Place des Archives

Place des Archives







Situation


  • La place des Archives occupe l'angle du cours Charlemagne et de la rue Dugas Montbel.

  • La seconde partie, plus grande occupe la même largeur jusqu'à la rue Smith.

Architecture


  • Elle est limitée à l'ouest par le bâtiment des Archives, fait en pierres devant lesquelles on a placé un treillis qui tient une seconde façade de vitres.

  • Au sud, le 3 cours Charlemagne forme un angle intérieur, cinq étages aux étroits balcons.

  • Au nord, on voit le toit de la grande halle qui couvre la gare de Perrache. Dans le prolongement du cours, un grand escalier métallique monte à la gare et offre une vue plongeante sur la place.

  • Le sol est couvert de petits pavés, six grands bancs de pierre la structurent, trois bancs de bois sont plus destinés à l'assise et une dizaine de pins donnent leur ombre.

  • La seconde partie est la plus grande, elle est aussi pavée, laissant un large espace libre proche du cours Charlemagne et un espace aménagé en quatre allées séparées par de longs bancs couverts en pierre, trois alignements de résineux et des bancs de bois plus confortables qui regardent tous le nord.

  • Au nord, on voit la seconde halle. Au sud, deux bâtiments, le mur de pierres de la gendarmerie conserve les traces des maisons démolies et côtoie une façade vitrée tenue par six bandes de béton.


Dédicace


  • Les Archives municipales ouvrent sur leur place.

  • Leur façade porte une phrase extraite des mémoires de l'histoire de Lyon publiée en 1573 par Guillaume Paradin : le seul moyen d'une longue durée d'une cité florissante sont les Archives ' , lesquelles tiennent les citoyens avertis de ce qui a passé.


Histoire


  • L'aménagement de la place a suivi l'installation des Archives et s'est achevé cette année 2009.

  • L'autre coté du cours est en chantier, en 2011, il est achevé devant la place achevée qui couvre un nouveau parc de stationnement automobile.

  • A l'est de la rue Smith, la situation peut encore évoluer, le grand mur avec son mirador d'angle cache en partie l'étonnant bâtiment en étoile de l'ancienne prison. Les étudiants de la future faculté catholique auront sûrement de meilleurs arguments que les prisonniers pour demander l'ouverture d'une porte.

Art et associations


  • La façade vitrée permet des expositions, lors de ma visite, c'était celle retraçant les cent ans d'histoire de l'écho des travailleurs municipaux, journal du syndicat des agents de la mairie qui a paru depuis le premier septembre 1909.

  • Elle a servi d'aquarium factice lors d'un huit décembre et on annonce une nouvelle attraction lumineuse pour l'édition 2009 de la fête des lumières.


Commerces et services


  • Les archives municipales conservent maints documents concernant notre histoire depuis l'an 1210, ils sont la première source des parties dédicace et histoire de ce site, essentiellement par leur site mis en lien. On peut voir l'un des documents les plus vénérables de la ville dans la salle d'accueil, un plan scénographique représentant notre ville dans les années 1550.

  • Benoit Vermorel mort en 1885 a dépouillé les archives et permis l'établissement d'un plan de la ville au 13e siècle.

  • Charles Guigue, mort en 1889 a été l'archiviste en chef du Rhône et de Lyon, alors au palais Saint Jean. Son fils Georges lui a succédé. On leur doit d'importantes publications dont de nombreuses informations sont venues enrichir ce site.

  • L'immeuble du 3 cours Charlemagne abrite des bureaux SNCF.

  • La nouvelle partie couvre un parking.



Septembre 2009 devant les Archives, septembre 2011 pour la grande partie est

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Place des Archives

Place des Archives

La place des Archives occupe l'angle du cours Charlemagne et de la rue Dugas Montbel.

30 autres entrées dans la même catégorie :