Place Bénédict Teissier

Place Bénédict Teissier

Situation

  • C'est la place du Point du Jour dans le cinquième.

  • Elle occupe l'angle entre la rue François Genin et l'avenue du Point du Jour.

Architecture

  • Elle a l'allure typique d'une place de quartier à l'ancienne, en terre battue avec sa fontaine ronde qui trône au centre et ses bancs sous les platanes. Des dalles de pierre dessinent un cercle autour.

  • La partie centrale est entourée d'une haie coupée à chaque angle. La haie est absente du coté de l'avenue, remplacée par des bacs à fleurs aux lions hallucinés.

  • Les trottoirs sont larges, trois d'entre eux servent au marché et de parking entre temps.

  • La chaussée fait le tour en angle depuis la rue François Genin.

  • Les constructions du coté est sont en alignement hétéroclite de quatre maisons et ateliers, trois maisons anciennes, simples sur commerce à un étage et un petit immeuble de deux étages.

  • Coté sud, une barre d'immeuble de cinq étages rompt un peu le charme de l'ensemble, elle est adossée à une petite maison à un étage devant laquelle il y a une terrasse couverte et un jardin derrière un mur.

Dédicace

  • Bénédict Marie Teissier est né en 1813, il est mort en 1889. Il est honoré comme médecin. Il a publié des études dont une sur le goitre. Il a publié aussi avec Diday et Girin un ouvrage sur les conséquences des inondations de 1856 sur la santé des Lyonnais.

  • Il a été président de l'Académie de Lyon de 1876 à 1884.

  • Bénédict Teissier était professeur à l'Hôtel Dieu. Il a eu un élève étonnant en la personne de Nizier Anthelme Philippe qui ne finit pas son doctorat mais devint médecin personnel du tzar de Russie.

  • Son fils Joseph (1851-1926) a aussi été un médecin et un académicien réputé. Ils reposent tous deux à Loyasse.

  • On trouve aussi l'orthographe Tessier.

  • Henri Teissier, né à Lyon le 21 juillet 1929, est l'actuel archevêque d'Alger.

Histoire

  • A partir du 14e siècle, on était dans le domaine agricole de la grange de Saint Irénée, il y avait ici un étang vendu par les chanoines vers 1700.

  • Le Point du Jour est devenu une paroisse en 1874, mais il y avait déjà une chapelle et quelques maisons en 1847.

  • La place a été aménagée vers la fin du 19e siècle avec l'ouverture de la rue François Genin.

Art et associations

  • Le 21 avril 2007, les scouts se sont rassemblés sur la place pour le centenaire du mouvement.

  • La mairie du cinquième y a aussi organisé son forum des associations.

Commerces et services

  • On y trouve un charcutier, un coiffeur, un fleuriste, un magasin de vêtements et aussi l'école du Point du Jour et le restaurant d'application l'atelier.

Mai 2008 et août 2016

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Place Bénédict Teissier

Place Bénédict Teissier

C'est la place du Point du Jour dans le cinquième.

30 autres entrées dans la même catégorie :