Rue de la Tourette

Rue De La Tourette







Situation


  • La rue de la Tourette s’embranche en diagonale sur le boulevard de la Croix Rousse face à la place que font l’aire d’enfant Millaud et le départ de la rue Denfert Rochereau.

  • Elle descend en direction sud, est, en pente douce jusqu’à un coude, puis en pente plus forte jusqu’à la place Morel.

  • Les voitures circulent dans le sens de la montée.


Architecture


  • Dans la partie haute, les numéros pairs sont occupés par des maisons individuelles entourées de jardins et protégées par des murs.

  • Du coté pair, l’école normale d’institutrices, rebaptisé d’un plus mixte et pédagogique Institut Universitaire de Formation des Maîtres, est remarquable avec son étonnante galerie de colonnes. Cet IUFM est bâti au niveau du boulevard et domine la rue derrière un puissant mur de soutènement.

  • La partie basse, la plus longue est bordée de constructions de différents styles 19e et peut être antérieurs, 20e, quelques maisons et des garages, le tout ne dépassant pas quatre étages.


Dédicace


  • Ignorant encore la raison de la dédicace, je me suis promené les yeux levés dans la recherche d’une petite tour avant d’appendre que Jacques Annibal Claret de Fleurieu de la Tourette avait été prévôt des marchands de Lyon de 1740 à 1745. Ce poste représentait une fonction comparable au maire actuel. A ce titre, il a posé la première pierre de la chapelle de Fourvière. Il fut également doyen de l’académie de Lyon, postes qui ont justifié l’attribution de cette rue. Le blason a ses armoiries est suspendu rue Juiverie.

  • Marc Antoine Claret de Fleurieu de la Tourette a été membre de l’académie de Lyon au 18e siècle, il a donné ses collections de minéraux au muséum d’histoire naturelle. Il a été ministre de la marine en 1791. Il possédait un jardin botanique dans sa propriété en haut de la montée des Chazeaux. Un autre botaniste, Joseph Dombey, installé à Lyon en 1793 de retour d'un voyage au Pérou a tenté vainement d'imposer le quinoa en france et a nommé une plante qu'il décrivait Tourrettia lapacea pour lui rendre hommage.

  • La rue de Fleurieu est aussi attribuée à un membre de la famille.

  • Le château de la Tourette se trouvait à la place de l'IUFM, on a conservé le portail sur le boulevard de la Croix Rousse.

  • Jacques Hannibal possédait aussi un second château à Eveux, il y a fait construire une glaciaire qui peut toujours se voir car le couvent de la Tourette a été construit dans l'enceinte du domaine.


Histoire


  • C’est un chemin extrêmement ancien puisque c’est une partie de la montée des Carmélites qui était l’une des trois sorties de cette partie de la ville avec la grande côte et la montée saint Sébastien.

  • Une plaque rappelle cette histoire «ancienne voie du Rhin».

  • Ce chemin est resté longtemps rural et a été construit dans le courant du 19e siècle.


Art et associations


  • La rue est consacrée aux logements.


Commerces et services


  • On y trouve juste un groupe de quatre experts comptables.




Février 2004

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Rue de la Tourette

Rue de la Tourette

La rue de la Tourette s’embranche en diagonale sur le boulevard de la Croix Rousse face à la place que font l’aire d’enfant Millaud et le départ de la rue Denfert Rochereau.

30 autres entrées dans la même catégorie :