Rue Etienne Richerand

Rue Etienne Richerand

Situation

  • La rue Etienne Richerand débute cours Lafayette, face à la rue des Charmettes qui semble la prolonger dans le sixième. Elle va assez loin vers le sud pour se terminer le long de la place Sainte Anne, face au 230 rue Paul Bert.

  • Les voitures circulent vers le sud.

Architecture

  • Elle passe entre une alternance d’immeubles de l’époque 1900, simples avec quelques beaux encadrements de portes ou de fenêtres, deux à quatre étages, et d’immeubles de la fin du 20e siècle, quatre à cinq étages à l’architecture plus compliquée.

  • Le coté est forme un assez bel alignement de façades d’où débordent quelques carrés de balcons des immeubles modernes.

  • Le coté ouest est moins uni, l’alignement n’est pas réalisé, les parties anciennes sont étroites, une partie entre les rues Saint Antoine et d’Aubigny au contraire excessivement large, les parties de la fin du 20e siècle, cherchent le juste milieu.

  • Le premier tronçon est formé de cinq façades anciennes aux ouvertures un peu décorées. Il y a trois grandes barres après la rue Saint Antoine, la première ne fait que quatre étages, la seconde est terrible avec ses quatorze étages, la dernière, tout aussi énorme se cache derrière un bouquet d’arbres. Une aile plus raisonnable se rapproche de l’alignement après la rue des Petites Sœurs, l’immeuble ancien du 52 reste saillant alors qu’en face, une petite maison à un étage compose l’autre angle.

  • Le carrefour avec l’avenue Pompidou est plus haut, sept à huit étages aux angles aigus et compliqués.

  • L’immeuble du 57 avant la rue des Teinturiers est couvert de plusieurs terrasses en cascade. Les 66 et 68 sont à nouveau saillants avant la rue Charial.

  • Une dernière résidence construite vers l’an 2000 finit le coté ouest, son toit de maison sur la rue Charial est joli avec plusieurs pans de tuiles. Ce croisement est également plus haut, jusqu’à huit étages avec le 67 qui fait un grand arrondi de balcons.

  • Le coté est change sur la fin pour faire face à deux petits immeubles de l’époque 1900 avec les ateliers Ducaroy disposés autour d’une cour. Les trois dernières maisons sont remarquables, le 81 ouvre sur une allée, elle est surmontée d’un curieux fenestron, le 83 est couvert par un fronton de béton, la dernière fait deux étages à l’angle de la rue Paul Bert, elle est plus ancienne et illustrée par la devise « domus omnis virtuti ».

Dédicace

  • Etienne Richerand est né le 13 octobre 1862 à Soucieu en Jarrest, il est mort à Lyon le 14 janvier 1931. Il vivait dans le quartier de la rue Baraban.

  • Il fut conseiller municipal, adjoint au maire, conseiller général dont il fut vice président, puis député du Rhône. L’acte marquant de sa carrière politique fut de faire obtenir un pécule aux personnes âgées, le sou de poche des pensionnaires des hospices.

  • Richerand a son buste place Sainte Anne.

  • Elle était aussi chemin vicinal 10.

  • Jusqu'en 1931, on était chemin de Sébastopol.

Histoire

  • La rue a été tracée vers le milieu du 19e siècle, mais à part le secteur de la place Sainte Anne, il a fallu attendre la fin de ce siècle pour que l’urbanisation se fasse.

Art et associations

  • Au 41, les Partisans ont sorti deux disques de musique rock.

Commerces et services

  • L'école nouvelle de la Rize a été fondée en 1957.

  • Les encyclopédies Universalis et Britannica y ont un bureau.

  • Parmi huit sociétés, Ducaroy et Grange font des maquettes de précision.

  • On y trouve aussi trois restaurants, deux bars, une boulangerie.

  • Trois artisans, deux ateliers de couture, un magasin de décoration, un de vêtements, une agence immobilière, un pressing.

  • Une banque, une assurance, un marchand de journaux, deux garages auto.

  • Sept professions médicales, une EHPAD et une maison du Rhône.

Juillet 2008

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Rue Etienne Richerand

Rue Etienne Richerand

La rue Etienne Richerand débute cours Lafayette, face à la rue des Charmettes qui semble la prolonger dans le sixième. Elle va assez loin vers le sud pour se terminer le long de la place Sainte Anne, face au 230 rue Paul Bert.

30 autres entrées dans la même catégorie :