Parc des Chartreux

Jardin des Chartreux



 

 


 


Situation


  • C'est un parc tout en longueur qui longe le cours du général Giraud.

  • Coté sud, il est limité par le flanc de la colline qui plonge sur la Saône par une balme ou une falaise.

  • Quand on le parcourt d'ouest en est, la vue est somptueuse sur les toits de la ville. On peut détailler toutes les tours de Lyon d'un seul regard, ainsi que le cours de la Saône entre les quais Pierre Scize et Saint Vincent.

  • Un chemin nommé passage Gonin permet de rejoindre la Saône.


Architecture


  • Il est divisé en trois parties, d'abord un square avec des jeux d'enfants et le buste de Pierre Dupont. Une chance que le buste soit en pierre, sinon, il aurait disparu pendant la guerre, comme les muses qui l'entouraient et qui ont été fondues pour alimenter les canons. Le square est entouré de bancs pour les parents.

  • Un chemin mène à la partie principale du parc ou il y a plusieurs pelouses, des bancs, des magnolias, une curieuse statue à Xavier Privat sur laquelle sont gravées les paroles d'une chanson indéchiffrable. La grande pelouse est bien fréquentée en été. Il y a des rosiers, trois statues de Pétrus Sambardier, Camille Roy par Marcel Renard, et à la mémoire des peintres et sculpteurs lyonnais disparus. Il y a aussi une maison isolée dans le jardin.

  • Une sorte d'escalier descend à une partie basse avec de beaux hêtres et cèdres. Une allée bordée de bancs mène à la sortie ouest, en haut du jardin. On y voit la statue de Joseph Serre, poète et philosophe 1860-1937 perché sur sa colonne.


Dédicace


  • Le nom rappelle que le jardin des Chartreux l'était déjà quand le monastère des Chartreux occupait tout ce flanc de la colline.


Histoire


  • Ce terrain a été occupé quand l'ordre des Chartreux a acheté un immense terrain pour s'y établir au 16e siècle.

  • En 1867, la ville de Lyon a ouvert le cours Giraud pour en faire une promenade, le jardin des Chartreux qui se trouvait juste à la rupture de pente a été transformé en jardin public.

  • En 2004, la ville a aménagé des parcours touristiques sur les pentes, le parcours du dauphin passe dans ce parc.


Art et associations


  • Des jongleurs, joueurs de tam tam ou de football aiment s'y retrouver.

  • Tous les étés, durant deux mois le festival les jeudi des musiques du monde permet aux orchestres lyonnais d'inspiration exotique de s'exprimer et aux amateurs de musique d'en profiter les fesses dans l'herbe.

  • En 2005, la maison du jardinier a été dévolue à plusieurs associations, SYNAVI, syndicat national des arts vivants, la compagnie traverses et Skémée. En 2011, les cinq associations en place ont organisé une journée d'information avec installations artistiques. La maison a été attribuée à Ahmadou Kourouma, né le 27 novembre 1927 à Boundiali en Côte d'Ivoire et mort à Lyon le 11 décembre 2003. Il est honoré pour son oeuvre littéraire qui lui a valu treize prix dont le Renaudot pour Allah n'est pas obligé.



Décembre 2004

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Parc des Chartreux

Parc des Chartreux

C???est un parc tout en longueur qui longe le cours du général Giraud.

28 autres entrées dans la même catégorie :