Rue du Cardinal Gerlier

Rue du Cardinal Gerlier






Situation


  • La rue Cardinal Gerlier unit les quartiers de Saint Just et de Loyasse.

  • Elle commençait rue de Trion mais elle a été amputée pour honorer Jean Prévost.

  • Donc elle fait le prolongement de la rue susdite, puis sinue en montant jusqu'au Bastion, ensuite elle fait encore plusieurs coudes et virages au gré de la découpe du cimetière de Loyasse.

  • Coté nord elle se termine sur la montée de l'Observance qui redescend vers Vaise aux confins du 5e et du 9e arrondissement.

  • A mi-hauteur, une impasse part vers un parking dont un chemin descend au milieu de la verdure jusqu'à la rue de Trion. Si vous êtes 25 minutes en avance à votre rendez-vous chez le dentiste rue de Trion, ou pour toute autre raison, je vous conseille de faire le tour suivant : Montée de Loyasse, montée Gerlier, puis à droite jusqu'au chemin qui redescend sur la place Varillon. Verdure et vues magnifiques garantie. Vous souffrirez quand même le martyre en sortant de chez le dentiste, mais vous aurez évité un moment de peur et vous pourrez raconter votre ballade en rentrant chez vous.

  • Les bus 54 et 85 y circulent. Ils sont bondés à la Toussaint.


Architecture


  • Au milieu des esses, un escalier fait un raccourci pour les piétons, il est magnifiquement fleuri, notamment avec des légumes décoratifs. Au bord de l'escalier un square est aménagé avec quelques bancs. Coté ouest, il y a un petit bois, coté est quelques maisons individuelles.

  • La rue sinue au milieu et autour de jardins surmontés au nord par un beau mur de pierres.

  • Elle arrive ensuite à un replat ou se trouve un gros groupe d'immeubles tout blancs, le Bastion. Les immeubles ont huit étages et datent de 1956.

  • En face, il y a quelques maisons à un étage, la rue fait un coude et on se retrouve entre deux murs crépis. Celle du marbrier Vianney a un cadran solaire.

  • Après un autre coude, quatre maisons anciennes à un étage font face à la grande entrée du cimetière de Loyasse, elles abritent des commerces de marbres et de fleurs funéraires.

  • La rue fait un nouveau coude et passe devant un beau monument de pierres blanches à vocation funéraire.

  • Toute cette partie est entre les deux cimetières de Loyasse qu'on longe encore jusqu'au bout sur l'ouest. Par endroits le mur est suffisamment bas pour voir l'océan de croix et la vue s'étend jusqu'aux monts du Lyonnais. Vers le nord, la vue embrasse la Duchère et les monts d'Or.

  • A la fin du replat, on descend sur le nord de la colline, des meurtrières s'ouvrent sur les croix. De l'autre coté, on borde les grilles du jardin Pierre Thévenin.

  • La rue Gerlier se finit sur une fortification de Lyon en pierres dorées au croisement de la montée de la Sarra et de celle de l'Observance.


Dédicace


  • Pierre Marie Gerlier est né le 14 janvier 1880 à Paris.

  • Contrairement au commun des mortels qui naît à Lyon et monte faire carrière à Paris, ce grand ecclésiastique fut prêtre à Paris, évêque à Lourdes, puis archevêque à Lyon durant 27 ans jusqu'à sa mort le 17 janvier 1965.

  • Il était cardinal de Lyon durant la guerre de 1940 et s'illustra par des positions courageuses envers l'occupant quand celui-ci massacrait ses fidèles.

  • Auparavant, on était chemin de Loyasse, une plaque en témoigne encore sur le mur d'enceinte du cimetière.


Histoire


  • Cette montée partait d'abord depuis les temps romains perpendiculaire à la colline dans un léger ravin qui guide la montée pour arriver au replat qui fait face à la rue Roger Radisson, puis obliquait à plat jusqu'au cimetière de Loyasse. La montée en lacets a été aménagée à partir de 1837.

  • La partie haute suit une fortification datant de la même époque, le nom du Bastion rappelle qu'il y en avait un à cet endroit.

  • Le groupe d'habitations le Bastion a été livré en 1956, il fut le premier de la SACVL, organisme de logement de la ville de Lyon.

  • Le cimetière de Loyasse qui la borde fut conçu en 1807 dans le cadre d'un vaste plan qui comprenait aussi les cimetières de la Guillotière et celui de la Croix Rousse. Nos premiers ancêtres y reposent depuis 1811 ce qui en fait l'un des lieux les plus vénérables de Lyon.

  • Il dispose d'un plan en étoile pour une grande partie et d'une infinité de tombes souvent très belles ou très pittoresques. Certaines dédicaces sont surprenantes, certains occupants sont restés célèbres, et illustrent de leur nom de nombreuses rues de notre ville.

  • D'autres, moins consensuels se contentent d'une tombe et de la visite de leurs admirateurs comme Jean Baptiste Wuillermoz, l'une des figures de proue de la franc maçonnerie ou le mage Philippe qui soigna d'innombrables lyonnais et le Tsar de Russie. Un livre leur a d'ailleurs été entièrement consacré (un à chacun et un au cimetière). L'allée 65 permet la rencontre posthume du dernier chanoine comte de Saint Jean, Bernard de Montessus de Rully et des adeptes de la petite Eglise. La petite église est un mouvement religieux, toujours vivant 200 ans après qui refuse le concordat de 1802. Parmi leurs membres éminents les abbés Germain et Mercier, Marie Sabatier, Leman de Tallancé. Sébastien des Guidi a fait entrer l'homéopathie à Lyon. Paul de Vivie, dit Vélocio a inventé le dérailleur, fondé la première course cycliste de la région et est considéré comme le père du cyclotourisme. Georges Hoeffer a fondé la brasserie Georges, toujours active cours de Verdun.


Art et associations


  • Il y a des tombeaux magnifiques.


Commerces et services


  • Face au cimetière, Henriot et Girard vendent des fleurs depuis 1840, leurs deux confrères sont des marbreries.

  • Il y a un menuisier et une électricité générale.

  • Le restaurant campagne avec un grand jardin qui entoure les tables.

  • On trouve un lion qui donne de l'eau, un téléphone, un point verre, des toilettes.

  • C'est ici que sont garés les bus pendant les visites touristiques de Fourvière.




Septembre 2004

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Rue du Cardinal Gerlier

Rue du Cardinal Gerlier

La rue Cardinal Gerlier unit les quartiers de Saint Just et de Loyasse.

30 autres entrées dans la même catégorie :