Nouvelles entrées

  • Les Subsistances
    Les Subsistances

    Les Subsistances se trouvent sur le quai Saint Vincent en bord de Saône.

  • Cheval de Bronze
    Cheval de Bronze

    Il occupe le centre le la place Bellecour et dans une certaine mesure le...

  • Palais Saint Jean
    Palais Saint Jean

    Le palais Saint Jean se trouve à l'angle du quai Romain Rolland et de...

  • Musées Gadagne
    Musées Gadagne

    Le musée Gadagne se trouve dans le Vieux Lyon, à la jonction de la rue...

  • Musée d'art contemporain
    Musée d'art contemporain

    Le musée d'art contemporain se trouve dans la cité internationale, la...

Déjà vus

Boulevard des Tchécoslovaques

Boulevard des Tchécoslovaques

Situation

  • Le boulevard des Tchécoslovaques commence cours Gambetta, en prolongement du boulevard Vivier Merle, il va vers le sud jusqu'à l'avenue Berthelot à l'angle du 209.

  • Les chaussées sont aménagées en voie rapide avec plusieurs voies, des bretelles et une trémie sous la grande rue de la Guillotière, essentiellement en direction du nord et de la Part Dieu.

Architecture

  • Le coté est longe les voies de chemin de fer, elles passent en contrebas sur une grande partie avant de revenir à la surface. Si elles sont un jour couvertes, le boulevard deviendrait une impressionnante avenue. De l'autre coté, on voit d'abord l'immense façade de l'université, ancienne manufacture des tabacs, toute en briques, puis la rue Berliet et l'hôtel de police et la rue de la Solidarité.

  • Les constructions sont à l'ouest, le 1 est un immeuble ancien de quatre étages, il est collé à plusieurs bâtiments des écoles Chevreul, en chantier autour du clocher de béton carré gravé d'une croix.

  • Après la rue Brunard, un immeuble d'habitation plus haut est collé à un immeuble de bureaux puis à la barre de trois étages du GREP.

  • Après la grande rue de la Guillotière, l'alignement reprend par un flanc haut de la résidence étudiante, puis un petit immeuble de deux étages au 38 et la longue barre coupée par trois demi colonnes et en partie couverte de métal gris du lycée Hector Guimard avec un angle extravagant sur la rue Veyron.

  • La portion suivante longe une grande résidence aux fenêtres carrées avec trois grands corps d'immeubles dont le dernier en tour de onze étages. Le 62 dans l'angle est ouvert par un porche à colonnes, il est daté de 1954. Un gros mur les sépare d'une autre barre, du 70 au 78, imposante avec ses neuf étages, en retrait de son parking.

  • Il passe le long d'un mur percé de portails de fer d'anciens hangars frappés d'un permis de démolition puis sous la passerelle de la rue de l'Epargne.

  • La dernière partie est différente, elle est très large avec deux voies dans chaque sens et de larges trottoirs plantés d'arbres qui délimitent des places de stationnement. On longe un grand mur ouvert sur l'ancien cimetière de la Guillotière.

Dédicace

  • Les Tchécoslovaques étaient honorés pour avoir pris leur indépendance le 28 octobre 1918. Leur premier dirigeant est aussi honoré par la rue et le pont Masaryk.

  • Le 31 décembre 1992, la dédicace a pris une saveur particulière puisque d'un commun accord, les dix millions de Tchèques et les cinq millions de Slovaques décidèrent qu'il n'y aurait plus de Tchécoslovaques. Néanmoins il est plus facile d'aller leur rendre visite à quelque 1500 km à l'est de Lyon puisque la Tchéquie fait partie de la zone de Schengen et que la Slovaquie a adopté la même monnaie que nous depuis le premier janvier 2009.

  • Le boulevard s’est d’abord appelé boulevard des Hirondelles. Un film de ce nom a été tourné à Lyon par Josée Yanne.

Histoire

  • A partir de 1830 et pour peu d’années, on a construit ici un petit fort, la lunette des hirondelles. La manufacture des tabacs a été construite vers cet emplacement.

  • Le boulevard suit en partie le tracé du chemin de ronde qui reliait les différents forts de la ceinture est. Il a été mis en place vers 1860 avec le chemin de fer qui le borde.

  • En 1930, le quartier était très industriel et le patronat y fit construire le lycée des industries métallurgiques.

  • André Olivier était professeur au lycée des Tchécoslovaques. En plus d’enseigner la technique, il appelait à la révolution au sein de l’organisation Action Directe. L’un de ses élèves Max Frérot est allé jusqu’à dynamiter la brigade de répression du banditisme à Paris.

  • L’église Sainte Marie a été construite en 1958, elle a été mise en vente en 2006 et la paroisse regroupée.

Art et associations

  • Les aumôneries catholiques y ont leur siège au n°2 juste à coté de la bibliothèque catholique Sainte Marie ouverte les jeudi après midi.

Commerces et services

  • Les primaires, collège et lycée Chevreul Lestonnac vont ouvrir en septembre 2009.

  • Les entreprises T Système, GREP et une résidence étudiante occupent chacun un immeuble.

  • Au sud, une entrée donne accès à l'ancien cimetière de la Guillotière avec un fleuriste et une marbrerie funéraire. Les morts Lyonnais de la guerre de 1914 à 1918 y ont une stèle.

  • Les bus 9, 23 et 36 y passent.

  • En 2017, une allée donnait accès au parc Blandan.

    Mars 2009

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Boulevard des Tchécoslovaques

Boulevard des Tchécoslovaques

Le boulevard des Tchécoslovaques commence cours Gambetta, en prolongement du boulevard Vivier Merle, il va vers le sud jusqu'à l'avenue Berthelot à l'angle du 209.

25 autres entrées dans la même catégorie :