Montée du Garillan

Montée du Garillan





Situation


  • La montée du Garillan part de la place du Petit Collège, face à la rue de la Fronde et à l'angle de la rue de Gadagne. Elle monte en escaliers en faisant plusieurs coudes et débouche montée Saint Barthélemy, face aux Lazaristes.


Architecture


  • C'est la plus jolie montée du Vieux Lyon grâce à ses façades bien entretenues et à ses deux bâtiments de la base, Petit Collège et palais de Gadagne.

  • La première partie fait une chicane qui contourne le musée Gadagne au nord avec de belles ouvertures à meneaux de pierre dorée, à verre plombé coloré, avec de rudes grilles de fer et une tour en encorbellement qui domine le premier virage. Coté sud, elle contourne le Petit Collège, plus sobre, plus haut, mais bien enduit avec des fenêtres régulières.

  • La seconde partie, orientée au sud, passe entre deux murs, celui de la cour du Petit Collège d'où émerge un arbre fleuri et celui du jardin de Gadagne.

  • La troisième partie est orientée à l'ouest, elle monte de façon moins raide entre des habitations. Celles du sud forment un alignement parfait d'anciennes maisons qui compensent la pente avec trois ou quatre étages. Elles sont simples mais jolies par leurs encadrements dont quelques arches, en pierre dorée, en pierre à fossile et d'une troisième pierre dont j'ignore le nom mais qui est fréquente à Lyon. Celles du nord sont semblables, mais leur alignement est coupé par la maison du 4, en retrait d'une petite cour à pergola.


Dédicace


  • On trouve deux étymologies, l’une ressemble à celle du Gourguillon, une onomatopée rappelant le bruit de l’eau dégringolant la pente.

  • L’autre évoque le surnom du propriétaire des terrains, Ymbaud de Rivoire qui avait gagné son surnom de Garillan lors de la bataille du pont de Garigliano en 1503 en Italie.


Histoire


  • Au nord, la famille Gagagne a construit et acheté des maisons en bas des escaliers.

  • Cette rue a été ouverte en 1502.

  • Le graveur Bernard Salomon y a vécu en 1545.

  • Saint Vincent de Paul y vécut comme aumônier de la famille des Gondi. L’hôtel des Gondi occupait le Garillan, il a ensuite été reconverti en couvent, puis en habitations après la révolution. Les Gondi ont donné des maréchaux, des cardinaux et la lignée des ducs de Retz. La famille de Pierrevive a aussi vécu dans la rue dont Marie Catherine qui a été la gouvernante des enfants de Catherine de Médicis.


Art et associations


  • L'association Nuit Insolite se trouve au 3.

  • Un habitant du haut de la rue affiche une pensée hebdomadaire derrière sa vitre.


Commerces et services


  • Il n'y a pas d'entrée de ce coté mais on passe entre la mairie annexe du cinquième et le musée historique de Lyon.




Avril 2008

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Montée du Garillan

Montée du Garillan

La montée du Garillan part de la place du Petit Collège, face à la rue de la Fronde et à l'angle de la rue de Gadagne. Elle monte en escaliers en faisant plusieurs coudes et débouche montée Saint Barthélemy, face aux Lazaristes.

30 autres entrées dans la même catégorie :