Avenue du 25e RTS

Avenue du 25e RTS

Situation

  • C’est l’ancienne route nationale 6, devenue départementale 306, elle continue plein nord vers Limonest, Villefranche, Macon suivant le cours de la Saône de près ou de loin puis poursuit jusqu’à Paris. C’est à propos de cette route qu’on disait que de Anse à Villefranche est la plus belle lieue de France.

  • Elle commence avant le rond point de la porte de Vaise, à l'angle de la rue Saint Simon, de l’autre coté de la rue de Bourgogne avec laquelle elle a perdu sa continuité depuis les aménagements du périphérique. Elle monte vers le nord entre la rue Mouillard et la montée de Balmont, elle fait une large courbe vers l’ouest et se termine à Champagne où elle traverse le centre du village sous le nom d’avenue Lanessan.

  • Elle a perdu de son importance avec le développement des autoroutes, ceux qui vont à Paris par ici sont des exceptions, mais elle reste une voie automobile avec deux voies dans chaque direction séparées par un parapet. Le piéton doit choisir son coté, seul le chemin des Contrebandiers permet de traverser sous la chaussée.

Architecture

  • Le premier tronçon est une bretelle à la sortie du périphérique, il passe entre les garages automobiles et une entrée de la gare de Vaise.

  • Une petite résidence moderne du 89 au 101 fait face au rond point.

  • Le coté est, dans la pente commence par une palissade puis une maison haute au 120 et trois autres alignées au 122. En face, il y a plusieurs maisons au pied de la colline puis trois jolis éléments masquant un petit château rouge de trois étages à balustres et tourelle. Il s’agit d’un pavillon d’angle à tuiles bicolores, d’une petite maison écurie à montants de bois et d’une tour de guet en pierres.

  • Plus haut, le parking des radios offre un belvédère sur Vaise et la colline. L’immeuble moderne marqué NRJ dresse ses trois étages et sa partie centrale vitrée avant un long mur avec une belle tour de pierre octogonale à dôme de tuiles vernissées au 146. En 2017, deux constructions sont annoncées entre les radio et la tour, 105 et 94 logements.

  • L’avenue passe ensuite entre deux murs, coté ouest, il est remplacé par des buissons de romarin et une haie avant la rue des Contrebandiers. En face, une grande maison montre son flanc au 166.

  • Au 165, un immense portail de bois ne sert plus à rien, il fait face au portail de fer moderne qui dessert la barre vitrée de la société EDS.

  • Au 180, une grosse maison amorce la courbe puis une très belle avec toit observatoire regarde le val de Saône, elle n’a pas d’entrée sur l’avenue.

  • Ensuite, une longue partie n’est pas construite. De part et d’autre, on marche entre des murs, ils sont faits de pierres de toutes sortes, très hauts par endroit. A l’ouest, il soutient la colline, le bois du parc de Balmont et laisse voir les tours de la Piemente par endroits.

  • Deux maisons viennent sur l’alignement au 203 et 205 en face de deux maisons qui présentent leurs flancs et regardent le vallon au nord. Plus haut, les portails dégagent des vues plongeantes sur le vallon des rivières étonnamment profond avec la colline de Saint Didier au mont d’Or immédiatement en face.

  • Un beau portail de fer à montants de pierres desservait une grande maison qui a maintenant son adresse rue du doyen Chapas. Le coté nord est déjà à Champagne à cet endroit, il est à la rupture de pente derrière des murs. On a rasé le mur et creusé la colline pour y implanter le grand entrepôt blanc à toit rond des pompiers. La jonction avec l’avenue de Champagne se fait par un jardin d’ornement fleuri, les piétons peuvent se servir de la courte allée comme raccourci.

Dédicace

  • Les 19 et 20 juin 1940, le Vingt Cinquième régiment de Tirailleurs Sénégalais a livré un combat contre l’armée allemande qui venait vers Lyon par la nationale 6. Une plaque a été posée montée de Balmont, là où 27 d'entre eux moururent. Les tirailleurs Sénégalais qui sont morts lors de ce combat et dans d’autres du début de la guerre de 1940 sont aussi honorés par un monument, le Tata Sénégalais de Chasselay, sur cette commune, un peu à l’écart de la nationale.

  • On parle aussi de route de Champagne.

Histoire

  • Sa largeur peut laisser croire à un tracé récent mais il s’agit d’une ancienne route royale déjà utilisée sous l’ancien régime avec quelques maisons à ses bords. La configuration des lieux a fait qu’il n’y a jamais eu vraiment d’urbanisation.

  • La première partie a été amputée et rattachée à la rue de Bourgogne et la numérotation commence au 89 sur la bretelle rajoutée, au 103 et au 120 sur la partie principale.

Art et associations

  • Les chanteurs espèrent être programmés par NRJ et les autres radios.

Commerces et services

  • La société EDS occupe aussi un immeuble.

Décembre 2008

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Avenue du 25e RTS

Avenue du 25e RTS

  • C’est l’ancienne route nationale 6, devenue départementale 306, elle continue plein nord vers Limonest, Villefranche, Macon suivant le cours de la Saône de près ou de loin puis poursuit jusqu’à Paris. C’est à propos de cette route qu’on disait que de Anse à Villefranche est la plus belle lieue de France.

  • Elle commence avant le rond point de la porte de Vaise, à l'angle de la rue Saint Simon, de l’autre coté de la rue de Bourgogne avec laquelle elle a perdu sa continuité depuis les aménagements du périphérique. Elle monte vers le nord entre la rue Mouillard et la montée de Balmont, elle fait une large courbe vers l’ouest et se termine à Champagne où elle traverse le centre du village sous le nom d’avenue Lanessan.

30 autres entrées dans la même catégorie :