Place Benoit Crépu

Place Benoit Crépu




Situation


  • La place Benoit Crépu est un renfoncement du quai Fulchiron entre la rue Ferrachat et la place Bertras, face à l'église Saint Georges. Elle vient en prolongement de la rue Lavarenne et dessert la rue du Viel Renversé.


Architecture


  • Elle est dallée de pierres, possède de nombreux bancs et est plantée d'arbres et de buissons. Des fontaines à têtes de poisson crachent de l'eau.

  • L'étroite tête d'immeuble qui fait le lien entre le quai et la rue Lavarenne en est le bâtiment le plus spectaculaire, il date de 1845, six étages, tous différents, couronnés par une sorte de ruban crénelé, sur trois fenêtres, avec une vierge à l'enfant à l'angle du quai. Les amateurs de décor architectonique peuvent se régaler à le détailler.

  • Le seul immeuble entre les rues Ferrachat et Viel Renversé est récent, 1991, il est compact, aux petites ouvertures et dallé de pierre claire.

  • Le reste de la place est fait de deux alignements de façades de quatre à six étages, le premier saillant sur le second. Les façades sont étroites, une fenêtre au n°9, très peu décorées, sauf les balcons du n°5. Elles datent du 19e siècle, sauf certaines qui semblent plus anciennes. Ce sont les ouvertures des pas de portes qui sont beaux, avec quelques jolies rangées d'arches comme au n°7.

  • Au n°8 deux plaques indiquent la hauteur des crues de la Saône le 5 novembre 1840 et le 21 mai 1856. L'angle coupé a été décoré avec des outils en fer.

  • Le n°13 a deux belles arches en pierre à fossile, on peut y voir deux plaques à la croix de Malte.

  • L'angle avec la place Bertras est joliment arrondi, et on peut saluer le travail des tailleurs de pierre qui ont laissé leur marque.


Dédicace


  • Benoit Crépu, né en 1839, mort vers 1892 est remercié comme bienfaiteur de la ville pour lui avoir donné sa fortune dont un immeuble 24 rue de la Quarantaine.


Histoire


  • Un port a été actif ici dès l'antiquité.

  • Ce port a été reconstruit au 13e siècle, la mise en place des constructions respectant l'espace tendant à prouver la permanence de ce port au fil du temps.

  • Le port a été agrandi au 15e siècle, il était limité par des maisons construites au droit de la Saône sur les murs de soutènement de la rive que les archéologues hésitent à qualifier de rempart. De la même époque on a trouvé des vestiges de chauffage coïncidant avec les étuves de Saint Georges, ancêtres des saunas.

  • Jusqu'au 19e siècle, on enterrait les morts dans un cimetière au nord de l'église Saint Georges.

  • La place a été profondément remaniée à la mise en place du quai Fulchiron en 1858.

  • Elle a pris son volume au début du 20e siècle suite à la destruction de maisons qui prolongeaient la rue Lavarenne.

  • La place a été éventrée de 2001 à 2006 pour creuser un parking, l'aménagement se termine en 2007. On a trouvé seize embarcations prouvant l'existence du port du 2e au 17e siècle.


Art et associations


  • Le parc Saint Georges est décoré d'une immense fresque faite de photos qui représentent les quais de Saône vus de l'emplacement où on se trouve. Une autre fresque est suspendue au plafond, elle représente une vue étonnante de l'intérieur d'une église (Saint Georges ?) La troisième fresque accompagne la descente d'escaliers, elle représente la vue plongeante depuis l'escalier de la place Valensio.


Commerces et services


  • La place possède une aire de jeux d'enfants.

  • Les commerçants sont un institut de beauté, un antiquaire, une pharmacie, un assureur et le parc Saint Georges.



Août 2007

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Place Benoit Crépu

Place Benoit Crépu

La place Benoit Crépu est un renfoncement du quai Fulchiron entre la rue Ferrachat et la place Bertras, face à l'église Saint Georges. Elle vient en prolongement de la rue Lavarenne et dessert la rue du Viel Renversé.

30 autres entrées dans la même catégorie :