Boulevard des Brotteaux

Boulevard des Brotteaux

Situation

  • Ce boulevard permet la traversée du nord au sud du sixième arrondissement autrement dit le quartier des Brotteaux.

  • Il débute en prolongement du boulevard Anatole France après le cours Vitton au croisement avec le Boulevard des Belges.

  • Il s’élargit après avoir absorbé la rue professeur Weil en formant un léger coude au croisement de la rue Récamier.

  • Il se termine cours Lafayette et il est prolongé dans le troisième par le Boulevard Vivier Merle puis à la limite des septième et huitième par le boulevard des Tchécoslovaques.

  • Cet ensemble de boulevards forme l'une des trois grandes traversées nord sud de la rive gauche.

  • La circulation se fait du nord au sud sur trois voies. Après la rue Fournet, une voie descend en souterrain et il y a deux contre allées. En 2022, le débouché sur le cours Lafayette avait été transformé en placette.

Architecture

  • Il passe entre des constructions majoritairement en alignement, de tous les styles sans véritable unité.

  • Le début est bordé d’immeubles de quatre à huit étages, deux sont datés et signés à l'angle de la rue Bossuet, le 11 par Amoudruz et Zumbrunnen 1924 et le 13 par Vermorel 1925 1926. On peut remarquer de belles ferronneries entre les rues Bossuet et de Sèze, au 14 et sur le 20 signé Fanton 1887, j'avais aussi noté 1892, je l'ai raté en 2022.

  • La jonction avec la rue Weill impose des immeubles étroits, un en biais et un commerce bas avant la petite brasserie dans une jolie maison à un étage. Devant cette maison la ville a aménagé une belle pelouse fleurie.

  • Après cette jonction, cette voie devient un large boulevard muni d’une allée de platanes.

  • Les constructions du coté pair font environ cinq étages, construites vers la fin du 19e siècle, les dernières vers le cours Lafayette sont très cossues, et il y a une jolie maison à deux étages entre les rues Fournet et Blanc, en face de l’école.

  • Coté impair, c’est plus varié avec des immeubles de bureaux donc le Cridon vitré, le square des Droits de l’enfant, une école et quelques bâtiments modernes plus hauts.

  • A noter une réalisation originale en 2003, une ancienne maison bourgeoise a été enchâssée dans un immeuble à la façade de verre, une belle réussite.

Dédicace

  • Le nom décrit l’état du quartier avant son aménagement à la fin du 18e siècle, c’est à dire une étendue envahie d’eau à chaque crue du Rhône appelée Brotteaux.

  • Broteaux viendrait de brouter, les vaches broutaient aux Broteaux.

Histoire

  • Toute la rive gauche servait de lit d’inondation au Rhône.

  • En 1774, l’architecte Morand a réalisé un pont et a tracé le plan en damier qui caractérise toujours le quartier qui a été urbanisé progressivement.

  • La première gare des Brotteaux se trouvait sur le boulevard entre le 13 et le 17, il était alors utilisé par les militaires des casernes de la Part Dieu qui se rendaient en exercice au Grand Champ.
  • Le boulevard commencé vers 1860, il a été achevé en 1882 entre la rue Récamier et le cours Lafayette. Il y a ensuite eu des constructions à toutes les périodes jusqu'en 2003 qui le rendent un peu disparate.

  • Emmanuel Joseph Gustave Bender, né à Lyon en 1840, mort en 1900 a été juge de Paix aux Brotteaux. Propriétaire d'un vignoble à Odenas, il a été parmi ceux qui introduisirent le greffage de vigne française sur plant américain ce qui la sauva du phylloxera. Il a publié le vigneron moderne.

  • Au 28, une plaque rappelle le lieu où vivait Georges Fouilland assassiné le 14 janvier 1944 sous l'occupation. Né en 1900, il était avocat, maire de Regny, député de la Loire.

  • Les Brotteaux ont été construits dans une période faste économiquement pour la ville de Lyon et ont été habité par une partie privilégiée et bien intégrée de la population.

  • On peut le noter car à chaque élection les bureaux de vote de ce quartier sont ceux qui réalisent les meilleurs taux de participation et les partis de la droite de gouvernement y réalisent toujours des scores avantageux.

  • Un autre signe de la moralité de ce quartier. Notre folie nationale des crottes de chiens se retrouve ici comme ailleurs, mais ici, c’est dans les caniveaux que le risque est le plus grand de crier le fameux « merde » quand vous avez le malheur de faire un pas sans regarder votre pied, alors que dans les quartiers plus interlopes, c’est sur les trottoirs que le danger est le plus grand. Vous ne seriez pas le premier, Léo Ferré en a fait une chanson qu'on pourrait croire dédiée à la rue qui le croise, Merde à Vauban !

  • Depuis 2003, sur le débouché sur le cours Lafayette a changé.

Art et associations

  • Une plaque indique que le café de la gare est le siège de l'Académie orientaliste et de la SELYRE, deux sociétés littéraires qui ont pris le relais de celles que fréquentaient ici Henri Béraud et Gabriel Chevallier, puis Marcel Achard et Bernard Clavel. Jean Etèvenaud, président de la SELYRE a écrit sur l'histoire de Lyon, notamment les grandes heures de Lyon.

  • La galerie des Brotteaux expose ses tableaux boulevard des Brotteaux.

  • Si vous espérez un jour y exposer, les cours de peinture Dani y sont aussi.

  • Il y a un club de loisirs et en 2022 l'amicale laïque Montaigne.

Commerces et services

C’est une grande rue commerçante avec :

  • Onze restaurants et onze bars.

  • Quatre alimentations et trois boulangeries.

  • Un magasin de meubles, un antiquaire, trois magasins de décoration, un de luminaires et la magnifique poignée de porte du Parapluie Lyonnais.

  • Quatre agences immobilières et une régie.

  • Un magasin de vêtements et un de chaussures.

  • Trois coiffeurs et trois instituts de beauté.

  • Trois banques et deux assurances ainsi que deux avocats et deux experts comptables.

  • Un marchand de journaux, un pressing et une auto école.

  • Un médecin et une pharmacie.

  • Une librairie religieuse, Le Livre de Vie, en 2022 on peut y voir une reproduction de manuscrit en enseigne.

  • Un atelier de couture.

  • Deux magasins de serrurerie, deux de micro-informatique et deux de téléphones.

  • Deux immeubles de bureaux, une entreprise pharmaceutique.

  • Et pour vos loisirs, deux agences de voyages, une salle de jeux informatiques, une boutique de location vidéo et une de photos ainsi qu’un vendeur de billards.

  • En 2022, les commerces de bouche sont toujours les plus nombreux avec plusieurs terrasses sur les larges trottoirs. Le site du café du Peintre montre la transformation d'une serrurerie en restaurant en 2015.

Mars 2004, décembre 2010 et mars 2022

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Boulevard des Brotteaux

Boulevard des Brotteaux

  • Le boulevard des Brotteaux permet la traversée du nord au sud du sixième arrondissement autrement dit le quartier des Brotteaux.

  • Il débute en prolongement du boulevard Anatole France après le cours Vitton au croisement avec le Boulevard des Belges.

  • Il s’élargit après avoir absorbé la rue professeur Weil en formant un léger coude au croisement de la rue Récamier.

  • Il se termine cours Lafayette et il est prolongé dans le troisième par le Boulevard Vivier Merle puis à la limite des septième et huitième par le boulevard des Tchécoslovaques.

25 autres entrées dans la même catégorie :