Nouvelles entrées

  • Les Subsistances
    Les Subsistances

    Les Subsistances se trouvent sur le quai Saint Vincent en bord de Saône.

  • Cheval de Bronze
    Cheval de Bronze

    Il occupe le centre le la place Bellecour et dans une certaine mesure le...

  • Palais Saint Jean
    Palais Saint Jean

    Le palais Saint Jean se trouve à l'angle du quai Romain Rolland et de...

  • Musées Gadagne
    Musées Gadagne

    Le musée Gadagne se trouve dans le Vieux Lyon, à la jonction de la rue...

  • Musée d'art contemporain
    Musée d'art contemporain

    Le musée d'art contemporain se trouve dans la cité internationale, la...

Déjà vus

Rue Pauline Jaricot

Rue Pauline Jaricot







Situation


  • La rue Pauline Jaricot débute rue Roger Radisson, face à l'entrée du parc de la Visitation, elle va vers le nord et se termine place du 158e Régiment d'Infanterie, juste avant la rue Cardinal Gerlier. Le trottoir nord a été élargi en une promenade avec des arbres, des buissons et des bancs. En continuant vers la droite, on peut revenir à Fourvière par la promenade de la Sarra.


Architecture


  • Coté sud, la première partie est un long mur dont fait partie une belle maison ancienne qui montre son dos, le mur cache en partie un grand château d'eau blanc.

  • Après la rue Le Chatelier, un grand mur de pierres cache le cimetière de Loyasse, il en dépasse quelques arbres, une cheminée et des monuments funéraires.

  • Coté nord, le clos de Fourvière est un ensemble de petits immeubles à balcons de trois étages, l'entrée de la résidence est décorée par un petit entassement de pieds de colonnes romaines.

  • La rue passe devant le bâtiment en longueur de l'école maternelle puis une impasse dessert une vaste place bordée sur trois cotés par un bel ensemble d'immeubles de cinq étages, la résidence SACVL la Sarra. C'est la peinture en trompe l'oeil des façades qui les rend remarquables, elle souligne les formes et représente des éléments architecturaux typiques de Lyon. L'immeuble qui fait face à l'école est décoré par de plus petites peintures de Lyon illuminé.

  • En contournant l'immeuble du fond, on peut voir son flanc aveugle peint d'un vaste plan explicatif sur les aqueducs de Lugdunum. De l'autre coté de la barrière, on peut voir le joli chevet d'une chapelle de l'hôpital de Fourvière. Après les parkings, le chemin ressort sur le stade de la Sarra, un petit terrain goudronné et un grand en gohrre. Du stade, la vue porte sur la Croix Rousse, les monts d'Or et la Duchère. Un long bâtiment vestiaire longe la rue.


Dédicace


  • Pauline Marie Jaricot est née à Lyon le 22 juillet 1799, elle est morte à Tassin la Demi-lune le 9 janvier 1862, une plaque est posée sur sa maison. Elle est enterrée à Saint Nizier et son coeur se trouve à Saint Polycarpe. D'autres sources la font mourir dans sa maison de la montée Saint Barthélemy.

  • Elle a été la fondatrice de nombreuses oeuvres sociales et charitables chrétiennes. La plus importante, la propagation de la foi inspirée par la venue de Pie VII en 1805, a permis l'implantation de nombreuses missions dont les missions africaines qui ont toujours leur maison cours Gambetta. L'ordre a été fondé le 8 mai 1822 autour de Pauline Jaricot. Le journal de la propagation de la foi se targuait d'être le journal le plus lu au monde en 1845 avec 178 000 exemplaires en plusieurs langues. Les papes Léon XIII, Paul VI et Benoît XVI lui ont rendu hommage, Pie XI l'a introduit en béatification, Jean XXIII l'a proclamée vénérable. Elle réussit à lever des fortunes pour cette oeuvre à partir de 1819, mais elle était plus charismatique que gestionnaire et dut finir ses jours parmi les indigents de la ville de Lyon. La propagation de la foi tient aujourd'hui 42000 écoles et 1600 hôpitaux dans 135 pays.

  • En 2005, on a inauguré sa maison après une grande restauration, 42 montée Saint Barthélemy avec une chapelle qui a appartenu à ses oeuvres en son honneur. On peut les voir depuis la montée Saint Barthélemy ou du dessus depuis les jardins du Rosaire.

  • Georges Naïdenoff lui a consacré un livre intitulé Pauline Jaricot. Ses admirateurs peuvent aller voir sa maison de naissance 21 rue Puits Gaillot, Félix Benoit la fait arriver ici en 1816, et place sa naissance au 16, rue Tupin.


Histoire


  • Au 19e siècle, en étudiant le terrain, on s'est aperçu que le champ de manoeuvres de la Sarra était recouvert d'une épaisse couche d'alluvions glaciaires.

  • Toute la partie située à l'est de la rue a été occupée par la ville de Lugdunum, on connaît de nombreux vestiges découverts dans les fouilles du clos du Verbe Incarné avec un départ de route, début de la voie de l'océan. Le cirque romain se serait trouvé sur le coté sud, elle en suivrait le tracé.

  • La rue est ancienne, les plans du 18e siècle la montrent construite, mais seules les premières maisons coté est remontent à cette époque, le cimetière est du début du 19e, les logements et les équipements de la seconde partie du 20e.

  • La rue existait en 1830 sous le nom de rue des quatre vents.

  • Le stade a pris la place du champ de manoeuvre.

  • Vers l'an 2000, on a aménagé le trottoir pour intégrer la rue comme liaison du parc des hauteurs.


Art et associations


  • Les sportifs disposent d'un stade avec un terrain de football et un autre équipé pour le hand et le basket avec des pistes d'athlétisme.


Commerces et services


  • On y trouve une alimentation et une école maternelle. La place de la résidence est équipée de bancs et de jeux d'enfants.



Mai 2008

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Rue Pauline Jaricot

Rue Pauline Jaricot

La rue Pauline Jaricot débute rue Roger Radisson, face à l'entrée du parc de la Visitation, elle va vers le nord et se termine place du 158e Régiment d'Infanterie, juste avant la rue Cardinal Gerlier. Le trottoir nord a été élargi en une promenade avec des arbres, des buissons et des bancs. En continuant vers la droite, on peut revenir à Fourvière par la promenade de la Sarra.

30 autres entrées dans la même catégorie :