Nouvelles entrées

  • Les Subsistances
    Les Subsistances

    Les Subsistances se trouvent sur le quai Saint Vincent en bord de Saône.

  • Cheval de Bronze
    Cheval de Bronze

    Il occupe le centre le la place Bellecour et dans une certaine mesure le...

  • Palais Saint Jean
    Palais Saint Jean

    Le palais Saint Jean se trouve à l'angle du quai Romain Rolland et de...

  • Musées Gadagne
    Musées Gadagne

    Le musée Gadagne se trouve dans le Vieux Lyon, à la jonction de la rue...

  • Musée d'art contemporain
    Musée d'art contemporain

    Le musée d'art contemporain se trouve dans la cité internationale, la...

Déjà vus

Place de la Paix

Place de la Paix

Situation

  • La place de la Paix se trouve dans le quartier des Terreaux, elle double la rue de la Martinière à sa jonction avec la rue Terme et en fait la liaison avec la rue Sainte Catherine.

Architecture

  • La pile, assez belle, qui se trouve sur le trottoir est un vestige des Carmes dont le couvent et la chapelle occupaient le quartier. Une autre source cite un vestige d’une chapelle des pénitents datant de 1636, ce qui est la même chose puisque ce sont les Carmes qui en avaient organisé la construction.

  • Il ne reste plus avec le pilier que deux flancs d’immeubles anciens, coté sud, entre la rue Terme et la place Tobie Robatel.

  • L’ensemble est agrémenté par quatre arbres.

Dédicace

  • Quel beau nom !

Histoire

  • Il y a eu ici un couvent, les grands Carmes des Terreaux à partir de 1303. Il y avait une première rue qui passait devant les Carmes depuis la rue Sainte Catherine, en 1418, elle a été attribuée au couvent pour que les moines puissent la nettoyer.

  • Vers 1520, Cornélius Agrippa est venu y écrire un livre, De philosophia occulta qui fait encore autorité dans les cercles occultistes.

  • Philibert Delorme est né vers 1514 dans une dépendance du couvent des Carmes.

  • La confrérie des pénitents de la miséricorde avait sa chapelle dans la cour des Carmes, elle a été active de 1625 à 1789, elle s'occupait de donner assistance aux prisonniers.
  • Le 12 janvier 1789, c’est dans le couvent des Carmes que s’est réunie la première assemblée pour organiser les élections des représentants aux états généraux.

  • La rue de la Paix a été percée au démantèlement des Carmes au début du 19e siècle.

  • Les archives de l'INPI conservent le brevet Deshumbert déposé en 1856 pour la dessiccation des pommes de terre, est ce qu'il avait inventé les ships ou bien la purée en flocons?

  • Cette rue est devenue une place peu avant l’an 2000. Auparavant, une rangée de maisons avait été démolie entre cette rue et la rue Terme pour laisser la place à trois voies de circulation.

Art et associations

  • Les marches servent de gradins une fois par an lors de la fête de la musique.

Commerces et services

  • Le rendez-vous des gastronomes, restaurant, pizzeria, grenouilles et escargots.

  • La poste, courrier, timbres et deux distributeurs de billets.

  • Un lion distributeur d’eau.

  • Pendant ma visite, on installait une station de vélos V.

  • Quelques six marches compensent la hauteur de la chaussée qui rejoint la rue Terme, la place étant en dessous est rendue moins attrayante. Les clochards aiment s’y asseoir pour tenter de ramasser une pièce devant les distributeurs de billets. Ils ne désirent néanmoins pas devenir voleurs puisque j’en ai vu un courir en hurlant derrière une brave dame, non pour lui extorquer l’argent qu’elle lui avait refusé mais pour lui rendre la carte qu’elle avait oublié dans la panique.

Septembre 2005

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Place de la Paix

Place de la Paix

La place de la Paix se trouve dans le quartier des Terreaux, elle double la rue de la Martinière à sa jonction avec la rue Terme et en fait la liaison avec la rue Sainte Catherine.

30 autres entrées dans la même catégorie :