Montée Lieutenant Allouche

Rue Lieutenant Allouche





Situation


  • La montée du Lieutenant Allouche part du haut des pentes, à l'angle de la rue Ozanam, elle descend jusqu'à la rue du Bon Pasteur.

  • La circulation se fait dans les deux sens, malgré la seule voie disponible laissée par le stationnement anarchique sur les trottoirs.

  • Un escalier le long du mur de soutènement fait un raccourci pour les piétons.


Architecture


  • Seuls le premier et le dernier lacet sont construits. Les deux lacets intermédiaires sont compensés par de solides murs de soutènement.

  • Le haut regarde la pente vers le sud avec une belle vue sur la cathédrale. Deux immeubles de trois et quatre étages encadrent le dos d'un autre, construit sur la rue de l'Alma, plus haut, neuf étages, et plus récent, style 1950, ensuite, un petit jardin occupe la pente.

  • Le virage coté est butte sur le mur et le jardin de l'hôpital Saint François d'Assise, le coté ouest est bâti en prolongement de la rue Ozanam.

  • La partie sud est bordée d'un alignement de maisons anciennes majoritairement du 19e siècle dont deux petites maisons à deux étages, le n°10 ayant de jolis fenestrons sous les toits.

  • Une curiosité au n°8, l'entrée et les fenêtres sont à trois mètres du sol. Pour le ravitaillement, une femme arrive du marché, crie un prénom, la fenêtre s'ouvre, un grappin en descend, la femme y accroche son cabas qui s'élève puis disparaît dans la maison pendant que la femme poursuit son chemin.


Dédicace


  • Le lieutenant Fernand Allouche, dit Terrot dans la clandestinité est né en 1924.

  • Il a été un héros du maquis du Vercors où il a été tué le 17 août 1944.

  • Il a une plaque fleurie au n°2.

  • Avant lui on était montée du Mont Sauvage comme en témoignent les plaques à l'angle des rues Ozanam et Bon Pasteur.


Histoire


  • La montée a été construite au milieu du 19e siècle en trois lacets larges et serrés pour permettre la montée en pente douce. Les maisons de la partie basse existaient déjà, celles de la partie haute ont été construites sensiblement à la même époque.

  • En 1835, Sébastien Commissaire y vécut comme teinturier et canut. Il allait devenir député et écrire un livre de souvenirs.

  • La première mosquée de Lyon s'y est établie au 11 vers 1970.


Art et associations


  • Au n°6, la galerie Françoise Besson est originale par sa situation au 4e étage. La galerie est ouverte du mardi au vendredi de 15 à 19 heures.


Commerces et services


  • Il y a surtout des logements.


Octobre 2005

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Montée Lieutenant Allouche

Montée Lieutenant Allouche

La montée du Lieutenant Allouche part du haut des pentes, à l'angle de la rue Ozanam, elle descend jusqu'à la rue du Bon Pasteur.

30 autres entrées dans la même catégorie :