Rue Tronchet

Rue Tronchet







Situation


  • La rue Tronchet se trouve dans le sixième arrondissement, elle débute place Lyautey, près du Rhône, au croisement de la rue Malesherbes. Elle part vers l'est, parfaitement rectiligne jusqu'à la limite de Lyon et de Villeurbanne au boulevard de Stalingrad.

  • C'est la rue immédiatement au nord des cours Vitton et Franklin Roosevelt.

  • Les voitures l'empruntent du boulevard de Stalingrad jusqu'au Rhône, une piste cyclable est tracée tout du long.

  • L'alignement est ouest la rend particulièrement spectaculaire les jours où la pleine lune se lève juste dans l'axe.

  • A chaque instant on peut connaître le temps qu'il fait rue Tronchet et mille informations météo d'une précision étonnante sur le site mis en lien de la station météo du GES Lyon au n°22.


Architecture


  • Ce qui marque quand on prend cette rue c'est l'alignement parfait des belles façades cossues du 19e siècle, sur le coté pair plus particulièrement. Les maisons y font de trois à cinq étages.

  • De l'autre coté, on peut apprécier le bâtiment de l'usine de soierie Buchet et Colcombet.

  • Plus loin il faut s'arrêter pour voir un jardin minuscule (un arbre) mais riche en rosiers.

  • Après le croisement de la rue Garibaldi, les bâtiments d'habitation de deux à cinq étages sont un peu moins ouvragés jusqu'à la rue Tête d'Or.

  • Ensuite on rencontre un couvent de soeurs Franciscaines puis l'école Jean Rostand, datée de 1885.

  • L'alignement se fait moins parfait et l'unité de style disparaît peu à peu jusqu'à la fin. Le 49 est daté de 1955.

  • Ainsi on voit le bel hôtel particulier du 89 avec des figures sculptées qui reste à rafraîchir, puis un face à face étonnant entre deux belles maisons anciennes en retrait du coté nord et un porche de la fin du 20e siècle destiné à laisser s'engouffrer des voitures sous terre.

  • Après la rue Ney on trouve encore quelques maisons bourgeoises ornées d'une plate bande de rosiers.

  • On longe ensuite le grand bâtiment moderne de la clinique Lyon Tête d'Or où bizarrement on peut voir les cuisines en contrebas.

  • Le croisement du Boulevard des Belges laisse la place à un triangle de verdure, le square du capitaine Billon qui recueille la plaque et le buste de Guy Hubert.

  • Il ne faut pas oublier la fin de la rue qui longe au nord le flanc austère du Lycée du Parc bâti en pierres sombres. Il fait face à des immeubles du 20e siècle.

  • Le dernier bâtiment est le gymnase et piscine du complexe sportif Tronchet puis la rue se termine sur le mur de la voie ferrée.


Dédicace


  • Comme la rue De Sèze parallèle, elle est dédiée à un défenseur de Louis XVI. Député du tiers état et président de l'assemblée constituante.

  • Il s'est illustré par la suite dans la rédaction du code civil.

  • François Denis Tronchet est né à Paris en 1726, il est mort dans la même ville en 1804.


Histoire


  • La rue débutant tout proche du pont Morand a donc été idéalement située quand la ville de Lyon a traversé quelques années avant 1800.

  • Dans l'ensemble bien construite, avec des façades aux nombreux éléments de décors. Elle a conservé son aspect d'origine et offre un bon témoignage de la ville bourgeoise qui la rend intéressante à parcourir.

  • Les religieuses de Notre Dame des Anges se sont installées rue Tronchet en 1894. Le fondateur de l'ordre était lyonnais, le père Christostome.

  • Après la rue Garibaldi, la construction s'est faite moins systématiquement avec de grandes maisons à l'époque hors de la ville et plusieurs immeubles collectifs. On retrouve de nombreux décors sculptés près du boulevard des Belges avec un style plus lourd.

  • L'évolution se poursuit lentement, en août 2010, la maison du 95, plus ancienne reste en saillie à coté du 89 qui est en rénovation et devrait redevenir la plus belle façade de la rue alors que l'angle de la rue Tête d'Or a été rasée au profit d'une résidence de Habitat et Humanisme.

  • Pendant la guerre, un événement tragique a eu lieu puisque soixante français ont été tués par les forces d'occupation le 24 août 1944, leur mémoire est maintenue par une plaque située devant l'école Jean Rostand.

  • Les frères Montel, Yves, André et Georges, morts en déportation pour acte de résistance disposent aussi de leur plaque au 3, lieu de leur naissance.

  • L'avocat Joannès Ambre qui a lui aussi fait partie de la résistance y a eu son cabinet.

  • Le 25 janvier 1971, on a essayé de tuer Paul Feuga, homme politique et industriel. Paul Feuga a aussi été président des archives municipales et de la société historique de Lyon.


Art et associations


  • Au n°104, plusieurs maisons d'édition proposent des ouvrages sur Lyon.


On trouve aussi :

  • Un local et le siège régional des Scouts et Guides de France.

  • Un cours de dessin.

  • Une paroisse catholique arménienne.


Commerces et services


  • Les magnifiques billards Chevillote sont présents depuis 1860.

  • Un magasin d'équipement de maison vend des puits de lumière Solarspot étonnants.

  • Cette rue se caractérise par huit agences immobilières et une régie d'immeubles que complètent trois architectes, six magasins de meubles, un brocanteur et un antiquaire. Un ébéniste, un fleuriste, une boutique d'électroménager et un magasin de décoration, bref, tout pour la maison.

On trouve aussi :

  • Six restaurants et un bar.

  • Deux boulangeries, deux alimentations, une boucherie, deux charcuteries.

  • Une banque et trois assurances.

  • Deux papeteries.

  • Huit médecins plus ceux de la clinique Lyon Tête d'or.

  • Deux coiffeurs et un institut de beauté.

  • Un garage auto.

  • Une salle de jeux informatiques.

  • Deux entreprises de services, six sociétés diverses et pour finir un poste EDF.



2004

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Rue Tronchet

Rue Tronchet

La rue Tronchet se trouve dans le sixième arrondissement, elle débute place Lyautey, près du Rhône, au croisement de la rue Malesherbes. Elle part vers l'est, parfaitement rectiligne jusqu'à la limite de Lyon et de Villeurbanne au boulevard de Stalingrad.

30 autres entrées dans la même catégorie :