Place Puvis de Chavannes

Place Puvis de Chavannes

Situation

  • La place Puvis de Chavannes, au nord du sixième, vient entre l'avenue Foch à l'ouest et la rue de Créqui à l'est, elle est traversée par la rue Vendôme. On y accède par la rue Mouisset par devant et par la rue Montgolfier par l'arrière.

  • La circulation se fait au nord et au sud.

Architecture

  • Elle est découpée en deux parties par la rue Vendôme. La partie est est occupée par l'église de la Rédemption, avec ses portes de bois brun et sa belle serrurerie noire. L'édifice est un cube de pierres blanches, à ouvertures en arcs brisés auquel il manque le clocher.

  • La partie devant l'église est un square de gravier rouge, bâti autour d'une statue de Jeanne d'Arc par Jean Chorel, la sainte est à cheval, bras levés et yeux au ciel. Le tour est planté de grands arbres, le centre de petits, la statue entourée d'un massif de fleurs et couronnée de pigeons. Des bas reliefs retracent sa vie.

  • Le nord et le sud sont bordés de beaux alignements d'immeubles de pierre bien travaillées, de la fin du 19e siècle, avec quelques entrées majestueuses, au n°1, n°3, n°13.

  • Une belle tête de lion veille sur l'hôtel particulier du n°10.

Dédicace

  • Pierre Puvis de Chavannes est un peintre né à Lyon le 14 décembre 1824 au 13 rue d'Alsace Lorraine. Il est mort à Paris en 1898.

  • On peut voir nombre de ses tableaux au musée des beaux-arts, notamment les peintures murales du grand escalier, et son portrait sur le mur des Lyonnais place Saint Vincent.

  • La plus grande partie de son oeuvre est au musée de Amiens.

Histoire

  • La place Puvis de Chavannes était prévue sur le plan Morand et tracée en partie au début du 19e siècle sous le nom de place des Hospices, car les hospices civils de Lyon étaient propriétaires de la plus grande part des Brotteaux.

  • La salle de spectacle l'Alcazar, démolie en 1872 y était installée au milieu du 19e siècle avec les premières maisons.

  • L'église la rédemption, construite à partir de 1868 l'avait remplacé avant la fin du siècle ainsi que les constructions qui sont restées dont le n°13 daté 1881.

  • Le 24 août 1944, la place fut le siège d'une des dernières fusillades entre la milice et la résistance, dix jours avant la libération de la ville.

Art et associations

  • La paroisse de la Rédemption.

  • L'association les Terrasses héberge des étudiants.

Commerces et services

  • Les cuisines Bernollin en vendent depuis 1884.

  • Deux commerces vendent des articles étonnants, voitures de guerre et cheminées suspendues.

  • Les autres commerçants vendent du poisson, des fauteuils, des papiers peints, des ordinateurs.

  • Un électricien et trois médecins complètent l'offre.

  • Deux petites aires accueillent les enfants.

Mai 2006

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Place Puvis de Chavannes

Place Puvis de Chavannes

La place Puvis de Chavannes, au nord du sixième, vient entre l'avenue Foch à l'ouest et la rue de Créqui à l'est, elle est traversée par la rue Vendôme. On y accède par la rue Mouisset par devant et par la rue Montgolfier par l'arrière.

30 autres entrées dans la même catégorie :