Montée Decourtray

Montée Monseigneur Decourtray

Situation

  • La rue Decourtray part vers le nord depuis le 5 rue Cléberg, face à la porte de la Clarté Fourvière, elle monte raide en vue de la vierge dorée de la basilique, fait une chicane puis se termine place de Fourvière, face aux grilles de la basilique et à la tour sud ouest, à l'entrée de la place du Cloître.

  • C'est une belle arrivée pour le pèlerin de Fourvière.

Architecture

  • Coté ouest, du 1 au 13, c'est un alignement d'anciennes maisons, toutes différentes, qui compensent la pente. Le 15 est une maison en béton de trois étages, le 17 et 21 est aussi une grande maison, ouverte sur plusieurs terrasses à ferronneries rouges.

  • Coté est, on longe les flancs de plusieurs grands bâtiments du conservatoire, ouvert au 4, il se termine par un beau portail à colonnes en quart de rond.

  • Elle fait ensuite un double coude qui dessine une portion oblique avec un mur coté est, une belle façade de pierres dorées du restaurant Coquemar, avec de belles poutres sur les fenêtres.

  • Sur le replat, le portail de la fondation de Fourvière laisse voir un grand bâtiment à toit d'ardoise, en face, la rue se termine par le flanc de pierre et de crépi brun à quatre étages du Cénacle avec son portail surmonté d'une belle traverse de pierre avec une croix.

Dédicace

  • Albert Decourtray est né le 9 avril 1923 à Wattignies.

  • Decourtray a été archevêque à partir de 1981, puis cardinal de Lyon jusqu’à sa mort le 16 septembre 1993.

  • Il a été officier de la légion d'honneur et membre de l'Académie française.

  • Auparavant, on était montée de Fourvière.

Histoire

  • La rue Decourtray serait la seconde rue de Lyon par ordre de date de fondation. Munacius Plancus a tracé le decumanus à l’emplacement de l’actuelle rue Cléberg. La rue Decourtray a été le cardo à angle droit. Une plaque avait été posée à l’angle des deux rues en 1958, pendant les fêtes du second millénaire de Lyon.

  • En 1720 le docteur Jean Baptiste Goiffon vivait près de la chapelle de Fourvière, convaincu de la culpabilité d'insectes transportés par les malades et les marchandises dans la propagation de la peste, il a imposé une sévère quarantaine qui a préservé notre ville de l'épidémie de cette année.

Art et associations

  • La fondation de Fourvière préside aux destinées de la basilique et aux différentes activités qui l'entourent en direction des deux millions de personnes qui y montent chaque année.

  • Depuis 1978, le conservatoire enseigne la musique et la danse.

Commerces et services

  • Le Coquemar est un relais gourmand qui a intelligemment placé la feuille des menus à coté de la fenêtre des cuisines, si vous arrivez vers midi, restez sur le trottoir d'en face, sinon, il est difficile de ne pas entrer tant les parfums sont alléchants.

Février 2008

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Montée Decourtray

Montée Decourtray

La rue Decourtray part vers le nord depuis le 5 rue Cléberg, face à la porte de la Clarté Fourvière, elle monte raide en vue de la vierge dorée de la basilique, fait une chicane puis se termine place de Fourvière, face aux grilles de la basilique et à la tour sud ouest, à l'entrée de la place du Cloître.

30 autres entrées dans la même catégorie :