Cours Albert Thomas

Cours Albert Thomas

Situation

  • Le cours Albert Thomas commence en prolongement du cours Gambetta, après le pont de chemin de fer, il forme la limite entre le troisième et le huitième jusqu'à Grange Blanche où il se termine place d'Arsonval. Au-delà de la place, il continue sous le nom d'avenue Rockefeller, vers Bron, Saint Laurent de Mure et la nationale 6.

  • En allant vers l'ouest, on a une belle perspective sur la basilique de Fourvière, comme elle est bien centrée sur la seconde voie, pour l'apprécier, il faut soit marcher au milieu de la chaussée, soit venir en voiture.

  • Deux voies circulent vers Lyon, une voie de bus 9 et 34 vers Grange Blanche. Le bus de l'aéroport et celui de l'Ile d'Abeau s'y arrêtent aussi. Le métro passe en dessous avec deux arrêts. Il est complété par une voie cyclable.

Architecture

  • Le cours est bordé d'immeubles assez imposants, assez récents, géométriques, ils laissent de larges espaces libres par endroits. Les trottoirs sont larges avec deux alignements de platanes.

  • Le premier bâtiment est le flanc nord de la manufacture des tabacs, il a été construit de 1912 à 1932, adapté à l'université de 1992 à 2004 et inscrit comme élément du patrimoine du 20e siècle. C'est un long bâtiment de briques à pavillons construit en retrait derrière des grilles.

  • Trois maisons individuelles subsistent coté sud entre la rue Rollet et la petite rue de Montplaisir.

  • Le 71 à 75 est impressionnant par sa façade creusée et vitrée et par son immense hall auquel on accède par un porche soutenu par des colonnes métalliques.

  • Le 77 et 79 a une façade d'une belle ampleur avec sa porte arrondie et des portraits en bas relief.

  • Le gymnase d'Argent puis la villa Lumière avec ses tuiles vernissées dans un grand jardin, avec un immeuble bas et le mur en béton de l'institut Lumière laissent une partie bien dégagée.

  • Après la place Courtois, les constructions reprennent en alignement jusqu'à la rue Feuillat et jusqu'à dix étages, déjà anciens dans le 20e siècle.

  • La fin est à nouveau large, plus décousue avec plusieurs ateliers bas plus anciens, quelques immeubles épars dont le 132, daté de 1931, puis l'immense tour de béton et de verre construite en 1972, avec son pavillon d'entrée rond pour la recherche du cancer.

  • Le dernier pâté de maisons se fait entre quelques immeubles en vue de la curieuse oeuvre d'art à miroirs de la place d'Arsonval.

Dédicace

  • Albert Thomas est né le 16 juin 1878 à Champigny sur Marne.

  • Membre de la SFIO, il a débuté sa carrière comme journaliste, conseiller municipal puis député.

  • Il est devenu ministre des transports, puis de l'armement pendant la guerre de 1914.

  • En 1919, il a été choisi pour diriger le premier Bureau International du Travail à Londres puis à Genève avec lequel il a poussé à l'amélioration des conditions de travail dans le monde entier jusqu'à sa mort le 8 mai 1932.

  • La grande salle de la bourse du travail lui est aussi dédiée.

  • L'architecte Louis Thomas a construit la chapelle de l'hôpital Edouard Herriot tout proche vers 1933. Né à Lyon en 1892, il y est mort en 1989. Il a été le principal collaborateur de Tony Garnier. Peintre, on lui doit une étonnante vue de Lyon depuis les Chartreux sous le nom de Golgotha.

Histoire

  • Le cours a été ouvert en 1888 pour élargir la route nationale 6 vers Chambéry qui passait jusqu'alors par la grande rue de la Guillotière.

  • Depuis 1882 à l'emplacement du hangar du premier film, puis de 1905 à 1968 du 93 au 95, les usines Lumière ont fabriqué des plaques autochromes permettant la photographie couleur. On peut admirer ces photos au musée du cinéma rue du premier film.

  • En 1930, les habitants demandaient le silence aux livreurs de l'usine au bon lait. Les briques de carton n'avaient pas encore remplacé les bertes en fer blanc.

  • L'atmosphère a résolument changé après l'arrivée du métro, toutes les industries déménageant pour laisser la place à des immeubles de logements et de bureaux.

  • Le centre international de recherche contre le cancer s'est installé ici en 1972. Des chercheurs de trente sept pays y travaillent sous l'égide de l'organisation mondiale de la santé.

  • Le 11 janvier 2015, la police a annoncé que 300 000 personnes s'étaient rassemblées remplissant les cours Albert Thomas et Gambetta, de Grande Blanche au pont de la Guillotière pour protester contre les assassinats des journalistes de Charlie Hebdo.

Art et associations

  • Les restos du coeur ont un local.

  • On peut accéder au musée Lumière et aller voir des films à l'institut Lumière à travers le jardin du château ouvert en jardin public. La compagnie Lyonnaise du cinéma est venue rechercher le génie des lieux.

Commerces et services

  • Il y a un gros pôle médical qui s'est développé depuis les premiers brevets d'Auguste Lumière. Outre le CIRC IARC, l'INSERM a deux unités qui étudient les hépatites virales et les ultrasons. Pour les soins, il faut aller dans les cliniques Sainte Anne Lumière et Jeanne d'Arc, un immeuble de cabinets médicaux et paramédicaux, six professions médicales et une pharmacie.

  • L'Université Jean Moulin Lyon 3 a son pôle de la manufacture des tabacs qui a attiré quelques commerces à destination des étudiants.

  • La chambre régionale de commerce et d'industrie y a son siège.

  • On y trouve aussi trois restaurants, quatre snacks, cinq bars.

  • Une boulangerie, deux hôtels, un artisan, un fleuriste, deux entreprises de pompes funèbres, une régie.

  • Deux coiffeurs, trois instituts de beauté, un pressing, sept assurances, deux stations essence et deux garages auto, deux autos écoles, une location vidéo, une agence d'intérim.

  • Sept immeubles de bureaux et cinq autres sociétés.

Septembre 2007

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Cours Albert Thomas

Cours Albert Thomas

Le cours Albert Thomas commence en prolongement du cours Gambetta, après le pont de chemin de fer, il forme la limite entre le troisième et le huitième jusqu'à Grange Blanche où il se termine place d'Arsonval. Au-delà de la place, il continue sous le nom d'avenue Rockefeller, vers Bron, Saint Laurent de Mure et la nationale 6.

18 autres entrées dans la même catégorie :