Place Joannès Ambre

Place Joannès Ambre





Situation


  • La place Joannès Ambre se trouve dans le quatrième, à la limite de Lyon et de Caluire, au bout de la grande rue de la Croix Rousse qui ferme la place coté ouest.

  • Elle dessert l'entrée piétons et l'entrée voitures de l'hôpital, les rues Coste et Margnolles de Caluire, Lachièze Rey, Artaud et Belfort de Lyon.

  • Des passages sous porche permettent de joindre les deux parties ainsi que le passage Richan et la rue de Belfort. Quelques marches descendent vers le passage Claude Louis Perret au nord du théâtre.



Architecture


  • Elle est faite de deux parties séparées par une rangée d'immeubles de la rue de Belfort.

  • La partie sud est la plus grande, elle est dallée de granite, hormis sur la partie contenant les jeux d'enfants protégés par des barrières. Cette partie sert d'esplanade au théâtre qui occupe le coté est, il présente un fronton de béton avec des arrondis. Coté sud, une façade moderne de trois étages est collée en partie devant un immeuble plus ancien qui fait l'angle avec la Grande Rue. Le coté nord est limité par une enfilade de petits immeubles de deux à quatre étages sur plusieurs plans.

  • La partie nord est quelques mètres plus bas, elle est construite autour d'un rond point sur lequel trône la croix de belle pierre rousse sur un piédestal entouré d'une pelouse et de fleurs. Ici, seule la maison entre les rues Artaud et Lachièze Rey appartient à la place.



Dédicace



  • Joannès Ambre est né le 12 avril 1915 à la Croix Rousse. Il est mort mystérieusement à Menton le 21 août 1984.

  • Joannès Ambre a été avocat à Lyon, un des plus grands spécialistes en droit pénal. Il fut l'avocat du gang des Lyonnais.

  • Pendant la guerre, il a écrit un traité sur les droits des juifs que ses adversaires ressortaient à chaque affaire difficile. Il a été auteur aussi du livre, Je ne me tairai jamais.

  • Il a été adjoint au maire de Lyon, membre du parti radical.


Histoire



  • La place est un lieu de passage depuis des siècles.

  • On y a érigé des croix depuis le 16e siècle, toutes abattues avec la même ferveur religieuse qu'on avait mis à les bâtir, jusqu'à la dernière construite tard dans le 20e siècle.

  • Le 13 août 1870, le notaire de Thurins, Joseph Lentillon est monté sur le socle de la Croix Rousse pour proclamer la république et marcher sur la mairie. Ayant ameuté quelques dizaines de personnes, un policier a été tué lors de son arrestation. Son tort était d'avoir eu raison trop tôt, la république a été proclamée à la mairie de la Guillotière le 4 septembre suivant puis le 5 à Paris.

  • Le théâtre a été construit en 1924 pour être une salle des fêtes, il est ensuite devenu maison de la danse, première salle au monde à être consacrée entièrement à cet art et enfin théâtre. Signé Michel Roux Spitz, il est distingué comme patrimoine du 20e siècle. En 1931, la ville a décidé la création de la place devant la salle des fêtes.

  • La place a été aménagée à nouveau autour de l'an 2000.



Art et associations


  • C'est la place du théâtre de la Croix Rousse.

  • Le chanteur Kent dit avoir passé son enfance en face du théâtre qui était alors salle des fêtes. Il y est revenu le 30 mai 2008 pour participer à une soirée de soutien à Guy André Kiefer enlevé en Côte d'Ivoire alors qu'il était préférable d'être détenu en Colombie.



Commerces et services


  • Les commerces sont un bureau de poste, un coiffeur, une banque et une alimentation.

  • Le parc Croix Rousse y a son entrée.



Septembre 2007

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Place Joannès Ambre

Place Joannès Ambre

La place Joannès Ambre se trouve dans le quatrième, à la limite de Lyon et de Caluire, au bout de la grande rue de la Croix Rousse qui ferme la place coté ouest.

30 autres entrées dans la même catégorie :