Nouvelles entrées

  • Les Subsistances
    Les Subsistances

    Les Subsistances se trouvent sur le quai Saint Vincent en bord de Saône.

  • Cheval de Bronze
    Cheval de Bronze

    Il occupe le centre le la place Bellecour et dans une certaine mesure le...

  • Palais Saint Jean
    Palais Saint Jean

    Le palais Saint Jean se trouve à l'angle du quai Romain Rolland et de...

  • Musées Gadagne
    Musées Gadagne

    Le musée Gadagne se trouve dans le Vieux Lyon, à la jonction de la rue...

  • Musée d'art contemporain
    Musée d'art contemporain

    Le musée d'art contemporain se trouve dans la cité internationale, la...

Déjà vus

Rue d'Aguesseau

Rue d’Aguesseau

Situation

  • La rue d’Aguesseau débute au sud de la place Raspail, à l’angle du quai Claude Bernard, elle va vers l’est jusqu’à la place Claude Bulard, à l’angle de la rue Béchevelin.

  • Les voitures circulent en direction du quai.

Architecture

  • Elle passe entre deux alignements de maisons et d’immeubles anciens, simples, un à cinq étages, grandes comme au 10 à l’angle de la rue Pasteur, ou minuscules comme au 14 avec ses trois fenêtres.

  • L’immeuble du 7 à l’angle de la rue de Marseille est beaucoup plus décoré avec un beau balcon saillant bien travaillé qui englobe l’angle et un second sur rue, plus simple, inspiré de celui de la maison du 30.

Dédicace

  • Henri François d’Aguesseau est né le 27 novembre 1666 à Limoges, il est mort le 9 février 1751 à Paris.

  • Il a été le plus grand juriste de son temps, d’abord avocat au parlement de Paris, puis chancelier de France et garde des sceaux avec des interruptions de 1717 à 1750. Il a fait évoluer la législation française.

  • Un lyonnais Auguste Aimé Boullée a publié un livre histoire de la vie et l'œuvre du chancelier d'Aguesseau en 1835. Jean Baptiste Stouf l'a sculpté en buste, visible au musée des beaux arts et il dispose d'une salle au palais de justice.

  • Son œuvre reste vivante, et le premier président de la cour d’appel de Lyon a cité une de ses phrases comme doctrine à suivre lors de son discours d’introduction du 21 janvier 2008. « Aussi simple que la vérité, aussi sage que la loi, aussi désintéressé que la justice...le juge sait qu'il n'a pas été revêtu du caractère sacré du magistrat pour plaire aux hommes mais pour les servir. »

  • Il doit l’honneur de cette rue à son petit fils, Henri Cardin, Jean Baptiste d’Aguesseau, né à Paris le 23 août 1747, mort le 22 janvier 1826, peu avant l’ouverture de sa rue.

  • Il a été aussi juriste, président du tribunal de Paris, député, ambassadeur, sénateur et doyen de l’Académie Française. Seule sa rue le rattache directement à Lyon.

Histoire

  • La rue a été ouverte en 1829 pour la partie ouest sur les terrains vendus par Combalot.

  • La majorité des constructions date de cette époque, les autres ont été rajoutées rapidement, probablement avant la fin du 19e siècle.

Art et associations

  • L’association des résidents Chinois d’outremer a sa plaque au 20. On peut y lire quelques idéogrammes en sortant du cours de Chinois.

  • Un club de gym.

Commerces et services

  • On y trouve trois bars, un restaurant, un marchand de vélos, un plombier, un plâtrier, un électricien, un coiffeur, un pédicure, une agence de voyages et cinq sociétés.

Juillet 2008

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Rue d'Aguesseau

Rue d'Aguesseau

La rue d'Aguesseau débute au sud de la place Raspail, à l'angle du quai Claude Bernard, elle va vers l'est jusqu'à la place Claude Bulard, à l'angle de la rue Béchevelin.

30 autres entrées dans la même catégorie :