Avenue Tony Garnier

Avenue Tony Garnier

Situation

  • L'avenue Tony Garnier commence place des docteurs Mérieux, elle se termine à l'embranchement de la rue Carteret après laquelle elle continue sous le nom de boulevard Chambaud de la Bruyère.

  • C'est une partie de la large voie de circulation qui relie le pont Pasteur au périphérique, deux ou trois voies dans chaque sens plus une contre allée au nord entre les rues Frenkel et Jaurès.

  • Le parc Tony Garnier permet d'y garer sa voiture, plus nombreuses que les utilisateurs de la piste cyclable, des trois stations vélo V et des bus qui disposent d'une voie centrale avant la rue Mérieux.

  • La première partie est aménagée en promenade avec de larges trottoirs, des bancs, des arbres et des buissons.

Architecture

  • Le coté est longe d'abord la grande halle, belle par ses façades nord et sud couvertes de pierre. En face, le 2 Échanges est un cube de teinte beige, il est suivi par le quatuor, aux volets noirs et aux plaques de toit percées en forme de haricot. Ils sont suivis d'un terrain libre puis d'un cube sombre en voie d'achèvement.

  • Elle fait une longue courbe vers l'est, l'extérieur reste à construire avant la double peau de verre qui unit les cubes bruns de l'université. A l'intérieur, ce sont les laboratoires en partie couverts de verre. Les deux premiers se distinguent, le premier en forme de lame avec une enseigne de lion qui en dépasse, le second avec un grand cube carré soutenu par trois pylônes au dessus d'un bâtiment arrondi.

  • Après la rue du Vercors, Mérial a un grand oblique de verre et de béton puis son grand bâtiment carré face à la station d'essence et le magasin de l'OL avec ses lions et ses couleurs rouges et bleues.

  • Après l'avenue Jaurès, le coté sud n'est plus construit, sauf par l'atelier commercial de Norauto, les terrains de sport laissent voir les haubans du stade et la cheminée au dessus de l'usine d'incinération. Au nord, Domilyon est un énorme cube de béton aux nombreux contreforts qui soutiennent des vitres obliques suivi par un carré plus petit aux deux piliers de béton et à la façade en partie creusée autour de l'entrée sur un perron.

  • Après la rue Gouy, Technip a des structures tubulaires extérieures et des encadrements rouges.

  • Autour de la rue Frenkel, Actipôle est dans un bloc de béton, le centre du cuir a deux étages aux lignes obliques terminées par un surplomb pointu auquel répondent la cascade de pointes de Lips derrière un jardin et face à l'arrondi de Mac Donald de l'autre coté de la rue de Gerland.

  • Elle fait une dernière courbe au sud devant le grand toit de la station d'essence et se termine devant le cube de l'hôtel.

Dédicace

  • Tony Garnier est né à Lyon, rue Rivet le 13 août 1869, il est mort le 17 janvier 1948 à Carnoux. Il a vécu et travaillé 1 rue de la Mignonne dans une villa qu'il avait construit en 1910 et qui existe toujours.

  • Tony Garnier a enseigné l’architecture pendant la première moitié du siècle rue René Leynaud (alors Vieille Monnaie). Des plaques indiquent chacun des trois lieux.

  • Durant toute la première moitié du 20e siècle, il fut le principal architecte de la ville. On lui doit, l’hôpital de Grange Blanche, le lycée Diderot, le stade de Gerland, ainsi que la grande halle et surtout un grand projet de ville industrielle publié en 1917 qui s’est en partie concrétisé avec le boulevard des États Unis. Le musée urbain, fait de peintures murales retraçant ses esquisses de cité idéale lui est aussi dédié.

  • Tony Garnier est enterré au nouveau cimetière de la Croix Rousse.

  • Seule la première partie a toujours été dédiée à Tony Garnier, le long de son bâtiment le plus emblématique, la grande halle des abattoirs qui porte son nom. Auparavant, la partie principale s'appelait Jules Carteret et la rue Tony Garnier continuait à l'emplacement qui est devenu rue Fleming puis allée de Coubertin.

  • Avant 1931, on était avenue des Ballonnières.

  • Natalis Rondot, dans son livre sur les peintres de Lyon de 1888 cite Garnier, lo peinturer en 1306, comme le plus ancien peintre dont on a gardé la mémoire à Lyon.

  • Pierre Garnier, mort en 1709 s’est illustré dans la médecine au 17e siècle, il travaillait à l’Hôtel Dieu et nous a laissé un traité sur la vérole.

  • Jeanne Garnier, née en 1811, morte en 1853 a fondé l’œuvre des dames du Calvaire pour venir en aide aux veuves et loger les femmes incurables. Son œuvre lui survit toujours dans l'hôpital de Fourvière.

  • Au 3 rue des Serpollières, une plaque rend hommage à Pierre Garnier, mort pour la France le 12 décembre 1942.

  • Laurent Garnier n'est pas lyonnais, mais il vient presque chaque année donner de la musique aux nuits sonores.

Histoire

  • Le début du 20e siècle a vu la construction de la halle puis du stade, mais c'est la fin du siècle puis l'époque actuelle qui est en train de lui donner son nouveau visage.

  • Le premier mai 1914, une exposition internationale a été inaugurée dans la halle et tous les pavillons alentours jusqu'à l'avenue Jaurès coté nord. La guerre a obligé à l'interrompre et la halle est devenue une usine de boulets avant de servir d'abattoir, sa vocation première, puis de salle de spectacle depuis 1988.

  • En l’an 2000, dans l’idée de rendre ce boulevard agréable sans lui nier son utilité pour les déplacements et en accompagnant les nouvelles constructions, un grand plan de réhabilitation a été engagé sous le nom de boulevard scientifique en commun avec le boulevard Chambaud de la Bruyère. En 2010, il est en grande partie réalisé jusqu'à l'avenue Jean Jaurès.

Art et associations

  • Bio Lyon fondation Mérieux.

  • La halle Tony Garnier reçoit des artistes en concert.

Commerces et services

  • Le biopôle de Lyon y a son siège, au milieu des plus importantes entreprises de ce domaine, Sanofi Pasteur, Mérial, Biomnis, un bureau de l'Inserm, un de l'établissement français du sang, l'Affsa et un laboratoire d'hygiène bovine. Domilyon abrite onze entreprises, Actipôle seize. D'autres vont les rejoindre, le Quatuor loue 12000 m² de bureaux, le 26 est en construction, un permis a été déposé pour construire l'institut de génomique fonctionnelle de Lyon à l'angle de la rue Flemming.

  • Le laboratoire P4, inauguré en 1999 par le président Chirac est capable de conserver et de cultiver les virus les plus dangereux. Le chien qui en garde le terrain met tant d'ardeur à son ouvrage qu'on peut soupçonner être témoin de l'action de celui de la rage.

  • L'université Lyon 1 y a une antenne et son institut de science financière et assurances.

  • Le centre technique du cuir.

  • L'immeuble échangeur abrite Colas Sacer et Sgreg, Technip occupe un bâtiment.

  • Il y a un petit pôle automobile avec Norauto, un garage et deux distributeurs d'essence.

  • Un petit pôle hôtelier avec un hôtel restaurant et un Mac Donald autour duquel on peut passer en voiture.

  • L'OL a un magasin.

Février 2010

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Avenue Tony Garnier

Avenue Tony Garnier

L'avenue Tony Garnier commence place des docteurs Mérieux, elle se termine à l'embranchement de la rue Carteret après laquelle elle continue sous le nom de boulevard Chambaud de la Bruyère.

30 autres entrées dans la même catégorie :