Bellecordière

Rue Bellecordière




 


 

Situation


  • La rue Bellecordière joint la rue de la Barre à la place de l'Hôpital.

  • Elle se trouve dans le second, en plein centre ville, parallèle à la rue de la République à l'est de celle ci.

  • La circulation se fait du sud au nord en partant de la rue de la Barre.



Architecture


  • Les impairs sont entièrement occupés par les bâtiments de l'hôtel Dieu, en pierre grise, reliés au delà de cours. Sa pièce maîtresse est le fameux et grandiose dôme construit par Soufflot et reconstruit après 1945 mais d'ici on voit mieux le dôme sud et les deux tours de la chapelle, eux aussi coiffés d'ardoise.

  • La partie nord, côté pair est composée de quelques maisons renaissance de trois à cinq étages, puis quelques façades du 19e siècle, ensuite vient une maison moderne dans l'alignement. La rue se finit par les façades ouvragées du second empire construites lors du percement de la rue de la République.

  • Le 20 se distingue par ses belles pierres brunes d'encadrement et par l'inscription au cheval marin au dessus de la porte. L'allée fait une belle traboule à travers deux cours vers la rue de la République.


Dédicace


  • Une fois n'est pas coutume, ce n'est pas le nom d'un personnage historique mais son surnom qui vient donner son nom à cette rue.

  • Louise Labbé est née à Lyon en 1526, elle est morte à Parcieu en 1566.

  • Elle a été une poétesse de la renaissance et a vécu dans la rue voisine, actuellement professeur Paufique, une plaque et sa tête sculptée en rappellent l'emplacement. Elle y tenait son salon où sont venus les plus grands poètes lyonnais du moment.

  • Son père, était fabriquant cordier d'où le surnom qui lui a survécu.

  • On peut lire son vers le plus fameux sur la fontaine de la place Louis Pradel.

  • Une première rue Bellecordière a été absorbée par la rue de la République, du coup on a débaptisé la rue Bourgchanin et la rue Neuve de Confort pour ne pas oublier la belle.


Histoire


  • C'est une très ancienne rue puisqu'elle formait l'épine dorsale de la ville avec les rues Mercières et Confort selon un tracé qui menait du pont de Saône, face à Saint Nizier, au pont de Rhône, devenu pont de la Guillotière.

  • On y a trouvé des céramiques datant du 3e siècle.

  • De 1399 à 1549, elle faisait partie de la rente noble de Bourchanin.

  • En 1570, elle a été réaménagée sous le nom de rue neuve de Confort.

  • Le 30 août 1793, le comité se désolait de voir la rue Bourgchanin dévastée par les incendies.

  • En 1855 alors qu'elle était devenue une rue secondaire on lui a donné le nom de la belle Cordière.

  • Les maisons du coté est ont été écroulées à la même époque afin de fournir de la lumière aux malades de l'hôpital.

  • Cette rue a eu longtemps une importance prépondérante dans la vie locale, en effet, le principal quotidien lyonnais, Le Progrès avait sa sortie secondaire dans la rue et les hommes politiques locaux avaient pour coutume de s'y réunir pour faire passer les messages nécessaires à leur politique.

  • Une plaque rappelle l'emplacement où Jean Carbone qui était journaliste a été arrêté par la Gestapo en 1943, il est mort dans un camp nazi un an plus tard.


Art et associations



  • En 1864, Aimé Vingtrinier avait sa librairie au 14.

  • Le bas relief en pierre dorée au-dessus du n°10 représentant un canon peut faire office de gardien de l'art dans la rue, de même que les solides angelots qui supportent la sphère sur laquelle est plantée la croix qui surplombe le dôme de l'Hôtel Dieu.


Commerces et services


  • Quatre bars dont plusieurs nocturnes témoignent de l'histoire du lieu.


On trouve aussi

  • Un restaurant et un hôtel.

  • Un psychologue.

  • La Fnac ayant repris l'immeuble du Progrès, elle y a aussi une entrée secondaire, surtout consacrée à la billetterie de spectacles.

  • La rue Bellecordière est aussi connue par le public du cinéma Pathé puisque la sortie se fait par-là.

  • La traboule du n°20 abrite une agence de voyages, une société d'enquêtes d'opinions et un coiffeur.



2004

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Bellecordière

Bellecordière

La rue Bellecordière joint la rue de la Barre à la place de l???Hôpital.

30 autres entrées dans la même catégorie :