Nouvelles entrées

  • Les Subsistances
    Les Subsistances

    Les Subsistances se trouvent sur le quai Saint Vincent en bord de Saône.

  • Cheval de Bronze
    Cheval de Bronze

    Il occupe le centre le la place Bellecour et dans une certaine mesure le...

  • Palais Saint Jean
    Palais Saint Jean

    Le palais Saint Jean se trouve à l'angle du quai Romain Rolland et de...

  • Musées Gadagne
    Musées Gadagne

    Le musée Gadagne se trouve dans le Vieux Lyon, à la jonction de la rue...

  • Musée d'art contemporain
    Musée d'art contemporain

    Le musée d'art contemporain se trouve dans la cité internationale, la...

Déjà vus

Montée des Epies

Montée des Epies





Situation


  • La montée des Epies débute rue Saint Georges, face à la place de la Commanderie et à la passerelle Saint Georges. Elle fait un coude au sud, laissant la rue Calliat sur sa droite, puis un nouveau coude et monte jusqu'au Gourguillon, au niveau de la place Beauregard.

  • La chaussée de la partie haute est divisée entre un escalier et un collecteur d'eau.


Architecture


  • Elle commence en raidillon étroit entre des maisons anciennes hautes de quatre étages.

  • La seconde partie monte toujours entre des maisons anciennes, hautes coté est face à la pente, plus petites dos à la pente.

  • Le 14 a de belles pierres à fossiles arrondies en encadrements de fenêtres avec une tête de lion en bas de la porte.

  • Au 15, une trouée ouvre sur un jardin.

  • Quatre petites maisons de un étage forment un groupe charmant du 18 au 24, avec une double arche au 18. En face, celle du 21 avec ses deux alignements de fenêtres décalées renforce le pittoresque.

  • Après le second coude, on monte entre deux murs de jardins puis entre des flancs de maisons en débouchant sur le Gourguillon. Coté sud, une porte dans le haut mur de soutènement donne accès au terrain de sport des Epies, une surface plane dans cette pente raide. Au bout du terrain, un petit jardin offre une belle vue sur le bas de la montée, les toits de Saint Georges, la cathédrale, le quai Tilsitt, Rillieux et l'est Lyonnais.


Dédicace


  • La montée des Epies a été ouverte par Claude le Viste qui y avait des vignes. Le terrain a été divisé en trois Pies (la pie était une mesure de surface). C'est la déformation du mot pie qui serait devenu Epies.


Histoire


  • Cette rue a été ouverte au 16e siècle.

  • En 1581, il y avait sept ou huit maisons aux Epies, c'est ici que le premier malade de la peste mourut.


Art et associations


  • Un artiste avait ouvert sa maison le temps d'une exposition.


Commerces et services


  • Les sportifs disposent d'un terrain de basket et de handball, le petit jardin qui le jouxte est planté d'un carré d'herbe.



Novembre 2007

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Montée des Epies

Montée des Epies

La montée des Epies débute rue Saint Georges, face à la place de la Commanderie et à la passerelle Saint Georges. Elle fait un coude au sud, laissant la rue Calliat sur sa droite, puis un nouveau coude et monte jusqu'au Gourguillon, au niveau de la place Beauregard.

30 autres entrées dans la même catégorie :