Nouvelles entrées

  • Les Subsistances
    Les Subsistances

    Les Subsistances se trouvent sur le quai Saint Vincent en bord de Saône.

  • Cheval de Bronze
    Cheval de Bronze

    Il occupe le centre le la place Bellecour et dans une certaine mesure le...

  • Palais Saint Jean
    Palais Saint Jean

    Le palais Saint Jean se trouve à l'angle du quai Romain Rolland et de...

  • Musées Gadagne
    Musées Gadagne

    Le musée Gadagne se trouve dans le Vieux Lyon, à la jonction de la rue...

  • Musée d'art contemporain
    Musée d'art contemporain

    Le musée d'art contemporain se trouve dans la cité internationale, la...

Déjà vus

Rue d'Anvers

Rue d’Anvers

Situation

  • La rue d’Anvers commence en diagonale sur l’avenue Jean Jaurès avant la rue Saint Michel et face au début de l’avenue Félix Faure. Elle fait un léger coude en croisant la rue Jaboulay et se termine absorbée par la rue Bancel au niveau de la rue Grignard.

  • Les voitures circulent vers le nord.

Architecture

  • Elle passe entre deux alignements d’immeubles de trois à cinq étages, de toutes les époques depuis la fin du 19e siècle, majoritairement anciens.

  • Entre les immeubles, il y a quelques maisons et ateliers, anciens eux aussi.

  • A l’angle de la rue de la Thibaudière, un arbre traverse une terrasse, en face, on a collé des portraits grimaçants sur l’atelier désaffecté.

  • Le 45 a de belles ferronneries rouges.

  • Les quatre angles avec la rue Chevrier sont largement coupés ce qui donne belle allure à la maison du 60 avec son balcon sous trois fenêtres et ses encadrements en pierre à fossile.

  • L’angle ouest avant la rue de l’Université est aussi coupé pour laisser place à un perron entouré par deux colonnes avec une dizaine de marches arrondies. Il est daté 1993 et signé Ponsonnet et Varennes.

  • Un plus grand atelier occupe le coté est entre la rue de l’Université et la rue Renan.

  • Au 84, un gros immeuble a chacun de ses cinq niveaux différent, il abrite les collections du département.

  • Après la rue Chevreul, quatre façades viennent en travers coté ouest et laissent la place à un petit jardin d’ornement triangulaire. La petite maison du 98 laisse curieusement isolé le dos de l’immeuble du 96.

  • Après la rue Jaboulay, le coté est est bordé d’un immense hangar à piliers de pierre et charpente métallique. En 2017, il a été démoli, des immeubles de béton montent devant accueillir 312 logements. En face, le dernier immeuble, commun à la rue Bancel est signé Claude Berger et daté 1955, il offre quatre fenêtres surplombantes regardant le sud au dessus d’un petit triangle vide.

Dédicace

  • La dédicace est précise, 29 septembre, 9 octobre 1914, ce sont les dates entre lesquelles l’armée belge, repliée à Anvers a résisté au siège de l’armée allemande commençant la première guerre mondiale.

  • En plus de lui attribuer cette rue, la ville de Lyon a laissé sa place d’organisatrice des jeux olympiques en 1920 à la ville d’Anvers, en reconnaissance aux efforts consentis pendant la guerre. En 1968, Lyon a été battue par Mexico, et en 2004, le comité olympique français n’a pas soutenu la candidature pour ne pas nuire aux chances de celle de Paris aux olympiades suivantes.

  • Anvers est une ville d’une importance semblable à Lyon, huit cent kilomètres au nord et qui s'appelle Antwerpen.

  • Auparavant, on était rue des Asperges.

Histoire

  • Au début du 19e siècle, il y avait un petit tronçon qui partait vers le sud jusqu’à la rue Reinach à partir de la grande rue de la Guillotière.

  • Il a été allongé jusqu’au niveau de la place du Prado vers le milieu du siècle.

  • Au sud, la rue des Culattes passait sensiblement sur le petit tronçon coudé.

  • La rue a été entièrement ouverte vers la fin du siècle mais le tronçon nord avait été absorbé par l’avenue Jean Jaurès.

  • Le 16 septembre 2008, on a retrouvé Françoise Chenavard le visage roué de coups, morte par étranglement dans son appartement du 116, en 2012 son compagnon, Mohamed Boussaha, a été appelé devant les assises pour répondre du crime.

Art et associations

  • La galerie d’art contemporain Roger Tator est installée au 36.

  • Au 101, une maison de prière et centre d’accueil.

Commerces et services

  • Les étudiants ont un bureau de mutuelle et une résidence.

  • Une alimentation, quatre bars, six restaurants.

  • Le département du Rhône a son centre de conservation et d’étude des collections.

  • Un coiffeur, une agence immobilière, une d’intérim.

  • Une quincaillerie fondée en 1948, un menuisier, une société.

  • Une boutique de création prêt à porter.

Novembre 2008

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Rue d'Anvers

Rue d'Anvers

La rue d’Anvers commence en diagonale sur l’avenue Jean Jaurès avant la rue Saint Michel et face au début de l’avenue Félix Faure. Elle fait un léger coude en croisant la rue Jaboulay et se termine absorbée par la rue Bancel au niveau de la rue Grignard.

30 autres entrées dans la même catégorie :