Place d'Arsonval

Place d'Arsonval

Situation

  • La place d'Arsonval, à cheval sur les troisième et huitième arrondissements est un immense rond point qui fait l'articulation entre le cours Albert Thomas et l'avenue Rockefeller. Elle dessert le boulevard Jean XXIII et la rue du professeur Florence et l'hôpital Edouard Herriot.

  • Le métro y a son arrêt Grange Blanche, de même que les bus 28, 34, 38 et 79, le tramway y prend son virage. La circulation se fait en sens inverse des aiguilles d'une montre.

Architecture

  • Une partie centrale circulaire sert de gare de bus autour des entrées du métro, la chaussée principale l'entoure.

  • Au nord et à l'est, les arbres cachent les pavillons de béton de l'hôpital. Au sud, c'est un immeuble de béton plus massif aux multiples décrochements.

Dédicace

  • Jacques Arsène d'Arsonval est né le 8 juin 1851 à La Borie, il y est mort le 30 décembre 1940.

  • Il a fondé l'école supérieure d'électricité et découvert de nombreuses propriétés de celle ci dans le domaine de la médecine et des télécommunications. Il a laissé son nom à une technique médicale la d'Arsonvalisation utilisant les hautes fréquences. Il a laissé aussi son nom à une bouteille, dite d'Arsonval Dewar, dont les descendantes sont utilisées sous le nom de bouteilles thermos.

  • Il n'a pas laissé d'autres souvenirs à Lyon, mais il a travaillé avec Claude Bernard dont il fut l'assistant et Gustave Ferrié avec lequel il a mené des expériences de TSF.

Histoire

  • Le lieu est depuis très longtemps sur la route du Dauphiné devenue route royale, puis nationale 6 vers Chambéry.

  • En 1793, les propriétaires de Grange Blanche alors en zone rurale ont été réquisitionnés pour vendre leur blé à la commission départementale de salut public.

  • L'histoire de cette place est attachée à celle de l'immense hôpital dont elle fait l'entrée, inauguré en 1933 par le président de la république Lebrun, après vint ans de travaux. C'est l'une des oeuvres maîtresses de Tony Garnier, l'originalité est que les 32 pavillons isolés dans le vaste terrain sont reliés par des galeries souterraines. Cet hôpital est le plus important de Lyon, avec toutes les disciplines médicales et des unités de recherche. Le professeur Dubernard a réalisé ici deux premières mondiales de greffes d'une puis de deux mains.

  • L'école d'infirmière a été fondée en 1935.

Art et associations

  • Une grande sculpture à miroirs se dresse au centre de la place. Construite en 1988 par Nicolas Schöffer, elle est cybernétique, la nuit, son éclairage dépend de l'importance des flux de passagers dans la station.

  • A l'intérieur de l'hôpital, près de la rue Trarieux, la chapelle est remarquable par son plan octogonal un groupe de cinq personnages portant un moribond sur le chevet et un impressionnant christ en croix de Georges Salendre à l'intérieur.

Commerces et services

  • De nombreux bancs permettent à chacun d'attendre son transport.

  • Un fleuriste est installé sur la place de même qu'une station vélo V.

  • Sous la place, la station de métro Grange Blanche abrite aussi un coiffeur et une boulangerie.

Septembre 2007

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Place d'Arsonval

Place d'Arsonval

La place d'Arsonval, à cheval sur les troisième et huitième arrondissements est un immense rond point qui fait l'articulation entre le cours Albert Thomas et l'avenue Rockefeller. Elle dessert le boulevard Jean XXIII et la rue du professeur Florence et l'hôpital Edouard Herriot.

30 autres entrées dans la même catégorie :