Boulevard Deruelle

Boulevard Eugène Deruelle




Situation


  • Le boulevard Eugène Deruelle va de la rue Garibaldi au boulevard Vivier Merle.

  • Trois rues partent vers le nord, les rues Tête d'Or, Masséna et Ney, au sud, on peut rentrer à pied dans le sens commercial. Il est doublé au sud par une allée au niveau de la dalle de la Part Dieu, un étage plus haut.

  • La circulation se fait dans les deux sens.

  • On peut repartir par l'une des deux stations vélo V.


Architecture


  • Coté nord, c'est un alignement d'immeubles de logements simples, quatre à cinq étages, les plus anciens construits au 19e siècle, d'autres à la fin du 20e en respectant les volumes. Le 19 fait exception, c'est un immeuble moderne à la façade vitrée et bombée, le 25 aussi, c'est un ancien entrepôt à un étage des établissements Mognat. Le 23 a une belle porte et des ferronneries aux balcons. La rue se termine par un petit entrepôt commercial suivi d'un petit immeuble des années 1940.

  • Coté sud, ce sont des gros immeubles bien individualisés des années 1970, ils sont tous unis au premier étage par la dalle de la Part Dieu à laquelle on accède par des escaliers mécaniques, par le centre commercial et par des escaliers à l'angle de la rue Garibaldi et de l'autre coté de cette rue à la fin de la passerelle qui mène à un parking.

  • Au n°4, c'est le gros cube de verre de la banque Populaire.

  • L'immense ensemble Britania est fait de trois longues tours unies par des barres de deux étages horizontaux.

  • On longe ensuite la longue bande dallée de béton du centre commercial.

  • A l'angle du boulevard Vivier Merle, un curieux immeuble de béton aux formes rondes cache la tour vitrée de la Caisse d'Epargne desservie par un escalier.


Dédicace


  • Eugène Deruelle 1859 1928 est honoré comme vétérinaire.

  • Auparavant, on était boulevard des Casernes.


Histoire


  • Au milieu du 19e siècle, les militaires ont installé de grandes casernes d'artilleurs. Le flanc nord de ces casernes a été construit dans la seconde partie du siècle pour donner naissance au boulevard.

  • En 1946, les casernes avaient été aménagées pour loger des Algériens venus travailler à Lyon.

  • Vers 1970, la ville a racheté les terrains militaires pour y implanter son centre tertiaire et commercial, c'est à ce moment que la partie sud a été construite pour donner son apparence actuelle au boulevard.


Art et associations


  • Une plaque au 41 indique que le peintre Pierre Pelloux (1903-1975) a passé les trente dernières années de sa vie dans l'immeuble.


Commerces et services


  • Le conseil des Prud'hommes a été créé à Lyon par loi du 18 mars 1806, dans les années 1970, il a fait partie du mouvement des services publics vers la Part Dieu pour venir dans l'immeuble Britania qui loge aussi des dizaines d'autres sociétés.

  • Le centre commercial de la Part Dieu y a son entrée nord desservant 260 magasins dont les galeries Lafayette qui ont leur propre entrée.

  • La Caisse d'Epargne et la banque Populaire ont chacune un immeuble, la seconde le partageant avec une dizaine de sociétés.

  • La république Tchèque y a installé son consulat.

  • On y trouve aussi deux restaurants, trois snacks, un bar, une alimentation, un marchand d'articles de fête, une papeterie, un coiffeur, deux instituts de beauté, deux opticiens, une location vidéo, une résidence hôtelière et une salle de bowling et billard.



Février 2007

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Boulevard Deruelle

Boulevard Deruelle

Le boulevard Eugène Deruelle va de la rue Garibaldi au boulevard Vivier Merle.

25 autres entrées dans la même catégorie :