Rue Bodin

Rue Bodin




 


 

Situation


  • La rue Bodin se trouve sur le versant est de la colline de la Croix Rousse.

  • Elle vient en prolongement de la rue d'Austerlitz et descend de la place Bellevue jusqu'à la montée Saint Sébastien du coté pair. Du coté des impairs, elle s'arrête sur le jardin Bodin Magneval.

  • La circulation automobile se fait dans l'autre sens, du sud vers le nord.


Architecture


  • Le coté impair face à la pente est composé de maisons de quatre à cinq étages du 19e siècle dans le style canut.

  • Le coté pair qui est du coté de la colline est beaucoup plus varié, des maisons de un à six étages, avec quelques ateliers. Les bâtiments sont aussi majoritairement du 19e siècle. On peut y remarquer une maison moderne à un étage assez originale et un heurtoir au n°1. Une vierge occupe l'angle avec la rue Grognard.

  • Le n°5 traboule avec la rue Magneval à travers trois ou quatre étages d'escaliers.

  • Au n°6, la pierre utilisée recèle des fossiles, ces pierres ont été plus souvent utilisées à Lyon pour faire les escaliers que les façades.


Dédicace


  • Jean Bodin 1530-1596 était un grand politologue, économiste et également spécialiste de la sorcellerie ce qui ne l'empêcha pas de mourir de la peste. Son ouvrage, les six livres de la république a été édité à Lyon en 1579. Il y traitait notamment de fiscalité. Un colloque lui a été consacré à Lyon en 1996.

  • Pour notre rue, il semble que le grand homme ait dû laisser la priorité au propriétaire des terrains sur lesquels on a tracé la rue.

  • Jacques Ambroise Bodin, né en 1788, mort en 1876 avait été propriétaire du clos des Colinettes, négociant en soie, conseiller municipal, administrateur des hospices et président du tribunal de commerce.

  • Au 19e siècle, la ville était impécunieuse, elle échangeait le droit de lotir et la gloire du nom d'une rue en échange du terrain nécessaire à la percer.

  • Il ne faut pas la confondre avec la rue Baudin.


Histoire


  • On était ici sur le clos des Colinettes, en 1826, Coillet a dessiné le plan qui allait devenir celui du quartier.

  • Vers les années 1830, Bodin a vendu des terrains situés non loin des remparts pour lotir au moment de l'expansion de la ville pour les activités textiles.

  • Les 5, 6 et 7 août 1832, les ouvriers se sont rassemblés dans le clos Bodin.


Art et associations


  • La maison de l'écologie semble assez active avec de nombreuses affiches en vitrine invitant à soutenir ou à participer à telle ou telle cause. Elle abrite notamment le S.E.L. Croix Rousse, Galactée qui promeut l'allaitement maternel et l'association pour une ville sans voitures.

  • Elle abrite aussi l'association la voisine qui commercialise les disques du groupe Bistanclaque.

  • Avant le S.E.L., la rue avait connu le S.E.C., sous espace culturel dans lequel ont eu lieu de nombreux concerts dont d'aussi inoubliables que celui de Vincent Absil.


Commerces et services


  • Il y a une fabrique de chocolats ouverte au public pendant les fêtes ainsi que les studios de la Noue et les éditions Long Island.



Février 2004

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Rue Bodin

Rue Bodin

La rue Bodin se trouve sur le versant est de la colline de la Croix Rousse.

30 autres entrées dans la même catégorie :