Avenue Esquirol

Avenue Esquirol

Situation

  • L’avenue Esquirol débute rue Viala, à quelques mètres du croisement du boulevard Ambroise Paré et de l’avenue Rockefeller. Elle monte en deux fois vers l’est en s’éloignant de l’avenue Rockefeller pour se terminer par un rond point, boulevard Pinel, à la limite de Lyon.

  • Les voitures circulent vers l’ouest.

Architecture

  • L’avenue passe à l’ombre de deux rangées de platanes.

  • Coté nord, elle longe d’abord les grilles de l’institut de formation des personnels de santé, faite de deux barres basses et d’une haute.

  • Coté sud, on voit les dos de deux grandes barres de l’avenue Rockefeller, elles laissent des parcelles triangles pour trois maisons individuelles dont celle du 14 à la charpente soutenue par de beaux triangles. Coté nord, ce sont aussi deux maisons individuelles dans de grands jardins.

  • Le croisement du cours Eugénie est élargi par l’immense portail de l’hôpital Desgenettes dont on voit la grande façade dans son domaine arboré. On longe ce domaine coté sud jusqu’au boulevard Pinel, on en voit plusieurs immeubles géométriques dominés par une grande cheminée blanche. Le domaine est fermé par une grille, à deux reprises il laisse la place à de grandes maisons individuelles, une belle au début au 20, puis une à la fin avant un terrain nu à l’angle du boulevard Pinel.

  • Le coté nord est bordé d’une enfilade de grosses maisons à deux étages dans de petits jardins, deux d’entre elles sont plus imposantes entre les rues Villon et Montaigne.

  • Au 39 se trouve un monument historique, la villa de Marius Berliet a été construite en 1911 dans le style art nouveau, parmi les plus beaux de Lyon par son intérieur. Elle est impressionnante avec sa tour surmontée d’un paratonnerre et bordée d’une jolie frise. Son terrain planté de beaux arbres va de la rue Montaigne à la rue Pascal.

  • L’avenue redescend après la rue Pascal avec trois maisons plus petites, un immeuble de trois étages et une dernière grande maison collective au 49.

Dédicace

  • Comme de nombreuses rues proches de l’hôpital Edouard Herriot, l’avenue Esquirol est dédiée à un médecin. Plus précisément dans son cas son avenue se termine sur le boulevard Pinel dont il a été l’élève et a continué les travaux et face à l’hôpital psychiatrique où officient ses confrères.

  • Esquirol était un psychiatre qui est connu pour avoir décrit la névrose obsessionnelle. On parle beaucoup ces dernières années d’un de ses avatars, le T.O.C.

  • Jean Etienne Esquirol est né le 3 février 1777 à Toulouse, il est mort le 12 décembre 1840 à Paris. On peut voir son portrait route de Vienne, devant l'autre grand hôpital psychiatrique de Lyon.

  • Il n’est pas lié directement à Lyon mais la loi du 30 juin 1838 sur l’internement administratif dont il a été inspirateur a institué les hôpitaux psychiatriques départementaux et particulièrement celui du Rhône, le Vinatier qui est au bout de sa rue.

  • Un certain Jacques Esquirol s’est aussi illustré en publiant le livre cherchons l’hérétique où il décrit deux sectes lyonnaises, celle des Ophites et celle des Mopses, deux Mopses ayant abordé l’auteur avenue de Saxe.

Histoire

  • Le quartier a été aménagé à partir du domaine de Chaussagne.

  • L’avenue d’Esquirol a été la première tracée. En 1874, seul le premier tronçon avait déjà des maisons sous le nom d’allée de Montplaisir à l’asile d’aliénés. L’urbanisation s’est faite au fil du 20e siècle.

  • Après la guerre, Marius Berliet a été pris dans sa villa et mené à la prison de Montluc, échappant de justesse à une exécution sommaire. Son entreprise de 3200 salariés a été un temps occupée avec une tentative d’autogestion. Par la suite, son fils Paul a repris l'entreprise pour en faire l'un des grands constructeurs de camions.

Art et associations

  • La fondation Berliet perpétue la part prise par Marius et sa société dans l’histoire de l’automobile. Elle est désormais consacrée à la mémoire du transport automobile, des productions Berliet, RVI et aux 140 autres constructeurs automobiles de la région, le tout sous l’égide de la fondation Berliet.

Commerces et services

  • Les personnels de santé y ont une école qui fait partie du centre hospitalier régional universitaire et des hospices civils de Lyon.

Juin 2008

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Avenue Esquirol

Avenue Esquirol

L'avenue Esquirol débute rue Viala, à quelques mètres du croisement du boulevard Ambroise Paré et de l'avenue Rockefeller. Elle monte en deux fois vers l'est en s'éloignant de l'avenue Rockefeller pour se terminer par un rond point, boulevard Pinel, à la limite de Lyon.

30 autres entrées dans la même catégorie :