Boulevard des Etats Unis

Boulevard des ??tats Unis

Situation

  • Le boulevard des Etats Unis commence sur l'avenue Berthelot, place Mendès France, en prolongement du boulevard de l'Europe. Il quitte Lyon en croisant l'avenue Viviani et entre à Vénissieux qu'il traverse aussi sous le nom de boulevard Joliot Curie.

  • Le tramway T4 occupe toute la partie centrale, deux voies de circulation passent de chaque coté avec le bus 53.

  • Vers le nord, la vue porte sur la colline de la Croix Rousse et ses toits de tuile avec la boule du mont Thou qui émerge de la ligne d'horizon.

Architecture

  • C'est une très large avenue, la bande verte du tram et son alignement de poteaux lui donnent son unité. Les trottoirs sont larges avec des alignements de jeunes arbres qui délimitent les places de stationnement. Des bancs permettent la pause.

  • La sortie de la place Mendès France se fait en fourche avec l'avenue Berthelot devant la fresque de la tour de Babel.

  • Le boulevard passe ensuite entre des longues barres d'immeubles, autour de cinq étages, il y en a d'autres en retrait de jardins et de parkings, neuf étages pour le 9 et le 13. Le 23 à l'angle de la rue Villon est décoré par une fresque rouge aux motifs cantonnais. Le coté ouest entre les rues Villon et Cazeneuve est occupé par le lycée Lumière qui présente deux flancs de béton rayé, une barre et une seconde en retrait d'une haie. Un flanc est décoré d'une carte de l'Europe.

  • Le croisement de la rue Cazeneuve laisse un large espace encore en cours d'aménagement, coté est, on longe l'école Charles Péguy avec ses deux cours et ses deux bâtiments placés comme un arc et sa flèche puis le boulevard entre dans la cité Tony Garnier avec ses immeubles bien caractéristiques, tous semblables, avec leurs fenêtres saillantes en oblique. Ils sont placés sur plusieurs plans, par paires avec une allée piétonne centrale qui les sépare, en terre battue avec des haies de buissons, des pergola et des bancs de béton. Le long du tramway, la cité est signalée par deux carrés rouillés inscrits Tony ! et des chiffres jusqu'à 300 sur des blocs au sol dans la première partie.

  • Les immeubles ne forment pas obstacle, on peut passer entre eux vers les rues environnantes. Ils ont servi de modèle pour les cités des années 1960 qui permettent aussi de passer à pied vers les autres rues.

  • Elle sort de la cité après la rue Sarrazin, à l'ouest devant la grande maison de béton de l'assurance maladie, puis la grande halle aux beaux piliers de bois, à l'est devant l'enceinte de l'église Saint Jacques, une belle maison avec son joli clocher carré de coté et ses toits de tuile verte puis devant les deux barres de la résidence et du centre international de séjour avec le square Mayoud Visconti entre elles.

  • Après la rue Beauvisage, il passe entre deux entrepôts commerciaux bas puis ce sont à nouveau des barres.

  • Elles sont plus longues de les précédentes, moins hautes, autour de quatre étages, il y a aussi de petits cubes comme le 121 et le 124 qui se font face. Elles sont placées par trois, la barre longue en retrait de jardins avec des bancs, des arbres et des jeux d'enfants pour celle du 143. Elles sont percées par des porches permettant de rejoindre les rues Fabia et Tavernier.

  • Après l'immeuble de bureaux Lincoln et sa teinte rose, le coté est se termine par une grande tour à l'angle de la rue Viviani.

Dédicace

  • Les Etats Unis sont un immense pays de presque dix millions de kilomètres carrés pour trois cent millions habitants, six mille kilomètres à l'ouest de Lyon. C'est la première puissance économique et militaire du monde.

  • Ils sont remerciés pour leur aide décisive leur de la première guerre mondiale et donc par anticipation pour celle qu'ils ont apportés lors de la seconde. Ce choix était aussi motivé par l'inspiration d'un quartier fondé à la taille américaine. Le nom désigne ainsi tout le quartier. On entend aussi dire les Etats.

Histoire

  • Ce boulevard, axe central du quartier date des années 1930 d'après un projet et un plan approuvés par le conseil municipal en 1917 puis 1919. Les maisons de la partie centrale ont été construites de 1925 à 1935, 1700 logements, selon un plan d'ensemble de Tony Garnier visant à établir une cité parfaite avec le confort, les industries et les services lui permettant de vivre en autonomie. Ces immeubles ont été rénovés à la fin du 20e siècle, on a alors peint une vingtaine de murs aveugles avec les dessins de l'étude de Tony Garnier et d'autres projets de ville idéale. Ils ne sont pas sur le boulevard mais sur les rues perpendiculaires. Tous ces dessins ont constitué le musée urbain Tony Garnier. On continue à en peindre, ceux qui honorent Canton et Québec sont particulièrement réussis.

  • Deux autres grands ensembles ont été ajoutés par la suite, 480 logements ??tats Unis sud en 1959 et encore 169 au nord en 1961.

  • des abris anti aériens ont été construits en 1939, ils ont servi pendant la guerre, ont été oubliés puis retrouvés en 2006 parce qu'ils étaient sur le tracé du nouveau tramway.

  • Le boulevard a été ouvert au sud après la démolition des usines Coignet vers 1960.

  • Max Frérot, artificier de Action directe est venu se servir en argent au Crédit Agricole lors d'un braquage le 6 juin 1986.

  • La chaussée a été entièrement reprise pour y inclure les rails du tramway mis en route en 2008.

  • Le 12 décembre 2011, en rentrant chez lui au 162, un homme a trouvé son père mort, un couteau dans le crâne.

  • Annie Fourcaud a consacré une étude au quartier au sein de son livre : la ville divisée publié par le centre d'histoire urbaine de l'ENS.

Art et associations

  • Le 101 abrite des locaux mis à disposition des associations par la ville.

Commerces et services

  • Le centre international de séjour au 103, il a ouvert en 1998.

  • On peut étudier à l'école Charles Péguy puis au lycée Lumière.

  • Le marché de la place du 8 Mai est l'un des plus importants de la ville.

  • Les commerces sont concentrés sur la partie centrale.

  • On y trouve trois restaurants, deux snacks et un bar.

  • Une alimentation, un supermarché, trois boulangeries, une charcuterie, une boucherie.

  • Un fleuriste, un vendeur de laine et un cordonnier.

  • Trois magasins de vêtements, un de chaussures, trois coiffeurs, un tabac, une bijouterie.

  • Trois banques, une assurance, deux marchands de journaux.

  • Deux pharmacies, trois professions médicales.

  • Deux agences d'intérim, une auto école, une station vélo V.

Septembre 2009

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Boulevard des Etats Unis

Boulevard des Etats Unis

Le boulevard des Etats Unis commence sur l'avenue Berthelot, place Mendès France, en prolongement du boulevard de l'Europe. Il quitte Lyon en croisant l'avenue Viviani et entre à Vénissieux qu'il traverse aussi sous le nom de boulevard Joliot Curie.

25 autres entrées dans la même catégorie :