Place de la Commanderie

Place de la Commanderie





Situation


  • La place de la Commanderie est un élargissement entre l'école Fulchiron et l'église Saint Georges dans le cinquième.

  • Elle monte, face à la passerelle Saint Georges, entre le quai Fulchiron et la rue Saint Georges et elle se prolonge par la montée des Epies.

  • Comme elle prend le soleil, elle peut faire office de place d'hiver, au contraire de la place Bertras, à l'ombre de l'église durant la canicule.


Architecture


  • On doit l'église Saint Georges à l'architecte Bossan qui se distingua par la suite en édifiant la basilique de Fourvière. Son flanc sud occupe le coté nord, avec un clocher pointu couvert d'ardoise et de jolis petits sommets de pierre ouvragés. On ne peut trop apprécier la grande rose de la croisée, ni celles de la nef, masquées par des grillages.

  • Le coté sud est le flanc nord de l'école, trois étages d'austères agencements de pierre grise aux immenses fenêtres.


Dédicace


  • La place garde la mémoire de la Commanderie des hospitaliers de Saint Jean de Jérusalem et de l'ordre de Malte qui était édifiée à cet endroit.


Histoire


  • Il y a eu ici une première chapelle à partir du 6e siècle ainsi qu'un monastère de Sainte Eulalie qui a sa fête le 10 décembre.

  • L'église a été une première fois reconstruite au 9e siècle sous l'archevêque Leidrade qui l'a consacrée à Saint Georges.

  • La commanderie de Saint Georges a été construite en 1498, pour les frères hospitaliers et leur église. En 1564 ce sont les hospitaliers qui étaient chargés de retirer puis d'enterrer les morts de la peste.

  • La commanderie était devenue le siège de l'ordre du grand prieuré d'Auvergne, dépendant de celui de Malte, elle y reçut le roi de Suède pour son chapitre de 1787.

  • Chaque année, à la Saint Georges, les chevaliers de l'ordre faisaient une procession et se faisaient introniser en grand apparat.

  • A la révolution, les biens ont été rachetés par Layat qui y fit installer des métiers à tisser et des logements ouvriers.

  • En 1842, on a trouvé une plaque du premier siècle mentionnant la corporation des nautes de la Saône.

  • En 1854, l'ancienne commanderie a brûlé et on a rasé les bâtiments qui étaient collés à l'église Saint Georges et arrivaient jusqu'au bord de la Saône pour créer le quai Fulchiron. Les reproductions la montrent assez spectaculaire avec deux tours rondes regardant la Saône.

  • La place date de 1857. L'année suivante on a agrandi l'église et monté son clocher.

  • Elle a pris sa forme en 1887 avec la construction de l'école Fulchiron.

  • Le sol et l'aménagement de la place ont été refaits en 2007, quand on a nettoyé l'église.


Commerces et services


  • Il y a quelques bancs autour de jeux d'enfants à bascule sur un sol bien moelleux et le réseau d'aide spécialisée à destination des scolaires.



Juillet 2007

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Place de la Commanderie

Place de la Commanderie

La place de la Commanderie est un élargissement entre l'école Fulchiron et l'église Saint Georges dans le cinquième.

30 autres entrées dans la même catégorie :