Nouvelles entrées

  • Les Subsistances
    Les Subsistances

    Les Subsistances se trouvent sur le quai Saint Vincent en bord de Saône.

  • Cheval de Bronze
    Cheval de Bronze

    Il occupe le centre le la place Bellecour et dans une certaine mesure le...

  • Palais Saint Jean
    Palais Saint Jean

    Le palais Saint Jean se trouve à l'angle du quai Romain Rolland et de...

  • Musées Gadagne
    Musées Gadagne

    Le musée Gadagne se trouve dans le Vieux Lyon, à la jonction de la rue...

  • Musée d'art contemporain
    Musée d'art contemporain

    Le musée d'art contemporain se trouve dans la cité internationale, la...

Déjà vus

Avenue Félix Faure

Avenue Félix Faure


 

Situation

  • L'avenue Félix Faure part de l'avenue Jean Jaurès, à son croisement avec la grande rue de la Guillotière dans le septième, elle passe dans le troisième après le cours Gambetta et se termine place des Maisons Neuves à Villeurbanne à la jonction avec la rue Paul Bert et la rue du Dauphiné.

  • La circulation se fait vers l'ouest sur deux ou trois voies, elle continue par la rue d'Anvers. Les bus vont dans l'autre sens à partir du cours Gambetta et les voitures dans les deux sens sur la partie est, elles continuent par la rue Jean Jaurès de Villeurbanne.

  • Une ancienne plaque près de la place des Maisons Neuves indique Villeurbanne, 1km2, Lyon place du Pont, 2km7. Une autre plaque a été mise à l'occasion de la mise en service du tramway avec une piste cyclable qui mène à Meyzieu quatorze kilomètres plus loin.

Architecture

  • Les trottoirs sont bordés de deux rangées d'arbres.

  • L'avenue croise les autres rues en travers, laissant de petites places triangulaires comme aux croisements de la grande rue de la Guillotière, du cours Gambetta et une plus grande, la place Rouget de L'Isle à celui de l'avenue Lacassagne. Elle offre un beau panel d'architecture d'un large vingtième siècle.

  • La première partie est bordée d'immeubles assez hauts, autour de sept étages, une majorité construite autour de 1900, peu décorés, avec des fenêtres encadrées et des portes de bois. De plus récents sont intercalés comme le 12 daté de 1957, le 34, daté de 1975 ou le 63 daté de 1934.

  • Le 2, de 1913, est assez beau avec ses colonnes en avancée. L'école, au 9 est datée de 1896, on en voit deux pavillons à un étage réunis par des murs.

  • Le 20 est plus récent, il a une façade faite comme en retrait d'un portail grandiose plaqué devant la vraie façade et laisse une petite galerie qui va jusqu'à la rue de Créqui.

  • L'ambiance change après la rue du Lac, on passe entre deux immeubles récents, puis coté sud, trois ateliers masquent l'immense chantier de la Buire, toute la zone est en reconstruction. En 2014, le chantier s'achève avec comme réalisation spectaculaire une douve et un passage au dos du 100 boulevard Vivier Merle. Coté nord, ce sont trois belles villas dont la dernière à l'allure d'un hôtel particulier avec de grandes ouvertures à clefs de voûte décorées, elle est datée de 1875.

  • Au croisement du boulevard Vivier Merle, deux immeubles à la beauté géométrique sont à peine achevés, l'autre coté du chemin de fer est en chantier pour le prolongement de la rue Mouton Duvernet et le passage du tramway. L'espace laisse la vue sur le gros immeuble de briques des télécoms et le fort Montluc fraîchement rénové.

  • Après le croisement du tramway, on repasse en zone construite, d'abord entre deux beaux arrondis de balcons, puis entre des immeubles, à nouveau de la période autour de 1900, trois ou quatre étages, simples, avec quelques constructions plus récentes et plus hautes qui laissent la place à de petits jardins.

  • Le 165 donnant sur la place Rouget est impressionnant avec ses huit étages et ses colonnes.

  • Du 185 au 189, une série de trois portails à hallebardes ouvrent sur un immeuble, une maison individuelle et un terrain de sports.

  • Les maisons sont un peu plus basses en arrivant sur la place des Maisons Neuves, avec quelques belles ferronneries comme au 215.

  • L'Avenue débouche sur le vaste carrefour de la place.

Dédicace

  • Félix Faure est né le 30 janvier 1841 à Paris, il y est mort le 16 février 1899, au palais de l'Elysée, dans les bras de sa maîtresse.

  • Il a été président de la République de 1895 à sa mort.

  • En 1896, Félix Faure est venu à Lyon en visite protocolaire comme chef de l'état pour inaugurer la faculté de droit et lettres et l'hôpital de la Croix Rousse.

  • Sa famille était originaire des monts du Lyonnais.

  • Auparavant, c'était la rue du Château.

Histoire

  • Il y a eu par ici un domaine de la Buire dont les mentions remontent à 1563.

  • Une plaque posée sur l'école Chavant indique que Claude Bourgelat a fondé la première école vétérinaire le premier janvier 1762 dans le logis de l'Abondance.

  • Le chemin vers Villeurbanne a été tracé quelques années avant les autres rues du quartier vers 1840 sous le nom de rue Rachais.

  • Le cours a été ouvert sur Villeurbanne en 1884, encore après sur l'avenue Jean Jaurès, de même, à part le château et les ateliers, les habitations semblent être arrivées au début du 20e siècle.

  • Au 84, le théâtre des asphodèles est installé dans les anciens ateliers de la Buire, berceau de l'automobile lyonnaise. Ces terrains ont été achetés en 1847 pour construire du matériel de chemin de fer dont les tramways de Lyon. L'usine a atteint 1500 salariés et devint un temps la plus importante de Lyon. En 2004, on a rasé les derniers bâtiments sauf les ateliers sur la rue pour un vaste projet immobilier de 21000 m².

Art et associations

  • Une maison des syndicats.

  • Une congrégation chrétienne en France, une église évangélique.

  • Le centre culturel et sportif Villette Paul Bert dispose d'un terrain.

  • Une chorale.

Commerces et services

  • Six restaurants, huit snacks, dix bars.

  • Huit alimentations dont une spécialisée dans les produits des pays de l'est, l'autre les produits coréens.

  • Trois pâtisseries, deux boulangeries, deux boucheries, une charcuterie, un vendeur de vin.

  • Trois magasins de meubles, deux d'électroménager, un de photos, deux d'informatique, une location vidéo, neuf artisans, quatre fleuristes, une agence immobilière, deux régies, deux papeteries.

  • Trois magasins de vêtements, trois ateliers de couture, sept coiffeurs, quatre instituts de beauté, un pressing, un cabinet de voyance.

  • Cinq garages auto, un de location, un d'essence et un de lavage.

  • Six banques, trois assurances.

  • Vingt deux professions médicales, deux pharmacies.

  • Une agence de voyage, une de séjours linguistiques, deux d'intérim, une des ASSEDIC, un centre de recrutement de l'armée de l'air.

  • Une école primaire, une de commerce.

  • Dix sept sociétés, plus sept au 18 et un immeuble France Télécoms.

Mai 2007

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Avenue Félix Faure

Avenue Félix Faure

L'avenue Félix Faure part de l'avenue Jean Jaurès, à son croisement avec la grande rue de la Guillotière dans le septième, elle passe dans le troisième après le cours Gambetta et se termine place des Maisons Neuves à Villeurbanne à la jonction avec la rue Paul Bert et la rue du Dauphiné.

30 autres entrées dans la même catégorie :