Place du Change

Place du Change

Situation

  • La place du Change se trouve dans le cinquième, dans le vieux Lyon.

  • Coté est, elle ouvre sur la place Fousseret.

  • Coté ouest, la rue de la Loge et la rue Soufflot partent de part et d'autre du Temple.

  • On peut y arriver du nord par la rue Lainerie et du sud par la rue Saint Jean.

  • Une plaque indique l'altitude 170,831 m.

Architecture

  • C'est l'une des plus belles places du vieux Lyon, elle est pavée, avec un arbre à haricots.

  • Le n°1 est une belle maison ancienne avec une porte verte et un large pan coupé à l'angle vers la place Fousseret.

  • Auguste Bletton, dans son livre "à travers Lyon" place la plus ancienne maison au n°2. Ainsi la maison Thomassin aurait un plafond du 13e siècle, réutilisé lors de sa reconstruction au 15e siècle et de son agrandissement au 17e siècle. On peut voir les armoiries de la famille au-dessus des fenêtres du second étage. Cette façade est étonnante par ses trois étages aux styles tous très tranchés dans un ensemble décousu. Un pan aux détails mal imités été rajouté pour l'accoler à la maison suivante.

  • La porte de la pharmacie est incroyable, toute tordue, elle a résisté à tous les glissements de terrain.

  • La loge du change a été construite en 1630, puis modifiée en 1748 par Soufflot, c'est un beau bâtiment classique. A l'entrée, cinq grandes portes de bois au dessus d'une volée d'escaliers. A l'étage, cinq grandes fenêtres carrées, entourées de pylônes de pierre. trois lions couronnent l'ensemble avec une horloge à deux cadrans dessinée par le grand architecte, mais réalisée vers l'an 2000.

  • Les n°4 et n°5 font une large maison ancienne sans décoration autre que les impostes des portes rouge sombre, cette maison a été léguée aux hospices en 1718.

Dédicace

  • Ce nom se réfère au palais du Change qui en occupe la face ouest et qui a été construit pour offrir un abri aux opérations financières et aux lettres de Change qui réglaient les achats effectués lors des quatre foires de Lyon.

  • C'est ici, sur la place puis dans le palais, que se sont échangées les premières lettres de Change en France au début du 16e siècle, initiés par les banquiers Lombards et Toscans qui avaient inventé le principe quelques années avant.

  • Le palais du Change est devenu le temple du Change et sert aux cérémonies du rite protestant. Jean Calvin est passé à Lyon en 1536.

Histoire

  • A partir de 1349 et tout au long des 15e et 16e siècles de nombreux actes royaux ont instauré puis conforté les foires à Lyon qui ont apporté fortune et ouverture internationale à Lyon.

  • La première a été décidée en 1419, par Charles VII encore Dauphin, l'acte de Charles VII en 1444 accorda la troisième foire et Louis XI la quatrième en 1462. En 1464, il a nommé un conseil de prud'hommes chargé de régler les différents commerciaux. Ces foires ont prospéré notamment au détriment de celles de Genève. Les foires se tenaient aux rois, à Pâques, en août et à la Toussaint. Pour faciliter le commerce, des bureaux de change se sont montés, échangeant les monnaies des différentes places financières d'Espagne, d'Italie, d'Allemagne, de Savoie entre autres. Les changeurs pratiquaient également l'usure. Les marchandises partant de Lyon étaient surtout les tissus mais aussi des instruments de musique, de l'orfèvrerie, de la peinture, des armes, des poteries. L'autre grand commerce de Lyon était le papier imprimé. Les cartes à jouer de Lyon étaient exportées dans l'Europe entière. Y arrivaient des tissus de Tours, des laines, des tapis, de la camelotz d'Amiens, des lames et des ouvrages en acier, en bois, de l'épicerie, des valises, des poissons, des fruits, de l'or et des métaux, de la cire, des peaux, des parfums, des olives et bien d'autres encore. Nicolay les évalue à quarante millions de livres soit le dixième du commerce français au milieu du 16e siècle.

  • En 1392, Charles VI permit aux Lombards de s'installer à Lyon pour y établir un négoce de prêt d'argent.

  • Cosme de Médicis avait sa banque à Lyon en 1455.

  • Henri III séjournant à Lyon en 1574 a demandé la démolition de la maison ronde pour agrandir la place du Change.

  • Lors des entrées des rois en ville, des jeunes filles jouaient des figures allégoriques de vertus, lors du passage de Charles IX en 1564, celle de la place du Change était la plus belle d'après la relation de l'époque. Henri II en 1548, Henri IV, Louis XIII, François 1er, Charles VIII y passèrent en cortège.

  • Le 7 février 1594, les échevins de Lyon ont décidé de rallier la ville à Henri IV. Ils ont fait faire un tableau et l'ont porté à la place du Change pour proclamer ce ralliement. Le 16 février, les enfants de la ville ont dressé une pyramide en l'honneur du roi.

  • Une plaque sur la maison Thomassin indique que Claude fut conservateur des foires à la fin du 15e siècle et que son petit fils René fut le premier prévôt des marchands de Lyon en décembre 1595.

  • En octobre 1793, la commission départementale de salut public se réunissait dans la loge du change pour tenter une ultime résistance au siège de Lyon.

  • En 1803, la ville a cédé la loge aux protestants.

Art et associations

  • Le groupe musical Bistanclaque chante les quelques musiciens qui viennent l'animer en saison chaude dans la chanson rue Saint Jean. Des concerts ont parfois lieu au temple.

  • Le plus souvent, ce sont des clochards, parfois des jongleurs.

Commerces et services

  • Les trois bars s'intitulent tous glacier crêperie, avec le restaurant ils disposent de quatre grandes terrasses qui occupent une bonne partie de la place.

  • Ambre et lumière vend des tarots, le magasin d'à coté des souvenirs et celui de l'angle, des médicaments.

Mai 2006

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Place du Change

Place du Change

La place du Change se trouve dans le cinquième, dans le vieux Lyon.

30 autres entrées dans la même catégorie :