisée pour être attribuée à Jean Cardona membre du comité de quartier et mort cette année.

  • On était aussi sur le chemin vicinal 154.

  • On peut aussi voir une ancienne plaque qui concerne davantage la route de Genas avec l’inscription chemin vicinal de grande circulation 29 de la Guillotière à Crémieux.

Histoire

  • En 1858, les Richard Vitton ont mis à lotir 78 hectares de terrains à construire, dans le même temps ils ont donné les terrains de quatre places et douze kilomètres de rues qui desservaient les nouveaux lots.

  • A cette date, Montchat possédait 73 maisons pour 654 habitants, en 1896, il y en avait 855 pour 3573 habitants.

Art et associations

  • Les éditions Bellier au 41 proposent des ouvrages sur l'histoire de Lyon et de la région. On peut voir de belles photos anciennes de Montchat en vitrine.

  • Le district du Rhône de football y a son siège.

  • Un vendeur de pianos, un de statuettes africaines et un atelier de peinture pour enfants complètent l’offre artistique.

Commerces et services

  • Les commerces sont concentrés près de la place Ronde, il y a des pas de porte professionnels à l’est.

  • On y trouve deux restaurants, un snack, trois bars, deux alimentations, une boulangerie et une charcuterie.

  • Quatre artisans, un fleuriste, un magasin de décoration, trois agences immobilières, une régie, un vendeur d’électroménager, un de tissus et un atelier de couture.

  • Deux magasins de vêtements, six coiffeurs, deux instituts de beauté un atelier de couture et deux pressings.

  • Deux assureurs, un marchand de journaux un garage auto, une auto école et douze sociétés.

  • Cinq professions médicales, une pharmacie et deux opticiens.

  • Le cabinet du grand delta dont il ne reste qu’une plaque rappelle l’époque du plan et des grands travaux d’aménagement à l’échelle de la vallée du Rhône.

Août 2008

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Cours Richard Vitton

Cours Richard Vitton

Le cours Richard Vitton double la route de Genas par le sud, il commence au niveau de la ligne de tram, après la jonction entre la rue Saint Isidore et la rue Balzac de Villeurbanne. La partie rue débute vraiment après la place de la Reconnaissance et la séparation avec la route de Genas. Il se termine avec Lyon place Kimmerling en rejoignant la route de Genas ainsi que la rue Ferdinand Buisson.

18 autres entrées dans la même catégorie :