Place de l'Hippodrome

Place de l'Hippodrome

 

 

Situation

  • La place de l'Hippodrome se trouve dans le second, derrière les voûtes de Perrache, le long du cours Charlemagne, elle est limitée au nord par la rue Petit, au sud par la rue Ravat et à l'est par la rue Smith.

Architecture

  • C'est une place sensiblement carrée couverte de pelouse avec de nombreux cheminements. Vers le cours Charlemagne la pelouse est plantée de rosiers, sur les flancs de l'église, elle est plantée d'arbres.
  • Le seul bâtiment est l'église Sainte Blandine à laquelle elle sert de dégagement.
  • C'est une longue nef de pierres avec de nombreux contreforts bien décorés par de petites tourelles sculptées de personnages.
  • La façade est de pierres blanches, bien symétrique avec des décorations ternaires, elle est surmontée d'un beau clocher, très haut que l'on repère bien de tous les points de vue de la ville, étant le seul de son genre dans le quartier.
  • La porte de bois noir est renforcée par de beaux fers forgés et surmontée de la représentation de la sainte maîtrisant les lions par la seule force de sa foi.
  • De petites tourelles en encorbellement et des portes de chaque coté du chevet donnent un air faussement moyenâgeux à cet endroit, la porte du sud est intitulée porte étroite.

Dédicace

  • Elle rappelle qu'un Hippodrome a fonctionné ici durant quelques années.
  • Auparavant, elle s'est appelée indifféremment place du champ de mars ou place Charles X ou Louis Philippe.

Histoire

  • La municipalité de Lyon a fait entreprendre l'Hippodrome en 1838 pour donner un peu de travail aux ouvriers pendant une dure crise de la soierie qui eut lieu cette année là. Depuis, l'Hippodrome de la ville est sorti hors des limites administratives et les courses de chevaux ont lieu dans le parc départemental de Parilly à Bron.
  • En 1863, alors que le quartier comptait 7000 âmes, le conseil municipal décida la construction de Sainte Blandine pour remplacer la petite chapelle de la paroisse, son clocher a été ajouté en 1890. A l'intérieur, on trouve un monument aux morts de 1914 à 1918 et un petit livret donnant l'historique de la paroisse et le détail des oeuvres de l'église, en français, anglais, allemand et espagnol. Il est fait de deux petites nefs autour de la principale d'une belle ampleur éclairée par des vitraux colorés.
  • Une stèle conserve la mémoire de cinq habitants de derrière les voûtes tués par l'occupant le 26 août 1944. Contrairement à beaucoup d'autres plaques, où les tués sont très jeunes ici ce sont des adultes, puisque leur doyen Emile Berthelot avait 66 ans.

Art et associations

  • Des messes ont lieu à Sainte Blandine, la paroisse est en face au 48 cours Charlemagne. Depuis 2010, l'église est le siège des concerts de musique chrétienne Lyon Centre.
  • Antoine Duclaux a réalisé un beau tableau présentant la place sous le titre courses à Perrache présenté au musée des beaux arts pendant l'exposition sur le 19e siècle.

Commerces et services

  • Vers 1900, il s'y tenait un marché aux chevaux sous le nom de marché de Charabarat.
  • La bibliothèque municipale vient avec son bibliobus.
  • Il y a deux parcs munis de jeux pour les enfants coté nord et une station vélo V.
  • Coté sud, des bancs et trois tables d'échiquiers attendent leurs joueurs (il faut amener ses pièces).

 

Mars 2007

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Place de l'Hippodrome

Place de l'Hippodrome

La place de l'Hippodrome se trouve dans le second, derrière les voûtes de Perrache, le long du cours Charlemagne, elle est limitée au nord par la rue Petit, au sud par la rue Ravat et à l'est par la rue Smith.

30 autres entrées dans la même catégorie :