Rue des Tourelles

Rue des Tourelles

Situation

  • La rue des Tourelles commence sur le lacet nord de la montée de Choulans, elle se termine au début de la rue de Trion, près de la place de l’abbé Larue.

  • Une allée la double à l’est puis fait un coude vers l’est pour desservir la résidence des Hauts de Saint Just du 10 au 18.

  • Les voitures y accèdent depuis la rue de Trion, la partie basse réservée au piéton peut servir pour s’échapper de la partie la plus routière de la montée de Choulans mais pas de la rumeur des moteurs.

  • Elle ménage de belles vues sur le confluent et les collines de Vienne. En descendant, on voit aussi les toits d’un petit château dans le bois.

Architecture

  • Deux lacets montent au milieu de la végétation et au dessous d’un mur de soutènement avec des contreforts.

  • Elle s’élargit le long d’un second mur qui cache le jardin d’une maison bâtie dans l’angle.

  • La seconde partie monte tout aussi raide, coté est, elle longe le mur de la résidence des hauts de Saint Just, un grand terrain avec tennis et piscine ainsi que des arbres et les quatre blocs blancs alignés après la grande tour de dix étages, tous posés sur les dalles de béton.

  • Coté est, on est dominé par un immense mur qui soutient un grand jardin qui porte les vestiges de l’ancienne église de Saint Just. Quelques vieilles pierres doivent toujours être celles du mur d’enceinte du bourg de Saint Just. Ensuite, le mur porte les balustres de la maison du 7, faite de deux étages qui compensent la pente avec un toit d’ardoise au dessus puis l’immeuble du 6 à l’angle de la rue de Trion, fait de trois étages aussi, rendus inégaux par la pente.

Dédicace

  • C’était les Tourelles qui garnissaient un angle du rempart du bourg de Saint Just, elles ont été détruites en 1858 pour permettre le passage de la large montée de Choulans.

  • Les gravures de Joannès Drevet en donnent une image spectaculaire.

Histoire

  • La voie romaine de Narbonne débutait sensiblement par la rue des Tourelles.

  • Au 16e siècle, ce n’était qu’un chemin au pied des remparts de Saint Just qui desservait le château des Tournelles, construit en 1529, il appartenait au conservateur des privilèges des foires de Lyon.

  • Vers 1980, on a transformé la partie est en y implantant la grande résidence et son parc.

Art et associations

  • Le maître verrier Bégule dont on peut voir les vitraux dans l’église Saint Irénée a vécu dans la rue.

Septembre 2008

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Rue des Tourelles

Rue des Tourelles

La rue des Tourelles commence sur le lacet nord de la montée de Choulans, elle se termine au début de la rue de Trion, près de la place de l’abbé Larue.

30 autres entrées dans la même catégorie :