Place de l'Abbé Larue

Place de l’Abbé Larue






Situation


  • La place de l’Abbé Larue est une large impasse qui s’enfonce vers l’est à partir de la rue des Farges.

  • Comme elle est large, on y a aménagé un parking.

  • On en a soustrait une partie pour en faire le square Jean Choux.

  • Elle donne accès au jardin des Curiosités ou de Montréal, tout au fond.


Architecture


  • Les constructions sont toutes sur le coté nord, le coté sud, en rupture de pente est délimité par une rangée d’arbres.

  • La première est une résidence de personnes âgées à l’architecture un peu compliquée qui se compose de plusieurs volumes cubiques à balcons individuels qui doivent être bien agréables au printemps. Quelques petits bosquets agrémentent la devanture. L’entrée est surmontée d’une protection évoquant la proue d’un navire. La mer est loin de Lyon, ce sont les pigeons qui ont la meilleure culture maritime et l’un d’entre eux joue souvent fièrement le rôle de figure de proue. En 2016, un grand angle coupé fait une large jonction avec la rue des Farges, on y voit des couleurs grises et jaunes.

  • Plus loin, une école maternelle est construite en retrait d’un petit muret de pierres dorées qui ouvre la vue sur le dos de l’église Saint Just et une aile du lycée de Saint Just.

  • Ensuite, une maison plus haute avec une grande croix est la première d’un ensemble caché en renfoncement qui termine la place.


Dédicace


  • Le nom de cette place semble un jeu de mots, et la ville de Lyon n’a pas osé établir la rue Larue pour remercier cet abbé, né en 1888 et mort en 1944 en martyr de la résistance.


Histoire


  • L’entrée de la place est à l’emplacement du fort de Saint Just construit vers 1840, à partir de l'enceinte du 14e siècle et qui existait encore au début du 20e siècle. Bien avant, les lieux avaient été occupés aux temps romains, des fouilles de 1968, 1974, 2000 et 2012 ont mis à jour des vestiges d'habitation de la période de Auguste, des murs et des traces d'un important incendie.

  • En 2014, avant la construction de la résidence universitaire, de nouvelles fouilles ont été particulièrement fructueuses. Pour la première fois, elles ont mis en évidence un rempart gaulois, le Murum Gallicus du second âge du fer, le rempart d'Auguste et des peintures murales dans des habitations accolées. Enfin, elles ont dégagé une partie du fort de 1840.

  • La résidence de personnes âgées qui fait l’angle avec la rue des Farges est dédiée à Philomène Magnin (1905-1996). Cette maison a été inaugurée en 1970 par le maire de Lyon Louis Pradel. Une plaque rappelle que Philomène Magnin a été la première femme élue au conseil municipal de Lyon en 1944, l’année même où le droit de vote était ouvert aux femmes en France et qu’elle a été durant trente ans élue des structures communales, de la communauté urbaine du département et de la région. Depuis, la résidence a fermé et Philomène Magnin a obtenu une rue à la Buire dans le troisième. En 2015, on y a construit une résidence universitaire.

  • L’ensemble de constructions situé en bas de la place est occupé par l’institution des Chartreux et l’université catholique de Lyon et son séminaire universitaire revenu sur les lieux en 1986 après une première période d’enseignement de 1942 à 1978.

  • Une plaque gravée de latin, se place sous la croix du christ, parle des pères défunts et de leurs fils vivants, elle est soulignée de la date 1944.


Art et associations


  • L’association du séminaire universitaire.


Commerces et services


  • L’école maternelle donne depuis les années 1960 une impulsion décisive à l’apprentissage des gones du quartier qui pourront ensuite suivre facilement l’enseignement de l’école primaire Albert Camus, du collège Jean Moulin ou du lycée de Saint Just, tous situés à portée d’un pied enfantin, elle est dédiée à Mathilde Siraud.

  • Il y a un emplacement réservé aux autocars de tourisme.



Février 2005

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Place de l'Abbé Larue

Place de l'Abbé Larue

La place de l’Abbé Larue est une large impasse qui s’enfonce vers l’est à partir de la rue des Farges.

30 autres entrées dans la même catégorie :